blog :::

L'agenda : Les films venir (86 articles)

Le Chat du Rabbin : le site p?dagogique

Le Chat du Rabbin, Le site p'?dagogique

Le film n'?tait sur le papier "que" l'adaptation par son auteur d'une bande dessin?e ? succ?s, ? l'instar de Persepolis de Marjane Satrapi (l'autre figure de proue du renouveau de la BD fran?aise). Entretemps est venu l'?norme succ?s de Gainsbourg (vie h?ro?que) (C?sar de la meilleure premi?re œuvre, plus d'un million de spectateurs en salles), et Joann Sfar a prouv? qu'il ?tait un r?alisateur sur lequel il fallait compter.
C'est dire les attentes qui entourent son deuxi?me opus, Le Chat du Rabbin, ?taient importantes.
Gageons qu'elles ne seront pas d??ues.
Condensant avec fluidit? plusieurs albums de la s?rie et donnant voix ? ses principaux personnages, Le Chat du Rabbin, le film est une incontestable r?ussite, alliant la sensualit? du trait ? l'intelligence des dialogues. Aux qualit?s cin?matographiques de Gainsbourg (vie h?ro?que) le film ajoute une dimension p?dagogique et citoyenne bienvenue : recentr? (par rapport ? la s?rie) sur la th?matique du vivre ensemble, le film est un hymne ? la tol?rance entre les religions, mais aussi ? la libre-pens?e (le chat, pas plus que dans la bande dessin?e, ne s'en laisser conter)…

Z?rodeconduite.net propose autour du film un site p?dagogique et un dossier de plus de 40 pages qui multiplie les approches disciplinairees : Fran?ais, Arts Plastiques, Histoire des Arts, Philosophie et Histoire (partie mise en ligne le 18/05).

Le Chat du Rabbin de Joann Sfar et Antoine Delesvaux, sortie le 1er juin 2011

> Le site p?dagogique Z?rodeconduite.net (dossier Fran?ais, Arts Plastiques, Histoire des Arts, Philosophie et Histoire)
> Le site officiel du film

> Le film est disponible dans la boutique DVD.

?

Posté dans L'agenda par le 13.05.11 à 17:41 - Réagir

De quoi la conqu?te sera-t-elle le nom ?

La Conqu?te

Les six m?mes photos se sont expos?es dans les pages des newsmagazines et ? la une des sites d'actualit?. Elles constituent la premi?re ?tape — r?ussie — d’un plan de communication que l’on imagine savamment orchestr?, et dont l’apoth?ose est pr?vue pour le 11 mai prochain ; soit la date de sortie au cin?ma de La Conqu?te, le film de Xavier Durringer, sc?naris? par Patrick Rotman, qui raconte l’ascension au pouvoir ("racont?e comme un thriller" dixit le synopsis officiel) d’un certain… Nicolas Sarkozy.
La curiosit? est d'ores et d?j? tr?s forte autour d’un film qui s’annonce fi?rement comme le premier en France ? mettre en sc?ne un pr?sident en exercice, et qui retrace un ?v?nement qui a marqu? la m?moire collective r?cente. Et il n’est pas interdit de s’interroger sur la r?sonance qu’aura le film ? un an de la future pr?sidentielle, alors que l’on scrutera avec de plus en plus de f?brilit? les courbes de popularit? du candidat sortant. O?, pour paraphraser le titre du petit ouvrage d’Alain Badiou, de se demander "de quoi La Conqu?te sera-t-elle le nom ?"

On a bien s?r tr?s peu d’?l?ments pour juger pour l’instant : quelques photos de com?diens (? commencer par Denis Podalyd?s dans le r?le principal), un titre, une r?f?rence proclam?e (la trilogie consacr?e par le sc?nariste Peter Morgan ? Tony Blair : The Deal, 2003 — sur la rivalit? Blair-Brown —? The Queen,2006 et The special relationship, 2010 — sur la relation entre Blair et George W. Bush). Dans les rares interviews qu’ils ont donn?es, le sc?nariste et l’acteur principal annoncent un film sinon objectif du moins ?quilibr? : "Il ne s'agit ni d'un pamphlet ni d'une statue." dixit Patrick Rotman (? la fois sc?nariste de subtiles fictions historiques comme Nuit noire et L'Ennemi intime et auteur de portraits documentaires de Fran?ois Mitterrand, Jacques Chirac puis Lionel Jospin), tandis l’acteur principal d?clare que le personnage "tient ? la fois du chef de gang et de l’enfant". S’il n’est donc pas question d’un portrait-charge ? la Nanni Moretti (Le Ca?man sur Berlusconi) ou Paolo Sorrentino (Il Divo sur Giulio Andreotti), on peut difficilement soup?onner le trio Durringer/Podalyd?s/Rotman de tentations hagiographiques.

On peut toutefois se demander quels biais se cachent (comme toujours) derri?re cette pr?tention ? la neutralit?, en se basant sur le peu d'?l?ments dont on dispose. En se concentrant sur la "conqu?te", cette trajectoire ascendante qui porta le candidat au pinacle, en en escamotant la suite (qui ?claira d'un jour nouveau certaines d?clarations et poses) le film montre le personnage Sarkozy sous son profil favori: celui de l’?nergie (Sarkozy comme "force qui va"), de la performance ("Un sportif arriv? en finale de la Coupe du monde", le mot est de Denis Podalyd?s), voire de l’animalit? (la "b?te" politique selon l'expression consacr?e) ; autant de qualit?s que l’exercice du pouvoir, avec son rythme (laisser du temps au temps) et ses contraintes (le r?el r?siste), avaient largement ternies, jusqu'aux ab?mes d'impopularit? actuelles. En ?vacuant tout enjeu id?ologique (le film laisse hors-champ la candidate de gauche), pour se focaliser sur les rivalit?s personnelles (la lutte fratricide avec Villepin) et la vie priv?e du candidat (d’apr?s Denis Podalyd?s, c’est ce qui devrait le plus "choquer" le pr?sident en exercice), le film risque de vider ces ?v?nements de toute dimension? politique.

On ne verra ?videmment nul parti pris partisan. Produit par les producteurs d’OSS 117 et distribu? par la firme Gaumont, le film a vocation ? s’adresser au plus large public. On ne s'?tonnera donc pas qu'il nous montre le "personnage Sarkozy" dans son meilleur r?le, dans celui en tout cas dans lequel le public le pr?f?re (au cin?ma, le contre-emploi est toujours risqu?). Dans un petit ouvrage paru en 2008, sous-titr? "d?faire l'imaginaire sarkozyste", la journaliste Mona Chollet montrait comment l'av?nement du sarkozysme ?tait en phase avec la transformation de l’imaginaire collectif depuis une vingtaine d’ann?es. Elle montrait comment tout en se proclamant majoritairement "? gauche", "le monde du spectacle et des m?dias est le plus souvent en affinit? profonde avec l’ordre du monde : les histoires et les mythes qu’il met en circulation sont des histoires et des mythes de droite et travaillent pour la droite, m?me s’ils ne se pr?sentent pas toujours sous cette ?tiquette. Ce rouleau compresseur culturel rend d’ailleurs un peu d?risoire le principe d’?galit? du temps de parole accord? aux repr?sentants des partis politiques en p?riode ?lectorale."
R?ves de droite
est mis en ligne gratuitement par l'?diteur : un "lyber" ? lire avant la sortie de La Conqu?te, et le d?but d’un nouvel ?pisode de la saga Sarkozy, que d’aucuns appelent d?j? "la reconqu?te"…

La Conqu?te de Xavier Durringer, sortie pr?vue le 11 mai 2011

Posté dans L'agenda par le 01.02.11 à 00:14 - Réagir

L'Apprenti : le site p?dagogique

L'Apprenti, le site peacute;dagogique
Le documentariste Raymond Depardon constatait r?cemment (? propos de la sortie de son film La Vie moderne) la quasi-absence des ruraux en g?n?ral et des paysans en particulier des ?crans de cin?ma fran?ais. Voici un magnifique contre-exemple : L'Apprenti, remarquable premier film de Samuel Collardey (au cin?ma le 3 d?cembre), raconte la relation entre le jeune Mathieu, qui passe son BEPA (Brevet d'Etudes Professionnelles Agricoles) en alternance, et Paul, l'agriculteur qui l'accueille en stage tout au long d'une ann?e scolaire.
Z?rodeconduite.net propose autour du film un site p?dagogique qui permet de t?l?charger un dossier d'accompagnement : une introduction th?matique sur le film, et des activit?s en Fran?ais (? l'appui : des textes de Steinbeck ou Annie Ernaux) et en SES (le th?me : la socialisation professionnelle).

L'Apprenti de Samuel Collardey, au cin?ma le 3 d?cembre
> Le site p?dagogique
> Le dossier p?dagogique
> Une interview de Samuel Collardey par le site Vousnousils.fr

> Ce film est disponile dans la boutique DVD.

Posté dans L'agenda par le 25.11.10 à 13:49 - Réagir

Entre nos mains : le site p?dagogique

Entre nos mains, le site p?dagogique

L'utopie est-elle soluble dans l'?conomie ? En plantant sa cam?ra au cœur d'une entreprise textile en d?p?t de bilan, dont les salari?s (majoritairement des femmes) envisagent le passage en SCOP (Soci?t? Coop?rative de Production), le documentaire Entre nos mains pose des questions qui touchent ? l'essence m?me de notre soci?t? et de notre rapport au travail.
Tr?s beau projet de cin?ma marqu? par la sensibilit? de Mariana Otero (La loi du coll?ge, Histoire d'un secret), Entre nos mains montre ?galement de l'int?rieur le fonctionnement d'une entreprise (organisation, relations sociales, strat?gie commerciale) comme on a rarement l'habitude de le voir sur le grand ou le petit ?cran. A cet ?gard, il devrait passionner les enseignants de Sciences Economiques et Sociales et d'EcoGestion.
Z?rodeconduite.net consacre au film un site et un dossier p?dagogique.

Entre nos mains de Mariana Otero, au cin?ma ? partir du 6/10

> Ce film est disponible dans la boutique DVD.

Posté dans L'agenda par le 30.09.10 à 16:41 - Réagir

Demandez le programme !

Venus noire

Demandez le programme des prochaines semaines sur Z?rodeconduite.net !

La rentr?e, c'est traditionnellement le moment o? le Festival de Cannes du printemps pr?c?dent s'expose sur les ?crans : si la Palme d'Or, Oncle Boonmee… a ouvert le bal sortant le 1er septembre, on verra successivement dans les prochaines semaines le Grand Prix (et prix de l'Education Nationale), Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois, puis le beau Un homme qui crie de Mahamat Saleh Haroun (auteur d'Abouna et de Daratt). Entre les deux se glissera la fresque historique de Rachid Bouchareb sur la lutte du FLN en France, Hors la loi (le 23 septembre) tandis qu'il faudra patienter pour d?couvrir La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier (le 3 novembre).

Mais c'est du c?t? des documentaires qu'on trouve peut-?tre les propositions les plus int?resssantes… Cleveland contre Wall Street, vrai-faux proc?s de la crise des subrimes, est sur les ?crans depuis la mi-ao?t, et notre coup de cœur, Benda Bilili ! (voir notre site p?dagogique), sort demain. Le 6 octobre, on d?couvrira un autre coup de cœur, le remarquable Entre nos mains de Mariana Otero (Histoire d'un secret, La Loi du coll?ge), qui raconte l'aventure de salari?s du textile (majoritairement des femmes) qui d?cident de reprendre leur entreprise en SCOP (Soci?t? coop?rative de production) : tr?s bient?t, dossier pour les SES sur Z?rodeconduite.net. Enfin, le 27 octobre sortira un autre film cannois, Nostalgie de la lumi?re de Patricio Guzman, sur lequel Z?rodeconduite.net proposera ?galement un dossier p?dagogique en Espagnol et en Philosophie.

On signalera ?galement le 13 octobre Elle s'appelait Sarah de Gilles Paquet-Brenner (voir le site officiel et notre dossier p?dagogique), adaptation du best-seller de Tatiana de Rosnay sur la m?moire de la rafle du Vel'd'Hiv et, au rayon (pr?)histoire cette fois, Ao le dernier N?anderthal de Jacques Malaterre (L'Odyss?e de l'esp?ce), dont le site officiel propose ?galement des ressources p?dagogiques.
Mais c'est Venus noire d'Abdellatif Kechiche, pr?sent? actuellement ? la Mostra de Venise, qui constituera sans aucun doute l'?v?nement cin?matographique de l'automne (le 27 octobre). Le destin tragique de Saartije Baartmann, d?te la "Venus hottentote", expos?e comme un ph?nom?ne dans les foires puis les bordels d'Europe pour son physique callipyge, ?tudi?e et diss?qu?e (pour les m?mes raisons) par les scientifiques comme Cuvier (le Mus?e de l'Homme exposera ses restes jusqu'en 1974), nous parle autant des d?buts du XIX?me si?cle (et notamment du racisme scientifique qui constituera un des socles id?ologiques de la colonisation) que de notre ?poque… On fait confiance au r?alisateur de L'Esquive et La Graine et le mulet pour rendre compte de ce martyre avec rigueur et pudeur.

Illus. : Venus noire d'Abdellatif Kechiche

Posté dans L'agenda par le 07.09.10 à 22:21 - Réagir

new site