blog :::

Sur le web : Vieux films et bonnes ressources (68 articles)

Culturelyc?e prolonge Cin?lyc

Culturelyc?e.fr

Cinelycee est mort, vive Culturelyc?e ! Un an et demi apr?s la cr?ation de la plateforme de grands classiques du cin?ma destin?e aux lyc?ens, les Minist?res de la Culture et de l'?ducation ont lanc? sa petite sœur g?n?raliste. L'id?e est de permettre aux lyc?ens d'acc?der, au sein m?me de leur ?tablissement, "aux chefs d'œuvre du r?pertoire artistique : th??tre, danse, musique, op?ra, arts plastiques, patrimoine", par le biais de l'image enregistr?e : mani?re de lutter contre les in?galit?s structurelles dans l'acc?s aux œuvres du spectacle vivant. Captations de spectacles vivants (pi?ces de th??tre, op?ras, ballets) ou documentaires t?l?visuels (sur des peintres ou des mouvements artistiques), c'est une soixantaine de vid?os qui s'ajoutent au cent-soixante films environ de la plateforme. Le choix est ?clectique, et puise dans le meilleur de la cr?ation contemporaine (notamment dans le choix des mises en sc?ne de th??tre, puisque les textes sont toujours des classiques : Irina Brook, Christian Schiaretti, Ariane Mnouchkine). Les œuvres b?n?ficieront d'un accompagnement p?dagogique.
D?j? partenaire de Cin?lyc?e, Z?rodeconduite.net l'est d?sormais de Culturelyc?e, et proposera chaque mois cycles th?matiques (les trois premiers dossiers Culturelyc?e : Femmes fatales, L'Italie, Ma?tre et valet) et interviews d'acteurs du monde de la culture.

www.culturelycee.fr

Posté dans Sur le web par le 22.03.12 à 17:10 - Réagir

La Guerre d'Alg?rie vue par les films fran?ais de propagande

Quelles images nous reste-t-il de la Guerre d’Alg?rie ?
F?rocement censur? pendant toute la dur?e des ? ?v?nements ?, le cin?ma de fiction s’est efforc?, lors des d?cennies suivantes (avec une remarquable acc?l?ration ces derni?res ann?es : La Trahison, L’Ennemi intime, Mon colonel, Hors-la-loi…), d’en construire une repr?sentation cr?dible et diversifi?e… A l’occasion du cinquanti?me anniversaire des accords d’Evian, Curiosphere.tv nous rappelle qu’avant ces images il y en eut d’autres, qui nous sont aujourd’hui beaucoup moins famili?res, mais qui constitu?rent les premi?res (et ? l’?poque les seules) ? visions ? de ce que l’on n’appelait pas la Guerre d’Alg?rie.
En partenariat avec l’ECPAD (fonds audiovisuel du minist?re de la D?fense) le site ?ducatif de France T?l?visions a puis? dans le stock des films de propagande tourn?s par l’arm?e de 1954 ? 1962, pour proposer un choix repr?sentatif de cinq courts-m?trages. Il a surtout demand? ? un des meilleurs sp?cialistes de la question, l’historien S?bastien Denis (auteur de l'ouvrage Le cin?ma et la guerre d’Alg?rie, La Propagande ? l’?cran, voir ce compte-rendu des Clionautes) d’accompagner ces extraits par des fiches p?dagogiques. Analysant successivement, le fond (mise en valeur de l’œuvre colonisatrice de la France en g?n?ral, et du travail de ? pacification ? de l’arm?e en particulier) et la forme (d’une relative pauvret?, les images se contentant souvent d’illustrer la langue de bois du discours officiel) des courts-m?trages, l’historien en pr?cise ?galement la p?riode de production et de diffusion (apr?s l’arriv?e du g?n?ral de Gaulle, le ton change, on pr?pare les esprits au r?f?rendum et ? la future ind?pendance), les conditions d’?nonciation, le public vis?.
Autant de mises au point utiles pour comprendre et pr?senter aux ?l?ves ces ? documenteurs ? qui s’attachent non ? d?crire mais ? maquiller ou fabriquer de toutes pi?ces la r?alit?, pr?sentant un ? pays au travail et heureux [qui] continue son essor vers le progr?s. ? (K?pi bleu), une arm?e qui ne fait pas la guerre mais s’efforce de ? rallier les ?mes et les cœurs ? (Amiti? franco-musulmane), etc… L’enseignant pourra tirer grand profit de ces remarquables documents. Le plus int?ressant serait ?videmment de confronter cette image idyllique de la ? pacification ? ? celles que donne un film de fiction, tourn? pr?s de cinquante ans apr?s les faits, La Trahison de Philippe Faucon (qui ? partir du t?moignage d’un ancien appel?, raconte le quotidien d’une section au contact des populations). Du reportage ou de la fiction, quelles sont les images les plus justes ? L'occasion est belle d'ouvrir une r?flexion sur le statut des images.
En compl?ment, Curiosphere.tv propose d'autres contenus li?s ? la Guerre d'Alg?rie, dont une fresque chronologique de la Guerre d’Alg?rie, et une s?rie de vid?os documentaires sur la torture.

Le dossier "Guerre d'Alg?rie" sur Curiosphere.tv

Posté dans Sur le web par le 17.03.12 à 00:06 - 1 commentaire

Revue de web : Thatcher, Faucon, Amador?

> A la diff?rence de ses films pr?c?dents, La D?sint?gration de Philippe Faucon ne nous a pas convaincus (voir notre article : "La D?sint?gration : radical"). Sur T?l?rama.fr, le r?alisateur de La Trahison explique et d?fend ses choix avec acuit?, ? travers trois extraits comment?s :
"Le constat d'Ali est partag? par nombre de jeunes des cit?s : ils ont le sentiment que l'?cole est un leurre, une voie de garage, m?me quand ils s'impliquent fortement dans leurs ?tudes. Des enqu?tes statistiques l'ont prouv? : ? dipl?me ?gal, des ?l?ves d'origine maghr?bine ou africaine ont sept fois plus de difficult?s que les autres ? trouver un stage et d?crocher un travail apr?s leurs ?tudes. La D?sint?gration veut parler du pr?sent sans manich?isme ou simplification avec une histoire et des vrais personnages dans leur complexit? et leurs contradictions. Il fallait donner corps et chair ? une r?alit? que l'on conna?t surtout d'une mani?re abstraite gr?ce aux chiffres et aux enqu?tes. Le film montre qu'un discours radical peut prosp?rer quand r?gne un sentiment d'exclusion, d'abandon, de vide."

> Nous citions son ouvrage R?ves de droite ? propos du film La Dame de fer, qui a valu ? Meryl Streep un Oscar attendu (voir notre article : "La Dame de fer : politique du roi Lear"). Sur le blog culture du Monde Diplomatique, elle revient in extenso sur le film de de Phyllida Lloyd ("La Dame de fer", ou la petite histoire pour r??crire la grande" : "Le parcours de Margaret Thatcher, fille d’un petit ?picier de Grantham, mais aussi seule femme dans un monde politique uniform?ment masculin — ah ! la cin?g?nie de ce tailleur pervenche au milieu d’une nu?e de costumes sombres... —, correspond ? merveille au sch?ma de ces success stories dont le cin?ma raffole, et qu’il produit ? jet continu dans une sorte de r?flexe narratif machinal. Les personnages bienveillants qui entourent l’h?ro?ne (son p?re, son mari, ses mentors du Parti conservateur) et qui croient en elle l’adjurent, comme il se doit, de "rester toujours fid?le ? elle-m?me", et autres maximes creuses tout droit sorties d’un manuel de d?veloppement personnel. Dans la s?quence o? la d?put?e fra?chement ?lue se met en route pour le Parlement, l’ombre du prestigieux b?timent semble ?craser sa petite voiture o? tra?nent, p?le-m?le, un tube de rouge ? l?vres et les jouets de ses enfants — mani?re de tabler encore sur la complicit? avec le public f?minin : elle aussi, elle est une m?re qui travaille. Comment ne pas souhaiter la victoire de cette obscure et m?ritante jeune femme que tout le monde traite de haut en raison de son sexe et de sa basse extraction sociale ? Comment ne pas frissonner avec elle lorsque, apr?s sa victoire aux ?lections, la fille d’?picier pousse pour la premi?re fois la porte du 10 Downing Street ?? Faisant ses premiers pas lors d’une r?union locale du Parti conservateur, celle qui s’appelle encore Margaret Roberts vante l’excellente pr?paration aux responsabilit?s politiques que lui aurait donn?e son enfance modeste : "Comme l’homme ou la femme de la rue, je sais que, lorsque j’ai trop d?pens? une semaine, je dois faire des ?conomies la semaine suivante." On retrouve ici la sempiternelle et fallacieuse comparaison entre les finances d’un Etat et celles d’un foyer. (…)".

> Le site Cin?langues propose un copieux dossier p?dagogique (pdf) destin? aux enseignants d'Espagnol autour d'Amador (au cin?ma depuis le 15/02) le nouveau film de Fernando Le?n de Aranoa (Les Lundis au soleil), qui raconte la relation entre un vieil homme et une jeune femme immigr?e engag?e pour s'occuper de lui. La premi?re partie est une pr?sentation g?n?rale du film en fran?ais, la seconde, en espagnol (Cuaderno de cine), propose "une r?flexion progressive sur le film par le biais de photogrammes et d'extraits de dialogues".

Posté dans Sur le web par le 07.03.12 à 16:31 - Réagir

F?lins, le site p?dagogique

Felins

Le label de la firme de Burbank, qui promet de "faire vivre sur grand ?cran les histoires que la nature nous raconte" nous avait d?j? offert les flamants roses, les abeilles, papillons et autres pollinisateurs… Avec F?lins (au cin?ma le 1er f?vrier) c'est aux rois du documentaire animalier (cf la r?f?rence Sauvage et beau, 1984 de Fr?d?ric Rossif) que Disney Nature s'attache : film?s dans les grandes ?tendues kenyanes et avec les ressources techniques du cin?ma contemporain, lions et l?opards n'ont sans doute pas d'?gal en terme de spectacle animalier. S'appuyant sur un argument fictionnel aux accents shakespeariens (le film est parfois pr?sent? comme un Roi Lion documentaire), le film permettra aussi aux jeunes ?l?ves (il est accessible ? partir du Cycle 2 de la Primaire) de d?couvrir le mode de vie (reproduction, r?gime alimentaire, territoire) de ces grands f?lins d'Afrique.

Z?rodeconduite.net propose un site p?dagogique autour du film, et un dossier p?dagogique de plus de 50 pages destin? aux professeurs des ?coles, qui comprend de nombreuses activit?s et pas moins de 19 fiches-?l?ves.

F?lins, au cin?ma le 1er f?vrier
> Le site p?dagogique du film
> Le dossier p?dagogique
> Le site officiel

Posté dans Sur le web par le 24.01.12 à 16:40 - Réagir

R?viser en s'amusant avec Bacfiction

Bacfiction

Bien s?r ce n'est pas pour tout de suite, on ne voudrait stresser personne. Mais il n'est jamais trop tard pour r?viser le bac, surtout en s'amusant.
Le site du magazine L'?tudiant a r?cemment mis en ligne Bacfiction, un blog qui, tout au long de l'ann?e, proposera une s?lection d'œuvres tir?es de la culture populaire (films, bandes dessin?es, s?ries t?l?vis?es) en les reliant avec les programmes du baccalaur?at ou des notions essentielles des disciplines enseign?es au lyc?e : philosophie, histoire, sciences naturelles, sciences ?conomiques et sociales, etc. Il ne s'agit pas de dossiers ou de fiches p?dagogiques ? proprement parler mais de courtes notules qui permettent de jeter des ponts entre les notions apprises en classes et les œuvres. Cela va du tr?s classique (notes sur Le Cuirass? Potemkine, Une journ?e particuli?re ou Les Sentiers de la gloire)… au beaucoup plus original : ainsi un post propose de se servir du g?n?rique de la s?rie Breaking bad pour r?viser le tableau p?riodique des ?l?ments.
Le blog permet ainsi de se divertir d'une mani?re un peu plus inform?e, tout en se rem?morant de mani?re ludique les points-cl?s du programme ; et pourquoi pas d'enrichir, le moment venu, ses copies de mani?re intelligente et originale

Bacfiction, Un blog du magazine L'?tudiant

Posté dans Sur le web par le 12.01.12 à 18:28 - Réagir

new site