blog :::

: (92 articles)

Jeunes critiques : L'incident

Pour sa troisi?me ?dition, le site Z?rodeconduite.net s'est associ? avec le Champs Elys?es Film Festival pour la cr?ation d'un Jury Etudiant. Les jeunes cin?philes d'Hypokh?gne et de Kh?gne option cin?ma des lyc?es Paul Val?ry ? Paris, Jean-Pierre Vernant ? S?vres et L?on Blum ? Cr?teil ont arpent? la 'plus belle avenue du monde' pour assister aux projections du festival. Ils ont d?cern? le Prix du Jury Etudiant au magnifique et m?connu L'Incident de Larry Peerce qui sortira en salle en version restaur?e le 10 septembre prochain.?

L'Incident

L'Incident de Larry Peerce par Marin G?rard :?

"Voir L’Incident de Larry Peerce signifiait probablement pour une grande partie de la salle voir le film qui marque les d?buts d’acteur de Martin Sheen. Que ce soit chez Coppola, chez Malick ou m?me (et surtout ?) chez Sorkin, l’acteur fait preuve d’un certain don quand il s’agit de marquer le spectateur. Pourtant, au fur et ? mesure que l’intrigue de L’Incident se d?voile et que les phares du m?tro new-yorkais illuminent l’?cran, on oublie un peu que l’on est venu ? l’origine pour voir les premiers pas de Martin Sheen au cin?ma et on reste b?at devant ce qui est ? l’?vidence un grand film."
(...)

La critique int?grale en pdf.

L'Incident de Larry Peerce par Vladimir Lozerand :

" Deux individus intrins?quement m?chants et mal intentionn?s vont faire vivre aux passagers d’un wagon de m?tro la pire nuit de leur vie en les harcelant et en les malmenant. Cela provoque de la part des victimes plusieurs r?actions tr?s diff?rentes. Voila comment pourrait ?tre r?sumer le film perturbant de Larry Peerce tourn? en 1967."
(...)

La critique int?grale en pdf.

L'Incident de Larry Peerce par Thibault Egler :?

"Coinc?s dans un wagon de m?tro, diff?rentes personnes vont ?tres confront?es ? deux jeunes hommes ivres et d?cha?n?s, pr?ts ? tout pour s'amuser. Le hasard va mener diff?rentes personnes, majoritairement en couple que Larry Peerce nous fait suivre un par un, ? l'int?rieur d'un m?me wagon. Ces couples sont divis?s par des conflits : un mari noir et sa femme qui l'accuse d'impulsivit?, un gar?on voulant coucher avec une fille opposant (dans un premier temps) une certaine r?sistance, ou encore une femme reprochant ? son mari de ne pas avoir r?ussi dans la vie et de ne pas gagner assez d'argent."
(...)

La critique int?grale en pdf.

L'Incident de Larry Peerce, 1967, 1h47mn, ressortie en salle le 10 septembre 2014

Posté par le 19.06.14 à 13:07 - Réagir

Jeunes critiques : Cutter's Way

Pour sa troisi?me ?dition, le site Z?rodeconduite.net s'est associ? avec le Champs Elys?es Film Festival pour la cr?ation d'un Jury Etudiant. Les jeunes cin?philes d'Hypokh?gne et de Kh?gne option cin?ma des lyc?es Paul Val?ry ? Paris, Jean-Pierre Vernant ? S?vres et L?on Blum ? Cr?teil ont arpent? la 'plus belle avenue du monde' pour assister aux projections du festival et d?cerner le Prix du jury Etudiant ? l'un des films de la s?lection TCM Cin?ma. Nous publions leurs critiques sur ces films qu'ils ont d?couvert ou red?couvert en versions restaur?es, et qui ressortiront en salle prochainement, ainsi que leurs coups de coeur pour d'autres films de la programmation.

Cutter's Way de Ivan Passer, par Th?o Hoch:

"Ayant sombr? dans l'oubli apr?s sa sortie en 1981, Cutter's Way se voit offrir une seconde chance avec cette ressortie en salle et c'est heureux au vu de l'agr?able surprise qu'il constitue. Interpr?t? par un trio d'acteurs formidables et prenant la forme d'un film noir sous un soleil de plomb, c'est avant tout une grande com?die dramatique sur la volont? de continuer ? vivre et ? mener bataille."
(...)

La critique int?grale en pdf.

Cutter's way de Ivan Passer, 1981, sortie en salle en version restaur?e le 25 juin.

Posté par le 18.06.14 à 19:28 - Réagir

Jeunes critiques : L'Étang tragique

Pour sa troisi?me ?dition, le site Z?rodeconduite.net s'est associ? avec le Champs Elys?es Film Festival pour la cr?ation d'un Jury Etudiant. Les jeunes cin?philes d'Hypokh?gne et de Kh?gne option cin?ma des lyc?es Paul Val?ry ? Paris, Jean-Pierre Vernant ? S?vres et L?on Blum ? Cr?teil ont arpent? la 'plus belle avenue du monde' pour assister aux projections du festival et d?cerner le Prix du jury Etudiant ? l'un des films de la s?lection TCM Cin?ma. Nous publions leurs critiques sur ces films qu'ils ont d?couvert ou red?couvert en versions restaur?es, et qui ressortiront en salle prochainement, ainsi que leurs coups de coeur pour d'autres films de la programmation.

L'?tang tragique de Jean Renoir, par J?r?my Sawicki :?

"Il n'y a rien de si notable dans le cin?ma de Jean Renoir qui d?finirait, autant que pour d'autres cin?astes, ses films comme ? chefs-d'oeuvre ?. Ni les suspensions silencieuses d'un Bergman, ni les plans aristocratiques d'un Visconti, qui fondent la d?termination de leurs films comme chefs-d'oeuvre, ne se retrouvent chez Renoir. Lui filme une histoire, non des sensations, lui filme des lieux, non une atmosph?re. La sensation et l'atmosph?re que les grands cin?astes peuvent fabriquer dans la forme de leur film, c'est-?-dire directement dans la r?alisation ou dans la direction des acteurs, Renoir les laisse na?tre d'eux-m?mes, comme fruit d'un seul et simple d?sir : filmer une histoire dans un lieu."
(...)

La critique int?grale en pdf.

L'?tang tragique de Jean Renoir, par Elise Camoin :

"Dans L'?tang tragique, Jean Renoir s'approprie les codes hollywoodiens. Si la mise en sc?ne est classique et les personnages manich?ens, cette aventure dans les marais sauvages de G?orgie? met en avant un des th?mes de pr?dilection de Renoir, la c?l?bration de la nature."
(...)

La critique int?grale en pdf.

L'?tang tragique de Jean Renoir, 1941, 1h28mn, sortie en salle le 20 ao?t en version restaur?e.

Posté par le 17.06.14 à 17:16 - Réagir

Jeunes critiques : Chaînes conjugales

Pour sa troisi?me ?dition, le site Z?rodeconduite.net s'est associ? avec le Champs Elys?es Film Festival pour la cr?ation d'un Jury Etudiant. Les jeunes cin?philes d'Hypokh?gne et de Kh?gne option cin?ma des lyc?es Paul Val?ry ? Paris, Jean-Pierre Vernant ? S?vres et L?on Blum ? Cr?teil ont arpent? la 'plus belle avenue du monde' pour assister aux projections du festival et d?cerner le Prix du jury Etudiant ? l'un des films de la s?lection TCM Cin?ma. Nous publions leurs critiques sur ces films qu'ils ont d?couvert ou red?couvert en versions restaur?es, et qui ressortiront en salle prochainement, ainsi que leurs coups de coeur pour d'autres films de la programmation.

Cha?nes conjugales de Joseph L. Mankiewicz par Coline Rousteau :?

"Deborah Bishop, Rita Phipps et Laura May Hollingsway se retrouvent pour passer une journ?e ensemble ? la campagne. Elles sont toutes trois mari?es et vivent dans un quartier r?sidentiel manifestement tr?s bourgeois. Pour autant, la vie ne semble pas aller pour le mieux. D’embl?e, Addie Ross, jeune femme non mari?e dont on ne voit qu’? un unique moment l’?paule, appara?t comme l’obstacle au bonheur dans les trois couples, selon les femmes. Addie est une source de jalousie sans fin pour les trois femmes qui jasent sans cesse ? son propos. Un cadre d?risoire s'installe aussi d’embl?e dans la mesure o? nous ?coutons la voix malicieuse d’Addie Ross qui a parfaitement conscience du pouvoir qu’elle exerce sur les trois maris et qui se rie de leurs trois femmes. Le spectateur est par cons?quent aussit?t divis? entre plusieurs points de vue qui vont se fractionner encore davantage au fur et ? mesure."
(...)

La critique int?grale en pdf

Cha?nes conjugales de Joseph L. Mankiewicz par Jeanne Lefebvre :?

"L?ger, surprenant et entra?nant Cha?nes conjugales de Mankiewicz est un film qui n’a pas vieilli. Le traitement esth?tique et cin?matographique du film rec?le quant ? lui d’excellentes surprises.? L’installation d?routante, d?s le d?but du film, d’une voix off qui se pr?sente comme le personnage principal de l’histoire, Addie Ross, dont tout le monde parle et qu’on ne voit jamais vraiment est entra?nante, intrigante et s?duisante. De plus la sc?ne sur la rampe du bateau o? elles re?oivent la lettre d’Addie Ross qui lance l’intrigue, et annonce son d?part avec l’un de leur mari, est tendue et belle notamment gr?ce ? un contre champ sur la cabine t?l?phonique vide et le d?part du bateau."
(...)

La critique int?grale en pdf

Cha?nes conjugales de Joseph L. Mankiewicz parAlexis Mothu :

"Trois femmes apprennent que l’un de leur mari s’est enfui avec la myst?rieuse Addie Ross, une femme que leurs hommes connaissaient bien avant de se marier. Coinc?es toute la journ?e ? un pique-nique, elles se mettent alors ? r?fl?chir sur leur vie de couple, dans l’attente de voir si, le soir venu, il s’agit bien de leur mari qui s’en est all?…? Avec ce postulat, il semble clair que le film jouait la carte de l’attente angoiss?e, du suspense, d’un film ? enqu?te en quelque sorte. Quel est le mari pr?t ? d?laisser sa femme au profit d’Addie Ross ? Pourtant, cette question qui demeure l’un des enjeux majeurs du r?cit, finit par s’effacer au profit d’une mise ? nu des failles de personnages f?minins complexes, tourment?s, profond?ment attachants."
(...)

La critique int?grale en pdf.

Cha?nes conjugales de Jospeh L. Mankiewicz, 1949, 1h43mn

Posté par le 17.06.14 à 11:48 - Réagir

Contes de l'âge d'or : la vie des uns

Contes de l'?ge d'or

Comment revivifier un genre tombé en désuétude depuis la fin des années 70, celui du "film ? sketches" ? Contes de l'?ge d'or (Amintiri de epoca de aur) bénéficiera certainement de la curiosité pour le jeune cinéma roumain, qui s'illustre réguli?rement depuis quelques années dans les festivals internationaux, et dont Cristian Mungiu (Palme d'Or 2007 pour 4 mois, 3 semaines et 2 jours) est ici ? la fois le chef de file (il a produit le film) et la t?te de gondole (il signe un épisode). Mais, une fois n'est pas coutume, c'est moins l'accumulation de prestigieuses signatures qui interpelle ici (comme dans les projets du type Paris je t'aime, Chacun son cinéma), qu'un sujet en parfaite cohérence avec la forme br?ve. "L'?ge d'or" évoqué par le titre, c'est en effet le crépuscule de la dictature communiste de Ceaucescu ; les "contes" en question sont les légendes urbaines, dr?les ou terrifiantes que se racontaient ? voix basse les gens ordinaires. Comme le résume le synopsis du film : "Ces légendes ? la fois comiques, bizarres et surprenantes, puisent dans les événements souvent surréalistes vécus au quotidien sous le régime communiste. L’humour fut ? cette époque la bouée de sauvetage des Roumains et Tales from the Golden Age tente de restituer cette atmosph?re en montrant une nation luttant pour sa survie au quotidien face ? la logique insensée de la dictature. Tales from the Golden Age se compose de cinq histoires courtes liées entre elles par leur état d’esprit, leur structure narrative et leur contexte historique : la seule marque de voiture qu’on voit partout dans les rues, c’est la Dacia, fabriquée en Roumanie ; tout le monde survit en volant l’Etat ; il faut obéir aux ordres du Parti m?me s’ils sont illogiques et absurdes."
Contes de l'?ge d'or c'est ainsi l'anti-La Vie des autres (voir notre site pédagogique) : les petits tracas de l'homme de la rue plut?t que la grande tragédie des dissidents, la satire plut?t que le réquisitoire. Le résultat est aussi dr?le qu'instructif, tout en se heurtant aux limites du genre. La forme du film ? sketches, peut-?tre fastidieuse pour le spectateur, en fait en tout cas un support pédagogique idéal pour les enseignants d'histoire (en salles et plus encore sans doute en DVD) : poids étouffant de la bureaucratie et du régime du parti unique, contr?le idéologique et propagande, difficultés économiques et marché noir, ces Contes de l'?ge d'or constituent un tableau remarquablement parlant et complet d'un pays du bloc de l'Est au tournant des années quatre-vingt.

Contes de l'?ge d'or, Roumanie-France, 2009, Sélection Officielle Un Certain Regard

> Le site officiel du film (anglais/roumain)
> Le site de 4 mois, 3 semaines et 2 jours, prix de l'Education Nationale 2007

Posté par le 24.05.14 à 15:56 - 2 commentaires

new site