blog :::

Entretiens : Les entretiens (56 articles)

Jane : entretien avec Ariane Hudelet

Comme son nom l’indique, Jane de Julian Jarrold est consacr? ? la romanci?re nationale Jane Austen, l’auteure de Raison et sentiments, Mansfield Park, Orgueil et pr?jug?s, autant d’œuvres adapt?es et r?adapt?es au cin?ma (le dernier cit? a m?me ?t? inscrit au programme du CAPES et de l'Agr?gation d’Anglais). Un nouveau biopic (ou biographie film?e) de grand auteur, comme les r?cents Miss Potter ou La Fontaine ? Jane serait plut?t ? Miss Austen ce que Moli?re de Laurent Tirard a ?t? ? Jean-Baptiste Poquelin : une biographie imaginaire, qui extrapole la vie ? partir de l’œuvre, la premi?re ?tant cens?e avoir inspir? la seconde. Le risque de ce genre d’entreprise est de rabattre le litt?raire aux dimensions ?troites du biographique, et de passer par pertes et profits le processus complexe de la cr?ation.
S’appuyant sur la r?cente biographie de Jon Spence, Julian Jarrold s’en tire avec beaucoup plus de subtilit? que Laurent Tirard, en composant une sorte d’? la mani?re de… C’est ? la fois le charme et la limite du film, qui ne ressemble ? rien tant qu’? une… adaptation de Jane Austen.
Pour en avoir le cœur net, et de peur de ne pas rendre justice ? la richesse du film, nous avons pos? quelques questions ? Ariane Hudelet, ma?tre de conf?rences ? l’universit? Paris III-Sorbonne Nouvelle, et sp?cialiste des adaptations de Jane Austen ? l’?cran. Elle est notamment l’auteur d’un manuel sur Pride and Prejudice – Jane Austen et Joe Wright (Armand Colin, 2006), bien utile aux agr?gatifs d’Anglais (voir ?galement ces articles en ligne, en fran?ais et en anglais : "Premi?res impressions et pr?jug?s : le premier regard dans Pride and Prejudice, roman et films", et "Incarnating Jane Austen : the role of sound in the recent film adaptations").

Z?rodeconduite.net : Dans quelle mesure cette biographie est imaginaire ?

Ariane Hudelet : On sait finalement assez peu de choses sur la vie de Jane Austen : les historiens ont d? reconstituer sa biographie ? partir de rares t?moignages contemporains (elle n’?tait pas un personnage public), et surtout de sa correspondance. Or apr?s son d?c?s, sa sœur Cassandra a d?truit les lettres les plus personnelles. Les biographes en sont donc r?duits ? conjecturer, ce qui est finalement plut?t plaisant : cela explique que les biographies se soient multipli?es ces derni?res ann?es. Il y a notamment une contradiction qui excite l’imagination, entre ce destin de vieille fille (elle ne s’est jamais mari?e et on ne lui conna?t pas de liaison), et ses romans, qui explorent la gamme des sentiments amoureux avec une extraordinaire acuit?. Comment peut-elle en parler aussi bien sans l’avoir fait !? La biographie de Jon Spencer dont est adapt? le film sp?cule sur ce myst?re, en lui ? inventant ? une liaison forc?ment secr?te avec un certain Tom Lefroy,
Lire la suite

Posté dans Entretiens par le 17.10.12 à 14:42 - 1 commentaire

new site