blog :::

Oss 117 : de l'humour comme catégorie historique

En sortant diverti et déridé du cinéma samedi soir, au milieu d’un public nombreux et manifestement mélangé (fans de Brice et lecteurs du Monde), on s’est demandé si OSS 117, Le Caire nid d’espions ne méritait pas une petite notule sur Zéro de conduite :
1/ Parce que l’exercice subtil et minutieux du pastiche (rare au cinéma, médium plus enclin à la parodie), permettrait à lui seul un travail original et ludique en option Cinéma ou en Français (les réécritures en Première L).
Comparer le film aux James Bond ou aux Hitchcock des années 50-60 permet ainsi de mettre en valeur tous les aspects du langage cinématographique, du choix des focales au jeu de l’acteur en passant par l’écriture des dialogues : "Avec le chef opérateur, Guillaume Schiffman, on a toujours cherché à reproduire une syntaxe cinématographique datée, en gardant presque toujours la même focale. (…) On a utilisé des transparences pour les scènes de voitures, il y a une nuit américaine, des ombres portées, etc. La musique a elle aussi été composée pour coller au plus près les variations de chaque scène : le compositeur marque musicalement les péripéties comme dans les cartoons. La gestuelle de Jean Dujardin est elle aussi très référencée et sa diction imite le ton des doublages français, avec chaque syllabe clairement articulée. Le cinéma de cette époque fonctionnait sur des signes de ce genre." (le réalisateur Michel Hazanavicius dans une interview accordée à Libération).
2/ En ressuscitant le style et le discours d’un certain cinéma (et d’une littérature) très daté, le film nous donne ainsi à saisir moins les faits, interprétés de manière plus que fantaisiste (occasion de rappeler aux élèves les vraies causes et le déroulement de la crise de Suez), que l’idéologie d’une époque. Comme l’écrit très sérieusement Isabelle Régnier dans Le Monde, les modèles que ressuscite le film " … ont pris une dimension de témoignage, aussi consternant que désopilant, sur la société française de la fin de l'ère coloniale. Et en ces temps de controverse sur la colonisation, ils deviennent presque des pièces à conviction. OSS 117 (…) est le reflet d'une France à bout de souffle, incapable de prendre la mesure de l'effervescence qui secoue ses colonies (…)". Le programme d’Histoire des Terminale laisse après tout une place à l’évolution des pratiques sociales et culturelles, des mentalités et croyances de la France depuis 1945. L’humour est-il incompatible avec la pratique de l’histoire ?
3/ Enfin et surtout, on peut se demander si le rire provoqué par d’Oss 117 ne fait pas plus et mieux pour une certaine "réconciliation nationale" (cf les polémiques sur le passé colonial de la France, la révolte des "Indigènes de la République") que tant de discours de contrition, de brûlots accusateurs, ou de prêchi prêcha bien-pensants.
L’humour du film, qui joue sur l’intelligence du spectateur (sa plus grande familiarité avec le monde "arabo-musulman", sa connaissance de l’histoire et de l’actualité) et n’oublie pas une certaine tendresse (Hubert est plus bête que méchant), n’est-il pas le meilleur antidote à l’inconscient (raciste, machiste, homophobe, en un mot "franchouillard") que la France d’aujourd’hui a hérité de ces années-là ?

Posté dans Débats par zama le 24.04.15 à 01:46

Commentaires

De bernd, posté le 24.04.06 à 11:07

wouah, apr?s avoir chroniqu? tous les films les plus chiants, Z?ro de Conduite se r?veille enfin ! Bravo pour cet article? Amiti?s.
De jones, posté le 24.04.06 à 14:11

le cin?ma est affaire de passion qu'il faut partager avec tous, surtout quand il est de qualit?, m?me si il est populaire. Et la plupart des films tra?t?s ne sont pas chiants, ils pr^tent ? r?fl?chir, c'est tout. Et oss, d'une certaine mani?re prete aussi ? r?fl?chir, mais l? bernd ne trouve pas cela chiant, parce que loulou joue dedans.
De ramu75, posté le 24.04.06 à 14:19

l"intelligence du spectateur? ?! il faut quand m?^me enlever toutes une partie du film o? l'humour est assez r?p?titif et un peu potache?
De jojo, posté le 25.04.06 à 14:28

Et pourquoi pas ? Parce que le cin?ma n'est pas q'une question de psychologie, ni de phiulosophie, il est aussi et peut-?tre avant tout un spectacle. Si un film est r?ussi, c'est que le spectacle bon, dr?le, triste, vrai, ou engag? est r?ussi. Merci ? Zero de conduite de prendre ce point de vu.
De C?cile, posté le 25.04.06 à 17:16

Moi, je suis dubitative. Le film dresse le portrait d'un superdupont, sous les traits d'un colonial arrogant et inculte, mais qui peut faire r?ver. Il fait le coup de poing et s'en sort toujours vainqueur. Les filles ne r?sistent pas ? son charme gomin?, en une demi-douzaine de plans, il a appris l'arabe et tient une conversation coh?rente. Bref, aux yeux d'un public ordinaire, travaill?, m?me sans exc?s, par ses pulsions racistes, il passe tout de m?me pour un h?ro positif!!
De Gary, posté le 26.04.06 à 00:40

Tout hpersonnage principal para?tra forc?ment sympathique (tout au plus une certaine empathie) dans la mesure ou l'on entre dans sa peau pendant une heure. Regarde Lord of war Cecile et tu verras que c'est difficile de pas se laisser enthousiasmer par la verve de Nicolas cage, allias gros batard trafficant d'armes.
De C?cile, posté le 26.04.06 à 16:28

Le trafic d'armes! on est pour ou contre tandis que le racisme est un sentiment plus insidieux. Cela dit, on ne va tout de m?me pas se priver de films intelligents sous pr?texte qu'un public influen?able pourrait mal les interpr?t?s.
De gary, posté le 28.04.06 à 18:25

Et l'on ne se privera pas de bonne grosse com?die populaire sous pr?texte que seul les imb?iles peuvent rire ? ce genre de film.
De jak, posté le 01.05.06 à 15:51

j'ai vu le film hier, j'ai ?t? l?g?rement d??u, je m'attendais ? beaucoup suite aux articles d epresse qui ?voquaient la ligne claire, Tintin et Blake et Mortimer, des allusions ? Hitchcock et aux James Bond. Il y a effectivement un peu de cela, mais aussi une bonne dose d'humour "? la canal" qui sur un long-m?trage me gave franchement (je ne supporte pas les film des Nuls, par exemple) : on a compris au bout de cinq minutes que OSS est un gros con inculte, pas la peine d'en rajouter. En revanche il y a une tr?s belle sc?ne, quand OSS est envoy? bien lest? au fond du canal de Suez par les sbires islamistes. Dans le vert glauque flottent des dizaines de cadavres qui ont subi le m?me sort que lui, et Dujardin lutte pendant dix minutes pour se lib?rer, retenant son souffle au m?pris de toute vraisemblance. L? j'ai pens? au tr?sor de Rackham le Rouge, j'ai ?t? v?ritablement ?merveill?, comme un enfant. Dommage que le reste du film ne se hisse pas jusque l?. N'est pas Wes Anderson qui veut? Mais le film est bien au-dessus de la production moyenne dans cette cat?gorie de budget.
De respublica, posté le 03.05.06 à 12:52

ce film est un portrait de? Jacques Chirac !!! sans rire, il a d? commencer sa carri?re politique au moment ou Oss s?vissait? et ils partagent certainement une certaine forme d'humour Lu r?cemment que Chichi ouvrait ses banquets par un toast : "aux femmes, aux chevaux, et ? ceux qui les montent?". Si c'est pas une r?plique de cin?ma, ?a?
De peter, posté le 04.05.06 à 15:35

C'est frabnchement hilarant. Dujardin est exellent et pour une fois qu'une com?die r?ussit ? nous faire rire et qu'elle ne pompe pas les montages de film d'action. Bravo, voil? la bonne com?die populaire qu'on attendait. Que les dubitatifs comparent avec Camping.
De jak, posté le 07.05.06 à 17:48

pour r?p. ? Respublica : justement doit sortir ? la fin du mois le film de Karl Z?ro (oui, bon, Karl Zero, je sais?) sur Jacques Chirac? ? partir d'images d'archive, l'itin?raire de l'homme politique durant les quarante derni?res ann?es. Pour ton info, Chichi ?tait encore en train de faire ses ?tudes au moment de la crise du Suez, il n'a eu ses premi?res portefeuilles minist?riels que sous Pompidou.
De bob, posté le 09.05.06 à 00:35

ouais, en plus y'a sa super musique pour sa campagne dans la bande-annonce. Je pr?vois un tube de l'?t? et jesp?re que zero de conduite va nous offrir la chanson ? t?l?charger, ca serait fun.
De Alain55, posté le 16.04.09 à 21:06

OSS 117 c'est de la daube, pas de risque qu'on aille piquer ?a sur internet!

new site