blog :::

Comme un lion : entretien avec B. Cremonesi et J. Gout

Comme un lion

Comme un lion de Samuel Collardey raconte l'itin?raire d'un adolescent africain ? qui des agents v?reux font miroiter une carri?re dans le football professionnel, avant de l'abandonner une fois d?barqu? en France.
Z?rodeconduite.net propose un dossier p?dagogique pour ?tudier le film en Primaire (Cycle 3) et au Coll?ge (notamment dans le cadre du programme de G?ographie de 5?me et 4?me). Le film pr?sente l'int?r?t de pouvoir ?tre travaill? en interdisciplinarit? avec le professeur de sport. C'est pourquoi nous avons recueilli les commentaires
sur le film de deux enseignants d'EPS, dont l'un est responsable d'une section football dans son coll?ge.

Un film sur le sport

Bruno CREMONESI : Comme un lion est un film int?ressant parce qu'il traite du sport en tant que tel, et qu'il le fait de mani?re intelligente. Souvent au cin?ma le sport n'est qu'une toile de fond, un pr?texte ? l'histoire. L? le football est vraiment trait? en tant que tel, de l'int?rieur, et comme un vrai enjeu dramatique. Le film montre ?galement le sport comme un fait social total, qui travaille la soci?t? en profondeur, qui influe ?norm?ment sur la vie de quartier. Dans le moindre petit bled rural, dans la banlieue la plus d?sh?rit?e il y a toujours au moins un club de foot : c'est une forme tr?s importante de lien social. On voit tr?s bien dans le film les passions de toutes sortes que le sport soul?ve, et comment la vie de cette petite ville tourne autour de l'?quipe de foot.

Julien GOUT : Je trouve int?ressant de montrer que la passion de ce jeune pour le football en tant que "jeu" prend le pas sur sa d?sillusion et le pousse ? int?grer une ?quipe, aussi modeste soit-elle. La relation entre le joueur et l’entraineur est aussi, selon mon exp?rience dans le milieu amateur, plut?t r?v?latrice du type de relation qui peut s’instaurer entre un joueur dou? et passionn? et un entra?neur investi.?

De l'Afrique ? la France : commerce ou trafic ?

Bruno CREMONESI : La premi?re partie est tr?s int?ressante : cette tranche de vie d'un jeune s?n?galais qui va se retrouver en Europe attir? par l'eldorado du foot professionnel. Derri?re son parcours, il y a toutes les questions de l'immigration, de l'in?galit? Nord-Sud, d'une forme de n?o-colonialisme. On voit tr?s bien comment les perspectives de fortune financi?re et de gloire symbolique constituent un irr?sistible aimant pour les jeunes Africains, alors que la r?alit? du foot professionnel en France ce sont plut?t les petits salaires, l'absence de formation et de perspectives d'avenir.

Julien GOUT : Cette premi?re partie est quand m?me un peu timide quant au r?le des clubs professionnels et au manque d’intervention des instances par rapport ? ce "commerce" de jeunes footballeurs. L’agent camerounais et l’agent fran?ais sont pr?sent?s comme les premiers coupables. Il est vrai que ces agents (ou pseudo-agents) sont les principaux acteurs de ce syst?me, mais alors les clubs professionnels en sont les v?ritables "metteurs en sc?ne". Si ces agents fonctionnent sur un mod?le qui consiste ? faire venir un maximum de joueurs ? l’essai (afin de s’assurer que certains au moins seront recrut?s), c’est aussi et surtout parce que les clubs de football professionnels engagent des "scouts" souvent r?mun?r?s ? la commission. De la m?me mani?re, les instances f?d?rales, qui repr?sentent l’Etat dans l’activit? football, ne font rien pour enrayer ces d?rives. Pour travailler actuellement dans le football en ile de France et y avoir cr?? une section sportive scolaire football, je vis quotidiennement cette probl?matique en ?tant confront? aux "yeux" des centres de formation lors des diff?rents temps de pratique auxquels les joueurs participent. Le m?me probl?me se pose avec de nombreux jeunes qui partent "? l’essai" dans des clubs et qui reviennent bredouille dans leur quartier, o? ils sont ensuite montr?s du doigt. Une autre probl?matique est produite par ce syst?me, celle des joueurs recrut?s par des centres de formation alors qu’ils sont encore jeunes (14-15 ans) et qui voient les portes se refermer juste avant de passer professionnel ? 19-20 ans, sans aucune qualification, et ravag?s par un espoir an?anti au dernier moment.

Bruno CREMONESI : Sur ce sujet je signale un tr?s beau roman pour la jeunesse, Je pr?f?re qu'ils me croient mort d'Ahmed Kalouaz, paru en 2011. Il raconte sensiblement la m?me histoire, d'un jeune africain "import?" en France et ensuite abandonn? par son pseudo-agent.

Le football amateur

Julien GOUT : La th?matique du clivage entre football amateur et football professionnel est selon moi tr?s importante. On per?oit bien ? travers l’histoire de ce jeune que la performance au niveau amateur ne garantit pas de pouvoir montrer ses qualit?s au niveau sup?rieur. Les centres de formation fonctionnent en vase clos et pr?f?rent s’en remettre ? l’avis d’agents "scouts", souvent plus int?ress?s par leur propres int?rets que ceux des joueurs et des clubs, plut?t qu’au travail r?gulier des clubs amateurs. Or la performance dans des comp?titions amateurs devrait constituer une garantie sur laquelle s’appuyer pour les clubs professionnels.

La trajectoire de Mytri et les crit?res de recrutement

Bruno CREMONESI : La dimension qui m'a le plus g?n? dans le film c'est la trajectoire un peu irr?aliste du h?ros : on a l'impression qu'il suffit qu'il aligne trois dribbles pour qu'on lui d?roule le tapis rouge. Bien s?r c'est un conte, ?a fait partie de la fiction : mais si je montre le film ? mes ?l?ves, c'est justement une critique qu'il faudra les amener ? formuler.?

Julien GOUT : C'est une caricature, mais justement elle est int?ressante, parce que r?v?latrice. Je trouve que ce film met bien l’accent sur l’int?r?t des clubs professionnels pour ce qu’ils appellent la "perle rare", le diamant brut dot? de qualit?s techniques individuelles spectaculaires qui permettront au club de le vendre et de r?aliser une plus value commerciale.

Bruno CREMONESI : En tant qu'enseignants de sport nous combattons cette id?e du "talent". On ne devient pas footballeur professionnel uniquement par son talent : c'est un cocktail de performance, de stabilit? psychologique, d'encadrement familial… Contrairement aux id?es re?ues, tous les pratiquants comp?titifs ne viennent pas de milieux d?favoris?s. C'est pour cela que le personnage de l'entra?neur est un contrepoint int?ressant : il avait autant de talent que le jeune h?ros ? son ?ge, ?a ne l'a pas emp?ch? de rater sa carri?re. C'est r?v?lateur de la trajectoire d'une majorit? de bons joueurs qui n'arrivent pas ? percer. L'autre chose ? ajouter c'est qu'en football la dimension tactique, l'analyse du jeu sont de plus en plus importantes. Zinedine Zidane n'?tait pas le meilleur dribbleur de sa g?n?ration : c'est sa vision du jeu, son intelligence tactique, sa capacit? ? anticiper qui en ont fait un joueur d'exception.

Julien GOUT : Il faut d'ailleurs signaler que ces modalit?s de recrutement, longtemps scl?ros?es, sont depuis deux ans (et la r?forme de la Direction technique Nationale, qui fait suite aux dix ans de travers?e du d?sert du football fran?ais) en train d’?voluer vers une part plus importante r?serv?e ? l’intelligence collective des joueurs et ? l’?tat d’esprit, au-del? des seules qualit?s individuelles, physiques ou techniques.

Bruno Cremonesi est professeur d'EPS en Seine-Saint-Denis, responsable national du SNEP-FSU, charg? du secteur ?ducatif
Julien Gout est professeur d'EPS en Seine-Saint-Denis, Responsable de Section Sportive Football et ?ducateur Sportif Option Football

Comme un lion, au cin?ma le 9 janvier
> Le site p?dagogique du film

Posté dans Entretiens par Zéro de conduite le 08.01.13 à 15:47

Commentaires

De OFxFjdcN, posté le 28.03.15 à 15:17

zfjnicfr cialis =-] buy viagra haRSo cheap viagra %-[[[ cheap cialis 3991
De TfvLkLRt, posté le 28.04.15 à 15:17

xttxyv ambien CrCXe phentermine 2328 ativan 4054 tramadol %-[[[ buy valium 1033 xanax >:-OOO generic reductil >:]] klonopin wNynJv
De CtVYYEeP, posté le 25.05.15 à 22:08

otogweh viagra 8058 buy cialis 8]]] cialis 1441 order 50mg viagra WSXXhs
De ocSMNfgD, posté le 27.06.15 à 12:35

sbpkmy cialis CSJTA cialis for order 1604 viagra 0421 order viagra 0515
De Celesta, posté le 10.07.15 à 03:50

awesome bot that automates the like4like system, like4like bot buy it now.
De RXSlAokB, posté le 10.07.15 à 20:37

emejaoav payday loans lHTDRb payday loans :-O payday loans =-]
De kRNpfQRu, posté le 11.07.15 à 04:20

aqgykt payday loans 2430 payday loans 8]]] payday loans gByJn
De hlURVofz, posté le 24.07.15 à 13:43

msoeae payday loan itBLL payday loans =-] payday loans 4289 cash advance 5089 no fax payday loans %-[[[ ds payday loans gNRrX payday advance %-[[[ instant payday loans IMQzD
De rGyZdUPf, posté le 11.09.15 à 12:55

uzzepizx consolidate payday loans ovjFwE payday loans without credit check nwdEr payday loans 1375
De mRuPvNvB, posté le 28.09.15 à 00:32

dtklcipe payday loans 8]]] payday loans bypFmq no credit check payday loans 8128
De ZWGpQNQy, posté le 28.09.15 à 01:28

vlvpti payday loans =-] no credit check payday loans >:-[ payday loans 5619
De MBPYKXMG, posté le 08.10.15 à 01:34

zbjgqfy fast payday loans eOTLMz no fax payday loans cWhns payday loans 4586
De zDWbsvmd, posté le 14.10.15 à 09:25

bshusnl payday loans >:-[ quick payday loans >:-OOO payday loans online 8763

new site