blog :::

Tous les matins du monde (Quignard / Corneau) au programme des TL

Tous les matins du monde

Le nouveau programme de litt?rature, sorti de mani?re ?tonnemment pr?coce, a d?j? fait couler beaucoup d'encre. Mais la surprise de voir le G?n?ral de Gaulle sauter des pages d’histoire des manuels ? celles de litt?rature a ?clips? l’autre choix d’œuvre, tout aussi surprenant.
Apr?s les duos Kafka/Welles (Le Proc?s, programme 2005-2006) et Laclos/Frears (Les Liaisons dangereuses, programme 2008-2009), et alors que Le Gu?pard de Visconti n’avait pas eu les honneurs du programme 2007-2008 (parall?lement ? celui de Lampedusa), les ?l?ves de Terminale L seront invit?s lors des deux prochaines ann?es ? plancher sur Tous les matins du monde,? un roman de Pascal Quignard, et un film d’Alain Corneau (1991).


On imagine ais?ment ce qui a motiv? le choix minist?riel?: une œuvre qui a conjugu? exigence (la musique baroque, les r?f?rences au jans?nisme, l’omnipr?sence de la mort) et succ?s populaire (deux millions d’entr?es et sept c?sars pour le film d’Alain Corneau)?; une relation originale, quasiment incestueuse, entre l’?crit et l’image, puisque le roman de Quignard (qui avait d?j? trait? le th?me dans sa nouvelle La Le?on de musique) est n? d’une commande d’Alain Corneau ; une œuvre qui brasse ? la fois de grands th?mes (la figure de l’artiste, la transmission) et de nombreux r?f?rents artistiques et culturels.

Mais on s’interrogera, ? tout le moins, sur le choix d’inscrire, sur les quatre œuvres au programme, trois œuvres du vingti?me si?cle (m?me si le Quignard fait dans l’imitation 17?me). Et on avouera notre perplexit? ? la relecture/revoyure des œuvres de Quignard et Corneau?: vingt ans plus tard, le roman para?t assez superficiel, et bien plate son adaptation flimique. Pour ne parler que de cette derni?re, la?lourdeur de la narration (le flash-back int?gral), l’omnipr?sence de la la voix-off reprenant le texte de Quignard (ici c’est Marin Marais adulte commentant sa vie) au risque de la redondance, le caract?re r?p?titif et l’absence de lyrisme des plans sur la nature (le "d?sert" de M. de Sainte-Colombe), font p?le figure ? c?t? de la dimension visionnaire du Proc?s de Welles, ou du travail d’orf?vre de Frears sur le roman Laclos…
 Film riche par ses th?matiques mais pauvre sur un plan cin?ma, on a l’impression que dans l’esprit de ceux qui ont fait ce choix, le "fond" a ?clips? la forme
On rappellera ? cet ?gard que le film d’Alain Corneau, s’inscrit dans une vague de films d’?poque que les historiens du cin?ma ont regroup? (en r?f?rence au concept anglais d’heritage film) sous le terme de "fictions patrimoniales", aux c?t?s par exemple de Cyrano de Bergerac (qui partage la distribution de Tous les matins…?: G?rard Depardieu, Anne Brochet) ou Germinal (par le m?me directeur de la photographie, Yves Angelo, plus tard r?alisateur du Colonel Chabert). Ceux-ci, comme l’expliquait Rapha?lle Moine dans un article de Textes et documents pour la classe ("La fonction m?morielle du film d’?poque", Tdc n? 932, 15 mars 2007) "se donnent pour but de c?l?brer les grands moments, les grandes œuvres et les "grands hommes" qui font l’identit? de la France. (…) Ils ont pour mission d’?tre le ciment d’une nation ?branl?e par les premiers ?checs de la politique sociale de la gauche, mais ils sont aussi les ambassadeurs de l’identit? nationale ? l’?tranger." Vingt ans apr?s, Tous les matins du monde appara?t ainsi, dans son irr?prochable classicisme, comme caract?ristique de cette "qualit? fran?aise", exaltant un ? un les fleurons de notre patrimoine (musique, peinture, mais ?galement paysages, art de vivre, grands acteurs), pour ne pas parler "d’identit? nationale"…

Le film fait l’objet d’une fiche Teledoc du CNDP, et les Editions Gallimard devraient faire para?tre un dossier p?dagogique pour la rentr?e sur leur site. En attendant, l’enseignant pourra gloser sur la structure chiasmatique des symboles : l'arriv?e de Marais chez Sainte-Colombe et la mention de son sexe "?pais et poilu pendant entre les cuisses" (Chapitre VIII) et leur derni?re entrevue, "son sexe ?tait tout petit et gel?" (Chapitre XXVII)?; il pourra analyser comment l'un, le vrai artiste r?ussit ? ressusciter les ombres, quand l'autre, artificieux et courtisan, fait mourir Madeleine et semble frapp? du sceau de la st?rilit?. Peut-?tre l'ombre d'Orph?e nourrira des r?flexions sur la po?sie ? Peut-?tre certains ?l?ves seront-ils sensibles ? la dialectique de la transmission repr?sent?e par le film ? 
Le vrai travail ? mener avec les ?l?ves r?sidera sans doute autour des œuvres plut?t qu’en elles : la repr?sentation du "d?sert" propre aux jans?nistes, la misanthropie de Sainte-Colombe comme un ?cho ? Alceste, les natures mortes comme des vanit?s qui tissent les liens entre la vie et la mort…

[MAJ 01/09/2010]
> Le DVD de Tous les matins du monde d'Alain Corneau (Editions Studio Canal) est en vente avec ses droits institutionnels (au prix de 44,50 € TTC) dans la boutique Z?rodeconduite.

Posté dans Evènements par comtessa le 18.02.10 à 17:54

Commentaires

De c?cile, posté le 19.02.10 à 17:05

mouais. personnellement j'avais ador? le film ? l'?poque, mais il est vrai que j'avais 14 ans. Je me suis m?me fait offrir le cd de la musique, qui a rapidement pris la poussi?re dans l'armoire ? CD (la viole, ?a lasse assez rapidement). Il faudrait que je le revoie, ?a a peut-?tre un peu vieilli effectivement. Le choix est effectivement surprenant, mais de l? ? y voir (si je suis bien votre pens?e) l'influence du d?bat sur l'identit? nationale?
De guano, posté le 22.02.10 à 00:18

lu dans le Canard encha?n? que c'?tait Guaino qui ?crivait les programmes, et qu'il s'en vantait en plus !
De emile, posté le 24.02.10 à 17:43

je n'ai pas vu le film. mais je viens de lire le livre de Quignard, et c'est assez faiblard. Pour moi on est proche de l'imposture. Seul avantage pour les ?l?ves : le livre est tr?s tr?s court.
De Lucie, posté le 13.03.10 à 22:42

J'ai vu le film et achet? des CD de viole de Gambe... Je n'ai jamais eu envie de revoir le film. Quant au livre : sexe et ?l?gie ; deuil et masturbation ! Parfaitement rendu dans le film autant que je m'en souvienne. Dr?le d'attelage ! Version burlesque involontaire de l'alliance du grotesque et du sublime ?
De Alan, posté le 10.06.10 à 18:05

On a la couille triste, en France, me semble-t-il... Mais je ne me lasse pas de l'?l?giaque viole de gambe... L'imaginaire de Pascal Quignard, est gris et geignard. Cela rimerait-il avec Faiblard plut?t qu'avec grand art?
De Georges, posté le 10.06.10 à 22:40

Un autre travail ? conduire en classe : insister sur l'?criture de l'Histoire avec de Gaulle, avec La Naus?e en parall?le par exemple, d?velopper Beckett avec en plus Oh les beaux jours, et faire l'impasse sur Quignard. Marre de certaines daubes du XXe si?cle.
De Alan, posté le 11.06.10 à 10:48

Non, pas forc?ment faire l'impasse sur Guignard c'est tellement rare qu'un ?crivain fran?ais s'int?resse ? la musique et n'aie pas les oreilles de Midas! Mais De Colle, Couinard, tout cela est bien franchouillard (encore une rime suffisante) et en dit long sur le go?t ?lys?en que ce M. Gaineau (ou Gu?no,je ne sais plus) tente d'imposer aux p'tits profs que nous sommes...
De kemia, posté le 14.07.10 à 19:53

je vais passer en terminal litt?raire et franchement celivre m'interesse d?ja!
De gargo, posté le 31.08.10 à 15:31

que de vomissures sur l'oeuvre de Quignard... "wouelb?q et gavalda, c mieu"
De rebecca, posté le 06.09.10 à 22:45

O pisse-froid que vous ?tes ! A vous lire, on se r?jouit d'avoir quitt? l'enseignement...
De Shashoo59, posté le 20.09.10 à 11:40

Je suis d'accord avec Kemia, ce "mini" livre ? l'air int?ressant. C'est " M?moires de guerre " qui m'a l'air r?ellement inappropri? avec les livres que l'on doit lire pour la litt?rature.. Il n'a pas sa place dans une telle mati?re.
De Camille, posté le 20.10.10 à 14:56

Perso, je n'ai pas aim? le livre. Le film n'est pas trop trop mal. Disons qu'il y a pire mais qu'il y a beaucoup mieux aussi! Corneau est tr?s fid?le ? l'ouvrage sans pour autant avoir mis les passages un peu... limites, qui ne font pas avancer l'action. Ouf! Je pense que l'on souffrira plus avec DE GAULLE !!!!
De www.totalscreenreco, posté le 21.10.10 à 10:38

Pour moi on est proche de l'imposture



De Aloyse Tribot., posté le 22.10.10 à 14:09

Oui, moi je suis tout ? fait d'accord avec Camille.

;)
De Pauline, posté le 11.11.10 à 13:09

L'alliance du sublime et du grotesque, du sexe et du lyrisme, me parait d?routante et tr?s int?ressante. Le changement ne peut pas faire de mal.

De Gaulle en revanche... homme d'histoire ou ?crivain?
De mackenzie du 87, posté le 15.11.10 à 09:50

franchement de vient de lire le livre et j'ai pas sp?cialement aim? il y a m?me des choses que j'ai pas compris pourtant je l'ai relu plusieurs fois en gros je suis dans la merde pour mon devoir de mardi
De mars, posté le 05.12.10 à 17:59

J'ai lu tous les matins du monde et franchement j'ai bien aim? mais sans plus, je ne sais pas vous mais cela ne m'a pas inspir? des masses, j'ai pr?f?r? l'Odyss?e m?me si c'?tait plus gonflant !
De mathou, posté le 06.12.10 à 21:55

camille en quoi reconnais tu que le film est fidele a l'oeuvre ?
De Camille, posté le 10.12.10 à 14:37

Bin je trouve que l'on retrouve beaucoup de citatons du livre. Pas mal de d?tails concernant les gestes des personnages ont ?t? repris comme dans le livre...

Perso, la derni?re adaptation que j'ai vu, c'?tait "Un barrage contre le Pacifique" de Marguerite Duras et c'?tait vraiment bof!
De El?ve de TL, posté le 17.12.10 à 18:04

le livre est facile ? comprendre et l'histoire est plutot pas mal, le film un peu trop ennuyant a mon gout mais fid?le a l'oeuvre de base. Ce qui me d?plait c'est les interpr?tations farfelues qu'on en fait, on a l'impression que comme il n'y a pas grand chose ? dire, on brode autour des quelques ?l?ments a d?velopper...
De affeninsel, posté le 18.12.10 à 15:40

Mon dieu, mon dieu! Sortir de telles ?neries au nom de la litt?rature, c'est affligeant! On dirait que pour vous Quignard a ?crit ce livre sur des "th?mes" pour une lecture organis?e par de petits ?l?ves soucieux de remplir des tableaux de classification dans leurs cahiers!

Mais o? est l'oeuvre en soi, dans tout ?a? Peut-on s?rieusement affirmer que les int?r?ts de ce livre sont des chiasmes, de petites oppositions? Quignard est un intellectuel, il a re?u le prix Goncourt (pas forc?ment un plus, certes, quand on voit le laur?at de cette ann?e), il n'est pas ? prendre ? la l?g?re comme un auteur d'histoires pour enfants. Il faut chercher dans la lecture, et nulle part ailleurs!

D'autre part comme l'auteur du blog le dit bien, le film est une oeuvre issue du travail tr?s ?troit entre les deux artistes (quatre si on rajoute Savall et Angelo) et des acteurs, c'est une REFLEXION qu'ils ont men?e, et les choix visuels peuvent plaire ou non, ils n'en demeurent pas moins la marque d'une pens?e cr?atrice li?e au fond!

Quant au terme "imposture"? Je veux bien admettre que le livre a eu du succ?s gr?ce au film lui-m?me attirant gr?ce ? son casting, mais ceux qui y voient une imposture n'ont rien lu. De l? je conseille plus que vivement la lecture de La le?on de Musique par Quignard, qui a donn? envie ? Corneau, un auteur de polars, de faire le film. Cette lecture est r?ellement indispensable pour bien comprendre les deux oeuvres, qui plus est lorsqu'on voit certains commentaires ici.

Bon travail!
De Elodie, posté le 19.12.10 à 18:01

Il est normal que le film soit fid?le au livre etant donn? que c'est Corneau qui a demand? ? quignard de lui ecrire un scenario..
De lilith, posté le 21.12.10 à 19:54

Personnellement,je suis en TL et j'?tudie ce roman en ce moment, et je reconnais que je n'accroche avec aucune des deux oeuvres. Cependant certains th?mes r?currents, tels que la mort ou la transmission, sont assez int?ressants ? approfondir dans le cadre d'expos?s. De plus, bien que le film m'ait sembl? ennuyeux, il faut reconna?tre que certains plans sont construits comme des tableaux et que les jeux de lumi?re ou de couleurs y sont plut?t r?ussis.
De A., posté le 30.12.10 à 15:23

J'ai lu le livre, et par la suite regard? le film afin de pouvoir les comparer. Ils sont tr?s fid?les l'un ? l'autre. Quant ? l'histoire en elle-m?me, je la trouve bien mani?e. C'est une oeuvre interessante ? ?tudier.
De L, posté le 04.01.11 à 23:14

A moins d'ambitionner une carri?re de critique pour la rubrique "sorties bouquins" du T?l?poche, il faudrait s?rieusement envisager d'?viter les approches psychologiques de type "c'est gonflant", "c'est ennuyeux", aussi inutiles qu'aberrantes... Parler de "faire avancer l'action", honn?tement... Autant aller vous abrutir devant un blockbuster. Et ?a se pr?tend litt?raire...
De Vincent, posté le 05.01.11 à 15:20

Avan?ons un "c'est fade", alors.
De Vanessa, posté le 06.01.11 à 18:29

Il faut le dire, l??uvre cin?matographique et ?crite s'emboitent avec une parfaite concordance (Probl?matique des ? ?uvres collaboratrices ? : r?gal ou ?c?urement ?).



Magnifique et ?mouvante avant derni?re sc?ne clef lorsque Marais et Sainte Colombe discutent puis Jouent dans le noir. Une profonde r?flexion sur l'importance et le r?le de la musique sur laquelle repose d'ailleurs, je dirai, le c?ur de l??uvre. Rien que pour ce th?me, peu exploit? en litt?rature je trouve, l??tude n?en sera pas ? lourde ? puisqu?il tourne autour de th?matiques passionnantes telles l?accomplissement du cr?ateur, la musique ; r?unificatrice?



Le film est charmant, quoique son orchestration demeure, selon mon point de vue, un peu maladroite, ponctu?e d'une certaine froideur (que l?on retrouve dans le roman et qui ne me plait pas du tout) qui me laisse profond?ment perplexe, sans pouvoir pour autant mettre mon doigt l? ou ca fait mal.



C?est d?routant. Un film et un roman qui provoquent un certain vide. L'on en ressort comme d?un profond songe, et le retour ? la r?alit? est abrupt.



Cette froideur, cette distanciation dont font preuve Quignard et Corneau est volontaire, certes, mais ne co?ncide pas avec mes gouts. Non, ca ne me plait pas. Je ferai avec.



L??tude de Tous les matins en classe, si elle risque d??tre p?rilleuse vu la classe avec laquelle je cohabite, me ravi, vu ma merveilleuse professeure et son engouement pour l??uvre. Les quelques th?mes qu?effleurent les ?uvres (j?emploie ce verbe, car je les trouve, somme toutes, maladroitement peu exploit?s ces th?mes) sont int?ressants, et seront, je le sais, cultiv?s au maximum de sorte ? ce que, sortie de classe, je sourirai, comme je le fais toujours, en sortant de cette salle de cours.

De T.L, posté le 06.01.11 à 18:38

Pour ?tudier actuellement le roman et le film, je peux dire que je ne m'ennuis ? aucunes s?ances de litt?rature contrairement lors de l'Odyss?. Le roman est bien ?crit, et comme ?a a ?tait dit avant ce n'est pas une histoire pour enfant malgr?s le fait qu'elle soit tr?s courte. Les th?mes d'?tude sont nombreux et vari?s et toujours int?ressant. Le film est d'un point de vue esth?tique beau et po?tique et sur le fond emplit de reflexion ? l'?gal du roman. Quand ? la musique, j'ai achet? le C.D et ne me lasse pas de l'?couter.

Doit-on aussi pr?ciser que Quignard est le seul ?crivaint ? s'int?ressait d'abord aux petits gens du 17?me si?cle, plut?t qu'aux fastes habituels et lassants de Versaille, c'est ? dire ? nous repr?senter un vrai 17?me si?cle qui ne se r?sume pas qu'au roi et son palais. Si vous cherchez une imposture parmis le programme de T.L visez plut?t Les m?moires de De Gaulle, qui est un choix purement orient? politiquement par notre gouvernement.
De Margot, posté le 06.01.11 à 22:58

Je pense qu'il faut arr?ter ce d?bat sur les oeuvres au programme cette ann?e. Elle y sont, que cela nous plaise ou pas. Je suis en Terminale Litt?raire et nous allons commencer ? ?tudier l'oeuvre. Je l'ai lu plusieurs fois, j'ai vu le film aussi. Certes, je pr?f?re l'Odyss?e, mais de l? ? dire "c'est ennuyeux" et bla bla bla... On ne peut pas dire que c'est tr?s constructif! Je pense que quand m?me, si c'est au programme, c'est qu'il y a des choses ? dire, peut ?tre pas autant que dans l'Odyss?e, mais c'est pas du "flan" non plus. Le film tout autant que le livre ont ?t? travaill?s. Personnellement, je n'appr?hende pas d'?tudier cette oeuvre. Les pr?jug?s sont nombreux, tout comme sur De Gaulle. Ayant travaill? l'oeuvre en classe, j'ai ?t? surprise, certes l'?criture est difficile pour des jeunes de notre ?poque, mais il y avait beaucoup ? commenter, sur le vocabulaire du th??tre par exemple ou les portraits, les m?taphores fil?es ou la glorification de la France... Mais en fili?re litt?raire, si nous ne sommes pas capable de lire d'autres style que celui de Nothomb et autres,il y a un probl?me !
De Margot, posté le 06.01.11 à 23:01

autres styles*



Pardon pour la faute.
De S., posté le 07.01.11 à 21:59

Cette oeuvre ma particuli?rement plue, et puis j'ai ?t? agr?ablement surprise par le film et cette ambiance d?routante et sombre qui y r?gne. Le livre se lit avec all?gresse, on est facilement pris dans un v?ritable brouillard de volupt?. On ressent toute la force des mots de Quignard resonner en nous, et puis son style, tout ce myst?re qu'il laisse planer dans nos petites t?tes de L, lieu de millards d'interpretations possibles. Tout est mani? avec une telle virtuosit? et un talent si indubitable qu'il en devient presque impensable que quelqu'un ne puisse pas aimer.
De Kateausten56, posté le 08.01.11 à 14:57

Je suis en train de l'etudier en ce moment meme au lycee.

Je trouve que ce livre est interessant du point de vue psychologique (folie, obsession...). Je trouve aussi que la musique a LE role principale, d'ailleur, le film le retranscrit tres bien. Mais apres l'histoire en tant que telle, ne m'a pas parue si extraordinaire que cela.

En ce qui concerne Memoire de Guerre... on verra bien mais je trouve ce livre inaproprie ^^

Bonne annee et bon BAC en juin^^
De Charlotte, posté le 08.01.11 à 17:03

Moi ce qui me fait rire c'est de voir avec combien de fautes ?crivent les litt?raires. J'aimerais aussi que quelqu'un me contredise en argumentant lorsque je dis que les th?mes sont vraiment trop peu exploit?s et que malgr? une ?criture et des plans s?quence qui ne touchent pas ? l'ennui mais ? la sensibilit?, l'utilisation de la musique est faible ? l'?crit et les ?motions ne passent pas ? l'?cran. Je trouve un Jean Pierre Marielle bien fade et c'est pareil pour tous les acteurs. De plus nous n'etudions pas le travail de l'artiste mais seulement des th?mes flous et brod?s de fleurettes ridicules... MAIS O? EST LA LITT?RATURE ? Je viens de S, je suis en terminal L et je trouve une litt?rature bien peu int?ressante compar?e ? mes lectures personnelles de certaines perles fran?aises. C'est vrai, c'est le d?but d'une chute de la culture. Je me vois navr?e de constater un tel manque d'implication du travail du lyc?en en France. Si nous ne travaillons pas sur des textes riches de sens, profonds et ?pais o? nous pouvons tirer tout le jus si beau d'une litt?rature en voie de perdition, et ainsi la sauver, o? est l'art ? O? est la vie ?
De Term' L, posté le 08.01.11 à 19:16

Personnellement, j'ai beaucoup aim? le film tout autant que livre, et je trouve tr?s int?ressant d'?tudier une oeuvre de Quignard lorsque l'on sait qu'il d?tient une ma?trise parfaite de la langue fran?aise. L'auteur comme le cin?aste affectionnent un amour tout particulier pour les philosophies orientales qui s'impreignent dans "Tous les matins...", mais aussi dans leurs oeuvres pr?c?dentes ( nb: Quignard, "Le le?on de musique"; Corneau, l'adaptation de "stupeur et tremblements"). Le rapport haineux qu'entretient Sainte Colombe avec la cour nous permet de porter une r?flexion sur les allures "blingbling" de notre gouvernement actuel semblable au style baroque voire roccoco de la cour de Louis XIV...

Alors, non, je ne pense pas qu'il y ait la une mort de la litt?rature dans le programme de T?L, surtout si l'on parle ici d'un homme qui a quand m?me re?u le prix Goncourt et qui a dans son texte (autant riche de sens que profond et ?pais) de fines r?f?rences ? la fois aux peintres du XVII?me mais aussi ? des classiques du cinema comme "Le Salon de musique" ( de l'indien Satyajit Ray).

Enfin, j'aimerai rajouter ( et ce en m'adressant ? la d?nomm?e charlotte), que merci les litt?raires et l'orthographe s'entendent encore tr?s bien, que Quignard n'est pas l'annonce de la mort de la culture et de la litt?rature, mais que par contre la faute qu'elle a faite ? Terminale (en l'?crivant sans "e") l'est bel et bien.



MERCIBONSOIR!
De Louise., posté le 08.01.11 à 22:46

D'accord avec Margot.



A quoi bon se lamenter, on n'a de choix que de faire avec le programme, et si ces oeuvres sont au programme, ce n'est effectivement pas "pour rien".



Prenez le comme une ?tape, peut ?tre un peu difficile ? franchir, mais une ?tape comme une autre, dont il faut tirer le maximum de profit.



La Litt?rature est Belle. Ne l'oublions jamais. On a choisi cette filiere (je l'ai fait du moins) entre autres pour leur prouver, qu'elle en vaut la peine. A quoi bon faire preuve de mauvaise volont? de la sorte...



Ah, et Charlotte ? La litt?rature n'est pas en voie de disparition. Elle ne cessera jamais d'?voluer. Evite le blasph?me, s'il te plait.
De G.J., posté le 13.01.11 à 18:52

j'ai lu le livre ......il y longtemps..... j'ai oubli? son contenu..... mais j'ai souvenir qu'il ne m'a pas d?plu.

j'ai d?couvert le film il y a moins d'un an.... j'ai aim?......mais je suis un inconditionnel de la viole....

Bon.... je me dis... retrouve se livre....? suivre
De shirley, posté le 14.01.11 à 00:59

Le film est juste sublime ! les acteurs joue parfaitement leurs r?le , et oui sexe et co fais partie de la vie et il faudrait des fois arr?ter d'en faire un sujet trop tabou ! il est au centre de notre vie , sans sa , vous ne serais pas tous l?, en train de critiqu? une ?uvre .Alain Corneau s'est appliqu? dans son travail , il a su nous faire passer chaques ?motions . Toutes oeuvres est int?ressante , et celle-ci particuli?rement , ici nous retrouvons tous les th?mes de la vie , l'amour , la tristesse ,la rupture, la maladie , la trag?die , la perte , l'ambition , ect ... Vous devriez ?tre moins dur avec pascal quignard
De Affeninsel, posté le 15.01.11 à 13:57

Incroyable de voir ? quel point on continue dans la b?tise ici. Quelle histoire de pur jus de la litt?rature? Si on lit la le?on de musique, on se rend compte que le syst?me cr?? par Quignard pour son roman est plus que complet, passionnant, complexe et tr?s puissant. Sans aller plus loin, quel autre nom donner ? cela que "litt?rature, je me le demande?
De Bim, posté le 16.01.11 à 14:50

Charlotte, retourne en S au lieu de nous d?blat?rer de telles conneries. Merci.
De Clairette01, posté le 21.01.11 à 18:54

perso, ce bouquin, ?a va ! Comme beaucoup d'entre vous, j'appr?hende beaucoup plus De Gaulle ! Quelle id?e de mettre ?a au programme ? plus qu'? prier pour pas que ?a tombe dessus au BAC ! ^^ Jvais essayer de voir le film ! et puis on verra... ^^
De TL, posté le 22.01.11 à 21:19

Vous avez remarqu? qu'on fait tous De Gaulle en dernier ? Histoire de ne pas bacler le deuxieme trimestre peut etre (le dernier trimestre n'?tant pas pris en compte pour les inscrip' a la fac)...
De ELie, posté le 28.01.11 à 18:56

Ce Livre est vraiment un bon exemple de toutes les mani?res d'?crire. Un livre relatant les messages moraux d'une personne vide de tout depuis un certains ?v?nement. Le rapport ? la musique est tr?s ?nigmatique et intrigant, ce qui fait l'une des beaut? de l'oeuvre. De plus la mani?re tr?s discr?te de parler du Jans?nisme dans ce roman force l'admiration une fois de plus. En d?coule une chronologie douteuse et absolument pas structur?e..

Certes l'information sur le Jans?nisme me vient de ma prof, mais quand on prend la peine de faire une lecture imanente du livre on voit que ce mec est tr?s fort.



Je ne suis pas fan, mais c'est toujours mieux que ce qui nous attend apr?s.. Charles de Gaulles.



Prenez ce que vous pouvez du texte, qui puisse vous apporter !!
De ELie, posté le 28.01.11 à 19:00

Charlotte a bien raison, mais malheureusement ce n'est pas nous qui d?cidons du programme. Les fautes d'orthographes ne sont rien par rapport ? la pens?e,personnellement, j'en fait ?norm?ment, mais si mon id?e passe, ce n'est pas tr?s grave.. les fautes .. oO L'id?e n'est-elle pas la plus importante ???
De Terminale L, posté le 29.01.11 à 16:54

Bien que je trouve le film franchement m?diocre, certainement ? cause d'un choix d'acteurs mal appropri? (mise ? part Anne Brochet qui colle plut?t bien au r?le de Madeleine), je dois avouer que le livre ne m'a pas d?plu parce que Quignard, dans un style simple et ? mon sens sans pr?tention, associe la requ?te de la gloire et du plaisir autours d'une r?flexion fond?e sur la base du memento mori. Mais il est clair que d'un point de vue strictement litt?raire, on tombe de haut apr?s avoir lu et ?tudi? Choderlos de Laclos et ses Liaisons Dangereuses.

J'adore la fa?on dont de Gaulle ?crit, mais ? part sur son style frais et lyrique, je me demande bien sur quoi va-t-on pouvoir broder lors des dissertations le concernant. On devrait plut?t le lire en histoire : j'adore les liens artificiels cr??s entre les programmes d'histoire et de litt?rature. Cette derni?re discipline se doit de nous faire ?tudier le summum de l'art, et non pas des ?uvres telles que celle de de Gaulle dont la vis?e reste purement pragmatique.

Quitte ? faire lire les M?moires, autant les faire lire en histoire : les litt?raires,parce qu'ils sont sens?s avoir choisi cette section, peuvent bien lire plus que cela.
De Ana, posté le 06.02.11 à 20:38

Je suis en TL, et je n' aime pas ce livre, certes il est court, certes il est clair, pas difficile, mais...

Il y a quelque chose qui cloche, je ne sais pas quoi.
De coco974, posté le 08.02.11 à 15:32

je suis en TL, et je n'aime pas du tout ce livre. Je n'aime pas l'epoque, et le cadre de ce roman
De Eve, posté le 08.02.11 à 20:58

Je suis en train d'?tudier le livre ET le film, je n'ai pas aim? le livre, certes il est rapide ? lire mais dans le patrimoine de la litt?rature on a tellement mieux!!Flaubert,Zola, Choderlos de Laclos (que j'ai plus qu'ador?..) alors nous imposer Quignard ET de Gaulle...je me demande si on peut encore appeler ca de la Litt?rature avec un grand ''L''..

Je pense que le pire c'est de regarder pleins de fois les m?mes extraits du film pour pouvoir comparer, faire les liens, analyser etc... je n'ai pas du tout aim? le film et je trouve tr?s franchement que le seul atout de Guillaume Depardieu soit qu'il ressemblait ? son p?re parce que son jeu d'acteur est vraiment naze et ils auraient pu faire quelque chose de bien avec un meilleur acteur.

Par contre, ma prof me demande d'?tudier la structure du r?cit ET celle du film et je ne trouve rien ? dire sur le r?cit qui est somme toute assez plat.

Quant ? la question concernant la justification du titre ...

Enfin bref, voila, un grand merci ? l'?ducation nationale qui nous fait aimer les cours de litt?rature et la ''litt?rature"" fran?aise!
De TL, posté le 09.02.11 à 00:25

je trouve que le livre est d?sagr?able a lire, l'auteur a un style tr?s sec, les personnages sont antipathiques et les situations morbides. Le film a des composition de plan sublimes, et les morceaux sont , je trouve, bien choisis et intelligemment plac?s.
De Affeninsel, posté le 15.02.11 à 19:28

Et voil?! On commence ? faire passer sous le nom de d?fauts les caract?ristiques du roman, les volont?s d'?criture de l'?crivain. Pour le style, qu'il ne plaise pas, s'entend, mais dire qu'on tombe de haut, c'est juste qu'on n'a rien compris.

Elie a raison de dire que c'est tr?s impressionnant de se rendre compte de la mani?re dont Quignard aborde des sujets en filigrane, et surtout, ?a ne se limite pas au jans?nisme, il y en a plein d'autres. Litt?rature, avec un grand L, je le r?p?te, OUI quand on comprend.

Pour de Gaulle, ce n'est pas le sujet, mais l'int?r?t qui le fait rentrer dans le programme, c'est l'aspect engag? de l'oeuvre: il faut saisir ? quel point tout est engag?, tout est tourn? vers une d?monstration qui utilise la litt?rature pour en faire ce que l'auteur veut. Et de ce point de vue, cette oeuvre est tr?s int?ressante. Et pour les amoureux tr?s simples du style? que demander de plus?
De Mymy, posté le 17.02.11 à 19:40

Bonsoir,

je suis actuellement en TL et je dois dire que les oeuvres au programme cette ann?e sont bien m?diocres! En dehors de L'odyss?e, nous avons peu de livres de si?cles et de genres diff?rents et c'est dommage! Les TL de l'ann?e derni?re on eu la chance d'avoir ? lire de VRAIS classiques de la litt?rature fran?aise!La lecture des M?moires est une grossi?re erreur!Certes c'est une "oeuvre" engag?e mais je ne vois pas comment on peut imposer la lecture ? des litt?raires, de ce navet qui ne comporte aucun int?r?t litt?raire! Quelle d?ception pour la fili?re L!
De Eve, posté le 18.02.11 à 09:17

je pense avoir compris le livre, j'ai degag? les diff?rents themes abord?s qui sont nombreux mais ce livre reste ininteressant pour moi...

Quand ? de Gaulle qui est engag?, certes mais ils auraient pu choisir quelqu'un de plus engag? ou engag? de f?on ?gale ? de Gaulle.. y'en a pas mal quand meme!

Quignard reste pour moi une ab?rration du programme
De Affeninsel, posté le 18.02.11 à 14:00

Eh bien encore une fois, il faut apprendre ? lire?
De Cerise, posté le 23.02.11 à 18:20

Que de r?actions...

Je pense qu'avant de juger ce qui est appropri? ou non au programme des TL, il faut quelque fois ce m'?tre ? notre place. Je parle en connaissance de cause, en finissant De Gaulle, Quignard ?tait la d?livrance ? nos maux, le soulagement. C'est le m?morialiste qui n'a pas sa place dans notre programme Litt?raire (j'insiste sur le mot, puisque c'est bel et bien un ouvrage de litt?rature que nous devons ?tudier). Quignard nous donne ? lire une belle histoire qui nous emporte et nous laisse nous poser des questions sur le sens de sa vie. Apr?s avoir lu De Gaulle, nous ne ressentons que du vide, et de l'ennui, cet homme a peut ?tre les mots, la rh?torique, mais il ne sera jamais un ?crivain.
De Affeninsel, posté le 24.02.11 à 15:16

Oui, comme ce serait bien si on pouvait juger de la litt?rature en restant des enfants ? qui on conte une histoire!
De Caly, posté le 03.03.11 à 20:44

Non mais vous craquez s?v?re a sortir des critiques aussi dures sur cette oeuvre --'



J'ai trouv? le film tr?s beau... Pas exceptionnel mais beau parce qu'il ?tait simple, et c'est ce qui fait sa force, tout comme pour le livre. Ce qu'il faut voir c'est l'histoire, l'?motion qu'il transmet je pense. Alors certes, en fili?re litt?raire on s'attend ? quelque chose de peut-?tre plus lourd ou g?nial que l'?criture de Pascal Quignard mais finalement, ?a fait pas un peu de bien d'?tudier une oeuvre toute l?g?re (et vraiment belle, il faut le dire.) ?
De Caly, posté le 03.03.11 à 20:45

(et carr?ment d'accord avec Cerise)
De Caly, posté le 03.03.11 à 20:47

(je pense que vous avez tous un peu la grosse t?te de vous y connaitre au niveau des auteurs et que ?a vous fait bizarre de lire soudain quelque chose qui n'est pas un monument; vous avez du mal ? percevoir la beaut? tant vous ?tes ali?n?s par vos lourdes lectures)
De Caly, posté le 03.03.11 à 20:48

(et je ne suis vraiment pas press? de lire De Gaulle..)
De Elodie, posté le 04.03.11 à 21:50

J'ai beaucoup aim? ?galement "Tous les matins du monde". J'ai tout de suite ?t? submerg? dans les deux oeuvres . Je dois ? pr?sent travailler sur les corps et present? un expos? sur ce th?me . Et ? vrai dire , je prends du plaisir ? travailler sur cette oeuvre . Surtout si je compare ? mes desasteux cours sur De Gaulle en tout debut d'ann?e que nous devions faire nous meme ... Mais ,pour moi , la meilleure oeuvre au programme et la plus enrichissante cette ann?e est "Fin De Partie" de Beckett, je le trouve fascinant !
De D., posté le 05.03.11 à 10:59

je suis tout ? fait d'accord avec affeninsel, je trouve que vos propos (n?gatifs) ? propos du livre et du roman sont absolument d?biles pour ne pas ?tre plus vulgaire ! N'avez vous donc aucune sensibilit? ? il para?trait que vous n'ayez lu et vue que le sens premier de la chose et non chercher dans le fond, car il est vrai que lorsque l'on regarde le film ou lit le livre on peut trouver cela ennuyeux, mais il faut aller chercher dans le fond de la forme, il faut approfondir notre int?r?t !! et l? l'on se rend compte que les 2 ouvres excusez moi mais sont des chefs d'oeuvres !!! Rien qu'en regardant le film on peut y voir la splendeur de l'image, personnellement en regardant le film j'?tais ?merveill?e devant les image qui semblait ?tre des tableau tellement elle paraissait dessin?es.. Quant au livre une r?flexion s?op?re au sens litt?raire. Moi je suis en terminale L et j'ai ador? les oeuvres et la musique aussi, j'ai t?l?charg? le disque de Savall et je pense vraiment, en voyant les gens de ma classe porter les m?mes jugements (n?gatifs) que vous sur les oeuvres, que il n'y a plus aucune sensibilit?, plus aucun int?r?t pour la vraie culture aujourd'hui.. boil? !
De Affeninsel, posté le 06.03.11 à 18:21

D'accord pour les plans qui ressemblent ? des tableaux, c'est le travail d'Yves Angelo, directeur photo qui a travaill? sur la demande de Corneau ? rapprocher l'image de celles de Georges de la Tour, c'est d'ailleurs pourquoi je trouve que dire, comme l'auteur de l'article, que les images sont pauvres, c'est tout bonnement inepte.

Je refuse de dire que l'oeuvre de Corneau est l?g?re, rien qu'au vu de toutes les questions qu'il soul?ve et des images qu'il cr?e: tout renvoie ? une multitude d'univers fantastiquement riche.
De Amanda, posté le 06.03.11 à 20:28

Je suis en terminal litt?raire. J'?tudie le livre et le film en parall?le. Je me suis rendue compte que, ?tant musicienne, je comprenais et ressentais les choses diff?remment des autres. Certains disent qu'il n'y a que "du sexe" mais si vous ?tiez vraiment attentifs, vous vous rendriez compte que c'est la musique qui a le r?le le plus important. Mais ?a, vous ne pouvez pas le comprendre si vous n'?tes pas musiciens, c'est trop subtile. Voil?, donc vos critiques n?gatives sont ? revoir et si vous tenez vraiment ? les exprimer, faites-le poliment, ce sera mieux...
De Jean, posté le 07.03.11 à 16:45

Sans vouloir cr?er une pol?mique, ceux qui ont post? des commentaires visant ? "d?truire" (et il n'y a pas d'autres mots) l'oeuvre de Quignard, n'ont vraisemblablement pas lu le livre ou alors en diagonale et n'ont alors absolument rien saisi de son oeuvre qui est certes courte mais dense ? un point inimaginable car elle fourmille de petits d?tails parfois tr?s symboliques et extr?mement int?r?ssants sur le plan historique et parfois philosophique. Le film quant ? lui est tourn? de mani?re tr?s recherch? avec un jeu de lumi?re et une mani?re de filmer propre ? cr?er des tableaux; sans parler qu'il est mis en musique par le plus grand interpr?te de musique baroque actuel, Jordi Savall ! Quant ? ceux qui consid?re Quignard comme un effroyable pervers sexuel, on se demande chez qui perversion il y a ! Ces r?f?rences ? la sexualit? traduisent en fait un probl?me majeur chez Quignard, c'est ? dire l'angoisse qu'il a de ne pas conna?tre le moment T (moment o? il a ?t? con?u). Cette angoisse est pr?sente plus que celle de la mort et chez tout le monde si on y r?fl?chit bien (elle est quand m?me le plus souvent inconsciente). Cette id?e, Quignard la d?veloppe beaucoup mieux que moi mais pour ca, il faut avoir lu ses livres...
De D., posté le 07.03.11 à 17:54

Jean, Affeninsel et Amanda ont tout a fait raison !!
De David, posté le 09.03.11 à 21:26

Je suis scandalis? par certains commentaires. Il me semble que la litt?rature n'est pas un long commentaire sur lequel on d?clame ses go?ts et couleurs pr?f?r?es; un commentaire irr?fl?chi et de premier abord. Absolument d'accord avec le commentaire de "L" et de "Jean".En effet c'est une oeuvre litt?raire et non pas un divertissement pr?m?ch? !
De Affeninsel, posté le 12.03.11 à 21:22

Tout ? fait. Ceux qui se satisfont d'?tre emport?s par l'histoire peuvent lire Harry Potter, et arr?tent de critiquer Quignard. Parler d'imposture, c'est n'avoir rien compris, dire que le livre est int?ressant parce qu'il aborde plein de th?mes, c'est voir la litt?rature comme un acte notari?, et se limiter ? des histoires de classiques, c'est s'aveugler dans ses petits principes ?troits, et c'est l'une des causes pour lesquelles on se fourre le doigt dans l'oeil ? propos des oeuvres propos?es.
De Al, posté le 13.03.11 à 21:17

La litt?rature autorise beaucoup, c'est l? sa richesse. L'opinion que l'on "d?clame" est la suite logique. Si le lecteur la ferme face ? ce qui est dit, c'est probablement qu'il n'a rien pu tirer: il reste passif. Heureusement que l'on peut se permettre de dire que l'oeuvre de Pascal Quignard est impuissante ! Que les th?mes trait?s sont magistraux mais d?faits- d?li?s par l'?vidence de leur forme.
De Louise, posté le 14.03.11 à 00:16

Je suis ?l?ve en Terminal L et j'ai ador? Fin de partie de Beckett, j'en ai fini par appr?cier le "rien" et la lenteur ^^. L'odyss?e est une oeuvre culte et vraiment int?ressante m?me si l'?criture en hexam?tres dactyliques traduit rent le texte un peu lourd... Beckett ? r?pugn? mes camarades de classe et l'odyss?e les a laiss? de marbres. Nous en sommes a l'?tude de Tous les matins du monde et, sans doute parce qu'il est cours et simple ? comprendre, ceux l? l'ont appr?ci?... Je ne le supporte pas, je trouve que ce faux lyrisme de passionn? de l'?poque baroque est superficiel et que ce pr?texte de la musique pour ?crire un livre est insuffisant... J'ai pr?f?r? le film, sans doute parce qu'un film sur la musique est plus ?loquent qu'un livre sur la musique. Je l'ai pr?f?r? mais je m'ennuie terriblement. Quant aux M?moires de De Gaulle je prend ?a pour une grosse blague pas dr?le.
De ZIZOU, posté le 16.03.11 à 06:28

WOUEH bof c aC cool le livre et le film c pa compliqu? a comprendre pa com de gaull
De Terminale L, posté le 20.04.11 à 18:00

Le film et le livre ?taient particuli?rement d?sagr?ables. Les nombreuses allusions au sexe et les passages crus sont mal adapt?s ? l'?poque choisie par l'auteur. D'autant plus qu'il aurait pu faire un effort sur le style : "le sexe ?pais et poilu pendant entre les cuisses " ,Ce n'est pas tr?s litt?raire ... Heureusement que le livre est court. pour ceux qui pensent que je n'ai aucune sensibilit? pour la musique et bien vous, vous trompez. Mais trop de musique tue la musique. Et dans le film cela fini vite par vous endormir. Quant aux acteurs ils sont m?diocres et ne rivalisent pas avec le paysage magnifique. Pour ceux qui pensent que ceux qui ont fais des critiques n?gatives sont des personnes qui cherchent ? nuire ou qui n'ont rien compris ? l'oeuvre et bien sachez qu'au niveau de la sensibilit? c'est vous qui vous vous fourvoyez. Ils ont autant de sensibilit? que vous seulement ils n'ont pas appr?ci? l'oeuvre.Et c'est leur droit. Certes Pascal Quignard est un auteur cel?bre et certes il a une grande renomm?e mais l? il faut avouer qu'il n'a pas ?t? ? la hauteur. Vous pensez vraiment que les personnes du 17- 18 eme si?cle parlaient de sexe ou de musique de cette fa?on ? Et bien permettez moi d'en douter. Enfin ? la base un livre est fait pour ?tre lu, ce n'est pas parceque nous sommes des litt?raires que nous devons constamment rechercher ce qui fais la richesse d'un livre ou se qui en fait une oeuvre litt?raire. A la base on lis un livre pour se divertir, pas pour attraper une migraine.
De Affeninsel, posté le 22.04.11 à 19:27

Et ce n'est pas parce qu'on n'a pas aim? qu'on doit dire que c'est pourri et r?futer (ou ne pas lire dans ce cas?) les arguments oppos?s? On peut aussi avoir des go?ts de chiottes.

Je vais peut-?tre finir par me lasser ? r?p?ter que les allusions au sexe et le traitement de la question de la musique ne sont pas des originalit?s pas tr?s heureuses de Quignard mais les ?l?ments d'un syst?me bien plus litt?raire et puissant que vous ne le pensez tous.

Enfin, oui, "? la base" on lit un livre pour se divertir, mais quand on est en cours de litt?rature en Terminale L, on est aussi cens? chercher ce qui fait la qualit? d'une oeuvre (ceux qui l'ont choisie sont peut-?tre m?me plus intelligents que vous, navr? d'avoir ? vous l'apprendre), c'est d'ailleurs l'objectif au bac. Si on ne veut pas attraper la migraine, on peut lire Tchoupi.
De eltizziana, posté le 25.04.11 à 21:33

Je suis en terminale L et je vous jure que Quignard c'est l'embl?me, le synonyme m?me de la litt?rature (!) lorsqu'on on a ?tudi?, en contre pied, ce ramassis de conneries et de pr?tention que sont les M?moires de de Gaulle le pantouflard.



Je ne comprends pas ce choix qui a , du coup, ?liminer la possibilit? d'une autre oeuvre pour le coup litt?raire que l'on aurait pu d?couvrir ou aim? plus encore...
De Ana.elle, posté le 30.04.11 à 18:58

Je suis moi aussi en Terminale L, et personnellement l'oeuvre ne m'a pas d??u.. Certes, elle est pl?tot plate dans son ensemble avec son manque de r?elle action (mis ? part les sc?nes ?rotiques. lol ) mais le baroque musical mentionn? tout au long du livre fais ?cho ? l'oreille et apporte de la musicalit? ? notre lecture ( nous n'en pouvons pas dire autant de DeGaulle ). De plus, le film se concorde tr?s bien avec l'?crit.

Je ne peux vraiment pas me plaindre de Quignard, si ce n'est le manque d'inspiration que me procure son oeuvre, qui serait le seul hic que je pourrais relever.

De T?L, posté le 08.06.11 à 02:39

Pour ma part c'est assez correct mais, au fil que nous ?tudions cette ?uvre au fur et ? mesure l'ennui s'installe!!! Et pour ce qui est de De Gaulle j'ai tout de suite mal a la t?te parce que jusqu'? pr?sent je n'ai pas encore terminer de lire!!!!
De aboubakarkaki, posté le 09.06.11 à 11:40

tous les oeuvres litt?raire de progaramme de te L sont tout tres coherent mais n?anmoins salu ou memoire de general de gaulle qui m'embeche de lire mais les autres comme fin de partie et tous le matins du monde de pascal.voila kaki aime de lire tous les romans somptieux. OKKKKKKKKK MERCI ce kaki de terminal litteraire de lyc?e d'Etat de djiboutiOK MERCI.
De Babou, posté le 14.06.11 à 17:20

De prime abord, je trouve tr?s int?ressant ce d?bat qui semble sans fin quant ? l'oeuvre de Quignard, il permet ? tout ? chacun de se faire une opinion sur le livre et mieux encore, de forcer l'argumentation personnelle, chose qui en face de la copie blanche est indispensable.

Ensuite, j'ai l'intime conviction que les opposants ? ce bouquin, adulte ou ?tudiant, n'ont pas saisi la dimension extra-litt?raire de l'oeuvre, ce qui est pourtant un des th?mes principaux de la Terminale L, en effet, le lien cin?matographique et musical permet d'aborder avec des mots ce qui ne l'est en temps normal.

Pour finir, je crois que lorsqu'on "attaque" des gens, tentant de provoquer leurs "arguments" parcequ'on trouve le roman inint?ressant, il vaut mieux pr?senter autre chose que : "C'est mauvais, c'est pas de l'art, ?a sert ? rien"



A bon entendeur Salut ! (pens?e vers Charles de Lugale ;) )
De Am?lie, posté le 14.06.11 à 18:13

Apr?s avoir lu tous ces commentaires , il y a une chose que je ne comprend absolument pas : O? donc voyez vous qu'il n'y a "que du sexe" dans tous les matins du monde ?

Est-ce un point important ? aborder le jour du bac ? J'ai l'impression de ne pas avoir lu le m?me livre que ceux qui se disent choqu?s ... Cela me laisse vraiment perplexe . Il me semble m?me qu'il y en a peu ...
De Affeninsel, posté le 16.06.11 à 18:19

En fait il aurait fallu avoir un cours dessus. On se demande ce que font certains profs de TL?
De klee, posté le 10.07.11 à 19:34

Bonjour,

Je viens juste de terminer tous les matins du monde et en mon humble avis d'?tudiante en terminale L, je dois dire que je reste assez interloqu?e face au choix de ce livre comme oeuvre du baccalaur?at (et donc normalement consid?r?e comme "de grande ampleur"). La litt?rature fran?aise (puisque l'?ducation nationale s'obstine ? promouvoir le label fran?ais)regorge de chefs d'oeuvres, qu'ils soient d?j? c?l?bres et c?l?br?s, ou non. Mais que vient faire Quignard ici? Si l'on pense ne serait ce qu'? flaubert, proust, balzac et ? ce "style" si cher ? C?line, comment peut on supposer ne serait ce qu'une seconde que pascal quignard a sa place dans le programme. Le livre est d?pourvu de style (ou peut ?tre ces fameuses phrases "d?pouill?es" sont-elles le nouveau grand style du XX?me si?cle ?). L'aspect soit disant politiquo-historique que l'on nous vante n'est en r?alit? qu'une triste allusion ? port royal et ? la "dictature" intellectuelle de la cour de louis XIV, pauvre habillage d'une r?flexion totalement absente sur le v?ritable contexte historique et ses enjeux. Quand aux d?scriptions complaisantes sur la nature d?sol?e, elles vendent une sorte d'id?al chr?tien de l'asc?tisme narcissique et lyrique. Mais enfin, quand bien m?me l'on passerait encore sur la valeur litt?raire et tenterait de se persuader que l'inter?t est dans le rapport entre les diff?rents supports artistiques, nos espoirs se verraient vite d??us. Comme on est loin de Kafka et de Welles!

Le film est un amoncellement de panoramas "?sth?tisants" (et par l? j'entend soporifiques) avec en arri?re fond la lourdeur de la voix off (comme si les plans ne se suffisaient pas en eux m?mes). De fait, m?me les sc?nes d'apparitions, qui auraient pu relever le niveau en prenant des airs de prosper m?rim?e, sont ridicules.





La seule chose que je sauverais du radeau serait justement peut ?tre la mani?re de traiter le sexe, mais enfin, entendons nous, ? c?t? d'une Joyce Carol Oates ou d'un Philip Roth, cet unique aspect positif devient aussi petit et gel? que l'est le sexe de ce cher monsieur Marais.







Je suis bien d?sol? de devoir passer le quart d'une ann?e sur ce texte quand je sais qu'il existe par del? les limites de la petite litt?rature fran?aise du figaro madame, un Dosto?evski, Kafka ou un Shakespeare, et dans le monde contemporain des Alaa al-aswani, des Yoko Ogawa, qui m?riteraient sans doute qu'on les lisent et qu'on les valorisent.



Je ne m'exprimerai pas sur les M?moires de de Gaulle, esp?rons que tout cela sera bient?t fini, "la pr?sidentielle approche" :)



Vive Rabelais!





De Jean, posté le 26.08.11 à 11:08

Klee,je vous conseille d'attendre le cours de votre professeur sur cette oeuvre et de lire d'autres oeuvres de Quignard,(homme d'une grande culture que tr?s peu de monde a aujourd'hui) avant de nous servir une ?tude plus qu'approximative du roman. Dites simplement que vous n'aimez pas le livre au lieu d'en r?duire les enjeux ! Vous n'aimez pas non plus la musique baroque ? ce que je vois. Essayez d'?tudier le rapport ? la m?re, ? la musique, ainsi que toutes les allusions mythologiques et symboliques qui fourmillent dans le roman et dans le film et apr?s nous pourrons reparler s?rieusement de Quignard. Evitez aussi d'en faire une affaire politique, preuve encore une fois de votre connaissance approximative des oeuvres ! Cordialement
De klee bis, posté le 06.09.11 à 18:02

Jean, je reconnais sans honte n'avoir pas encore ?tudi? l'oeuvre dans ses plus profonds d?tails et peut ?tre changerai je d'avis, ce ne serait pas un crime.Sans doute aussi me suis je trop emport?e et je m'en excuse. N?anmoins je ne crois pas vraiment que la pr?sence d'une culture aussi mythologique que l'olympe et de symboles garantisse un bon roman de quelque mani?re que ce soit. Le surplus de r?f?rence et l'utilisation ? la pelle de symboles m'ont paru en effet particuli?rement pesants dans ce livre. Quand ? l'intelligence de l'auteur, je ne la remets pas du tout en cause, pour autant un homme intelligent et cultiv? n'est pas forc?ment un ?crivain admirable. La musique baroque (que je ne vous ai pas dit ne pas aimer, et je peux vous dire que j'aime la musique) n'est peut ?tre pas bonne ? "voir" dans ce livre. Il ne faut paas confondre l'amour de la musique et l'int?ret que l'on peut porter ? la biographie romanc?e d'un ?crivain. Cela reste mon avis, de m?me que je pense fonci?rement que ne pas vouloir parler de politique ? propos de litt?rature est une erreur de votre part. La vie et la litt?rature sont politiques de part en part (surtout lorsque nous parlons du programme des terminale L). Je respecte votre avis, mais cela ne me semble pas v?ritablement n?cessaire de d?pr?cier l'interlocuteur en consid?rant que son avis est construit par d?faut. Je vous ferai remarquer que vous tenez vous m?me un discours particuli?rement flou et j'eusse aim? que vous me parliez un peu plus en d?tail de ces "enjeux" majeurs que je n'ai pas saisi. Pour finir, je voudrais vous dire qu'il n'y a absolument aucun interet ? dire "je n'aime pas ce livre", puisque cela reste du domaine de l'irationnel et ne peut en aucun cas ?tre consid?r? comme valable. C'est pouur cela que j'ai pr?f?r? critiquer ses enjeux. Car je vous rapelle que parler "s?rieusement" de Quignard comme vous le dites si bien, ce n'est pas ?tre d'accord. Tr?s Cordialement!
De claude, posté le 06.09.11 à 19:07

Jean, en r?alit?, vous vous acharnez sur un livre qui moi, personnellement, m'a surtout laiss? ?bahi. En dehors du fait que je ne lui trouve pas "d'int?r?ts" comme Jean, vous avez l'air d'en ?tre persuad?, je ne trouve absolument rien ? commenter. Le cadre est st?r?otyp?, l'amour est trait? comme dans un film hollywoodien pour prudes, on y aura cultiv? l'image du 17e si?cle baroque glacial et en m?me temps artistique, une forme de path?tique religieux pr?tentieux. moi, ?a m'irrite et ?a me fait gerber (mais je m'emporte, v?ritablement).



Vous ne pouvez, mon cher, quand vous invoquez les cours d'un professeur pour comprendre mieux la teneur de cette oeuvre (encore eut il fallut qu'elle en e?t une), vous imaginez les heures d'ennui que provoque ce bouquin lorsqu'il est abord? par un prof, une sorte de taupe d?bitant ? deux ? l'heure la vie de ce chez Monsieur Quignard. Excusez alors une majeure partie de ce corps de m?tier qui ne parviendra vraiment pas ? me rallier ? votre cause et ? la sienne. Tous les matins du monde, c'est la petite goutte d'eau qui ne fallait pas rajouter dans l'ann?e ? un programme d?j? lourd de pages us?es, et qu'on croit appeler litt?rature. Certes, je vous dirai que ce livre a sans doute r?ussi ? d?velopper un minimum l'esprit critique de tout ?l?ve de terminale, abattu par une telle s?lection d'oeuvre (hormis gargantua).



Ce commentaire cache, je vous l'assure, un r?el d?sinteret pour le livre et une profonde haine envers une id?ologie sacralisante et synchr?tique simplement creuse d?j? trop longtemps entretenue.



? moins que vous n'e?tes ?t? envoy? par l'?ducation nationale, je ne cerne pas au juste les motifs d'une telle violence port?e ? l'?gard de ceux qui ne partagent pas votre avis. S'il sont incultes comme moi et agac? par le livre, peut ?tre faut il le consid?rer avec plus de recul.



si je vous trouve, jean, trop d?magogue, je vous permet de me trouver ignorante.



avec aigreur et cordialit
De klee, posté le 10.09.11 à 14:46

Heu, il faut se calmer un peu claude, ce n'est pas non plus une affaire d'?tat. Et puis c'est toi il me semble qui est violent l?. Il faut que tu te maitrises au lieu d'insulter les gens. Salut d?finitivement.
De janine, posté le 18.09.11 à 13:52

moi j'aime bien le livre..c'est pas trop mal..tres court certe..moi ce qui me fait le plus flipper c "Memoires de guerre" meme mon prof a dit que ca aller etre trop lourd!!:S
De Encore un L, posté le 18.09.11 à 21:01

Je suis en TL et j'ai vraiment ador? le livre. Le film aussi (quoique certains puissent dire, Depardieu est un excellent acteur, le nier est de mauvaise foi).

Cette oeuvre est profonde et forte. Si certains ont pu trouver le film plein de longueurs, je l'ai pour ma part vraiment aim?. Il est tr?s beau et plein de po?sie.



Donc ? mes yeux, non, ce n'est pas la fin de la Litt?rature (avec un grand L).
De Manon, posté le 22.09.11 à 08:42

Bonjour,



Tous les matins du monde sont sans retour.



Phrase qui m'a boulvers?e.
De Antoine, posté le 22.09.11 à 08:45

Bonjour Manon,



je suis toutafay daccord avec toi.



Bien a vous, friponne.
De ML, posté le 26.09.11 à 11:42

tous vos commentaires font bien rire !

de toutes manieres ont a pas le choix tout les matins du monde reviens et on doit le lire point barre !
De Lind, posté le 27.09.11 à 08:30

Je suis en TL et j'ai aussi trouv? le film et le livre super bien... Par contre je redoute les M?moires de guerre :/
De Anna-Lisa, posté le 30.09.11 à 21:24

Terminale Litt?raire pour moi ?galement. J'ai moi aussi beaucoup aim? Tous les matins du monde malgr? les divergences d'avis, d'apr?s ce que je peux lire.

J'ai un devoir ? faire dessus justement.

Est-ce que quelqu'un pourrait m'aider ?

Ma question est "Quels sont les liens entre l'amour et la musique dans tous les matins du monde?"

Ce serait gentil, car je n'ai aucune id?e de plan.
De Anna-Lisa, posté le 30.09.11 à 21:24

Terminale Litt?raire pour moi ?galement. J'ai moi aussi beaucoup aim? Tous les matins du monde malgr? les divergences d'avis, d'apr?s ce que je peux lire.

J'ai un devoir ? faire dessus justement.

Est-ce que quelqu'un pourrait m'aider ?

Ma question est "Quels sont les liens entre l'amour et la musique dans tous les matins du monde?"

Ce serait gentil, car je n'ai aucune id?e de plan.
De AidezMoiii, posté le 01.10.11 à 14:30

je suis egalement en terminal L et j'ai un commentaire ? faire sur le personnage de Madamme de Sainte Colombe. Je ne sais vraiment pas comment m'y prendre, quoi dire, comment faire mon plan, l'unique chose que j'ai telev? c'est les quelque apparition .. j'ai essay? d'analyser ensuite ces apparations et le role qu'elle a mais sans trop de resultat.. si quelqu'un pourrait m'aider S'IL VOUS PLAIT!!!!!! je dois rendte ce devoir lundi matin :/
De pigs, posté le 01.10.11 à 16:42

je suis en terminal L et on a vu en classe le film et lu le livre et j'ai bien aim?...^^

a mon avis si tu dois parler sur le personnage de mme de sainte Colombe tu devrais faire allusion quand elle apparait ds la vorde de Mr de ste C. dans le film qu'elle apparait comme si elle ?tait encore vivante sa couleur de peau n'est pas gris?tre etc... als que ds le livre a un moment il se l?ve d'un coups pour l'?treindre et elle lui dit de suite nn car ses membres sont froids a cause de la mort ... puis tu peux faire r?f?rence ? ses couleurs ce qu'elles repr?sentent ...=p (orange = harmonie, cheveux blonds= la lumiere clart?...)
De wouap, posté le 01.10.11 à 16:46

salut j'ai un sujet et je n'ai pas d'idee pour plan svppp... mercii

"justifier le titre dans le roman et le film "

svpp

Merci d'avance .
De anna-lisa, posté le 02.10.11 à 10:10

wouap ? mon avis tu devrais parler de la citation qui est d'ailleurs dans le livre et film "tous les matins du. Monde sont sans retour" ste colombe essaie gr?ce ? la musique de faire revivre sa femme parce qu'il a tellement mal de l'avoir perdu qu'il aimerait retourner en arri?re, mais comme le dit cette citation cela est impossible.

Si tu as une idee pour moi de "quels sont les liens entre la musique et l'amour" je suis preneuse je gal?re trop...
De anna-lisa, posté le 02.10.11 à 10:13

Donc wouap tu fais

1- le souvenir de sa femme

2- ce souvenir q'il aimerait faire revivre

En faisant ?a, j'ai eu le m?me sujet que toi, j'ai eu 14. Apr?s ? t oi d'ameliorer un peu. :)
De AidezMoiii, posté le 02.10.11 à 15:33

merci pigs :)



j'ai enfin trouv? une probl?matique qui est: Quel r?le le personnage de Madame de Sainte Colombe joue-t-il dans les 2 ?uvres (film/livre)

auriez-vous une id?e de plan s'il vous plait?
De une autre L, posté le 02.10.11 à 15:35

Je suis moi aussi en terminale L et j'ai plut?t aim? le livre, mais j'ai trouv? le film soporifique. Il est tr?s lent, et j'ai trouv? cela ennuyeux. Mais peut-?tre est ce une volont? du r?alisateur, afin de rendre compte du temps qui passe (49 ans).

Claude, je trouve que vous allez loin dans votre commentaire, en r?duisant les profs de litt?rature a des, je cite, "taupes d?bitant ? deux ? l'heure la vie de ce cher Monsieur Quignard". De plus, je trouve plus aberrant de trouver les m?moires de guerre de de Gaulle au programme que tous les matins du monde.

Ce livre est, je trouve, un bon livre, plein de simplicit?, ce dont manquent beaucoup d'?uvres dans la litt?rature fran?aise, qui usent et abusent de figures de style en tout genre, que les gens se font une joie d'analyser en extrapolant les intentions initiales de l'auteur.

C'est, encore une fois, le film qui est trop long, car il adapte en deux heures une histoire de 120 pages qui ne comporte presque pas d'action.



De Mathilde, posté le 04.10.11 à 23:32

Beaucoup de critique sur ce livre.

Je rel?ve notamment "certaine daube du XXe si?cle".

J'avoue que cela me choque. Premi?rement, si ce livre ?tait r?ellement une daube, je ne pense pas qu'il serait au programme.

De plus, Quignard et Alain Corneau n'aurait pas remport? un tel succ?s si le public n'avait pas reconnu leur talent.

Et oui, je comprends qu'on puisse ne pas aimer. Mais s?rieusement, donner des arguments avant de descendre les deux ?uvres comme ?a !

Le film est merveilleusement bien tourn?, regarder les couleurs, les cadrages, la lumi?re, la mise en sc?ne! Tout est travaill? et r?fl?chis!

Et je r?pond ? ceux qui souligne la masturbation, le sexe, les relations physique. Bienvenu dans le monde r?el. Toutes ces choses font effectivement bien partie de la vie. Je trouve dans ce genre de r?flexion un manque de maturit? assez choquant. Ces deux ?uvres n'ont strictement rien de pornographique, ou alors nous n'avons pas lu et vu les m?mes ?uvres !

De Lind, posté le 10.10.11 à 00:27

Moi j'ai beaucoup aim? Tous les matins du monde, autant le livre que le film...

J'ai un expos? ? faire sur la relation p?re/filles... Des propositions d'aide? xD
De coco, posté le 12.10.11 à 00:44

j'ai aim?e le film et le livre moi aussi mais je trouve que le sc?nariste n'a pas fait ressortir suffisament le cot? orgueilleux de marin marais
De Affeninsel, posté le 15.10.11 à 12:40

Peut-?tre parce que Marin Marais ne doit pas ?tre vu ? la lorgnette de son orgueil. S'il y a bien un orgueilleux, c'est Sainte Colombe.

Quant au titre, il faut tenter de comprendre la phrase d'o? il est issu en analysant le th?me du matin dans l'oeuvre, et l'explication coule de soucrce
De 'Thia, posté le 27.10.11 à 15:22

Mouais...

Je suis aussi ?l?ve en TL et franchement, les cours de litt?rature (si on peut encore appeler ?a des cours...) sont une vraie torture alors que le livre et si petit et tellement simple ? lire et ? comprendre... personnellement, ma prof part vraiment loin dans ses interpr?tations et perd plus des 3/4 de la classe alors j'imagine pas ce que ?a va donner avec les m?moires de De Gaulle...

C'est dommage, parce que j'avais bien aim? le bouquin mais vraiment, l'?tude qu'on en fait est totalement absurde et g?che m?me l??uvre de base...

Dire que je pensais adorer cette mati?re -__-'
De Joulia, posté le 01.11.11 à 16:15

Bonjour ? tous, je cherche un peu d'aide pour un DM ? rendre en litt?rature et je vois qu'ici je ne suis pas la seule ? ?tre un peu perdu... Voici la question " Comment interpr?tez vous le titre du roman de Pascal QUIGNARD et celui du film d?Alain CORNEAU, Tous les matins du monde?

Personnellement j'ai pens? parl? du titre du film ("Tous les matins du monde... sont sans retours" qui est mis en ?vidence d?s le d?but par Depardieu (Marin Marais) avec le plan fixe de Corneau) puis parl? du titre du roman ("Tous les matins du monde" qui nous laisse en suspens jusqu'? la fin, pour enfin savoir qu'ils sont "sans retours" avec la mort de Sainte Colombe) et enfin je suis perdu, pas tr?s sur d'?tre dans la bonne direction... Merci d'avance pour vos r?ponses
De Affeninsel, posté le 13.11.11 à 22:57

Euh j'ai d? m'y reprendre ? deux fois pour comprendre ce message.

Pour le titre, il faut effectivement partir de cette phrase qui figure ? l'avant-dernier chapitre. Et essayer de voir quels sont les ?v?nements importants qui ont lieu le matin, et leurs caract?ristiques. Mme de Sainte Colombe meurt un soir, elle reviendra. Madeleine un matin, elle ne reviendra pas. Ce genre de choses.
De Ritta, posté le 19.11.11 à 10:41

Vraiment fantastique, je l'adorais :D
De G?rard, posté le 02.12.11 à 23:03

Je vais sans doute aller ? l'encontre de biens des opinions ?mises ici. Ce film, vu apr?s la lecture du livre, m'a litt?ralement ensorcell?. Je m'y suis senti "chez moi" comme apr?s une longue errance. La musique? Je la connaissais d?j? depuis des ann?es et je l'?coute de plus en plus, tant d'autres oeuvres me semblant vides, superficielles! Par ailleurs je me repasse le film une fois par an, j'en connais plans et dialogues par coeur et ne me lasse pas de la prestation hallucin?e de ce tr?s grand acteur JP Marielle.
De laetitia, posté le 14.01.12 à 03:04

Mais quelle bande d'ignorants.... Faites autre chose! le roman de Quignard est un pur chef d'oeuvre. Allez lire du Marc L?vy si vous voulez consommer quelque chose de facile!
De popeye, posté le 27.02.12 à 15:23

Laetitia on peut se passer de tes commentaires qui ne sont d'aucune utilit?. Tes insultes tu peux te les garder. Ici c'est surement toi la plus ignorante...
De collutoire, posté le 09.07.12 à 23:40

Quelle mis?re que cette ?poque faite de petits esprits format?s, de bons petits ?l?ves et de bons petits profs sages qui n'ont aucune personnalit?, aucun relief, aucune utopie, aucune r?volte! Qui ne lisent vraiment que ce qui est au programme ! Un e?poque o? il faudra bient?t un diplome aussi pour avoir le droit d'?tre un ?crivain ou un lecteur ! Ah quel monde orwellien, kafka?en, huxleylien vous nous pr?parez, les gars ! Bient?t de bons petits moutons fonctionnaires, cadres d'entreprise, DRH, qui ramperont devant les sup?rieurs, ou essaieront de pi?tiner les concurrents pour garder leur petit poste minable, leur petite vie minable... La litt?rature, cela doit donner envie de ha?r, de faire la r?volution! 3 g?n?rations d'affil?e d?j? qui ne bougent pas, dont la grande aventure est de d?crocher son petit Bac (? 86%) et de prendre des notes dans les amphis bond?s avant d'aller ramper pour 45 ans de "vie active"..., de "mort-vivante active", devrais-je dire. Et oui! Dans les ?poques ant?rieures, quand on ne disait pas ? tout bout de champ qu'il faut carresser les "jeunes" dans le sens du poil, les valoriser ? l'?cole, tout le monde peut r?ussir ? l'?cole, leur dire quoi penser, quoi dire, quoi faire, quoi lire, les ""cocooner" jusqu'? leur entr?e de plus en plus tardive dans l'?ge d'Homme et de Femme pour qu'ils s'y fassent mieux entuber... Dans les ?ges ant?rieurs o? les jeunes s'engageaient, avec des couilles, du courage, hommes comme femmes, pour autre chose que simplement noter leurs profs et , supr?me exploit, en faire craquer un maximum, ? 30 contre un, dans les salles de classe, car c'est tout ce que ces g?n?rations laisseront, avec les chansons de Chantal Goya en agitant les mains derri?re la t?te (vide), dans ces g?n?rations qui en chiaient devant des ma?tres ? qui on ne contestait pas l'autorit?, eh bien comme par hasard on avait des jeunes avec des personnalit?s extraordinaires, des go?ts personnels, des r?voltes incroyables, des oeuvres provocantes et d'immense qualit?: comment, dans une ?poque aussi veule, les petits lyc?ens bien sages (sauf pour bord?liser une classe) pourraient-il engendrer l'?quivalent de ce que fut la r?volte romantique, le dada?sme, le surr?alisme, les beatniks, et dynamiter l'art et la soci?t? avec des oeuvres comme , par exemple, Voyage au bout de la nuit, Marelle, Le bruit et la fureur, 1984, Le proc?s, La Com?die Humaine,Candide, Le gai savoir, Le coeur absolu, Terra Nostra, Sur la route, L'idiot, Des anges mineurs, Lauve le pur, Tropique du Capricorne, Le festin nu, Merle, Le sang noir ... j'en passe et des meilleurs... Allez, les gars, retournez ? vos petits cours , ? vos petites listes de lectures autoris?es par le ministre, ? vos foutages de gueule des profs "gentils" et ? vos soumissions de vant les profs "m?chants". Allez constituer la 4?me ou 5?me g?n?ration d'affil?e qui ne laissera RIEN.

new site