blog :::

Sur le web : Vieux films et bonnes ressources (84 articles)

Cin?lyc?e : les films de mars

Cin?lyc?e.fr

Partenaire du site Cin?lyc?e.fr, Z?rodeconduite.net vous propose chaque mois quelques suggestions p?dagogiques autour de la programmation, ainsi qu'une revue des ressources disponibles en ligne autour des films propos?s.

Ce mois-ci, Cin?lyc?e.fr fait ? nouveau la part belle au cin?ma fran?ais en continuant ? d?rouler sa glorieuse histoire, puisqu'apr?s Les grands classiques du cin?ma fran?ais elle propose un cycle autour de la Nouvelle vague (voir le dossier r?dig? par Z?rodeconduite.net) : cinq films (deux Godard, un Varda, un Demy, et un Rohmer un peu tardif, Ma Nuit chez Maud) et un peu plus, puisque sont ?galement propos?s Les Quatre cent coups de Truffaut et Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy. Les enseignants d'Histoire y trouveront mati?re ? illustrer le programme de Premi?re : les films de la Nouvelle Vague captent parfaitement l'?volution des mœurs, des modes de vie et de pens?e des fran?ais au tournant des ann?es 60, m?me s'ils n'?voquent pas directement les ?v?nements politiques (? l'exception des Parapluies de Cherbourg qui se font l'?cho assourdi de la Guerre d'Alg?rie).
C'est aussi l'occasion de revoir le vertigineux Monsieur Klein de Joseph Losey, qui plus de trente ans avant La Rafle et Elle s'appelait Sarah proposait une reconstitution de la rafle du V?l'd'Hiv. Pour le reste, la programmation ne pr?sente ce mois-ci "que" deux films am?ricains, mais deux authentiques chefs d'œuvre du muet (Naissance d'une nation de D.W. Griffith et L'Aurore de W.F. Murnau) et prend des accents asiatiques avec l'int?grale de la Trilogie d'Apu de Satyajit Ray et Les Contes de la lune vague apr?s la pluie de Kenji Mizoguchi, tandis que le polonais Kieslowski et l'italien Monicelli compl?tent la programmation.

Cycle "La Nouvelle Vague"
A bout de souffle, de Jean-Luc Godard, France, 1960
> Fiche du site Image
> Dossier p?dagogique (32 p.) mis en ligne par l'Institut Fran?ais
> Dossier Godard ?dit? par le Centre Pompidou
Cl?o de 5 ? 7 d'Agn?s Varda, France, 1961
Lola de Jacques Demy, France, 1961
> Fiche T?l?doc "Plans rapproch?s"
Ma nuit chez Maud d'Eric Rohmer, France, 1969
Pierrot le fou, de Jean-Luc Godard, France, 1965
> Fiche p?dagogique

Les autres films
L’Aurore de W.F. Murnau, Etats-Unis, 1927
Contes de la lune vague apr?s la pluie de Kenji Mizoguchi, Japon, 1953
> Fiche du site Image
Naissance d’une nation de D.W. Griffith, Etats-Unis, 1915
Trilogie d’Apu - L’invaincu de Satyajit Ray, Inde, 1955
Trilogie d’Apu - La complainte du sentier, de Satyajit Ray, Inde, 1955
La Trilogie d’Apu - Le Monde d’Apu, de Satyajit Ray, Inde, 1958
Le D?calogue : br?ve histoire d’amour de Krystof Kieslowski, Pologne, 1988
> Dossier T?l?doc sur Le D?calogue (avec une analyse de s?quence tir?e de Br?ve histoire d'amour
Les Parapluies de Cherbourg de Jacques Demy, France, 1964
Le Pigeon de Mario Monicelli, France, Italie, 1958
> Fiche du site Image
Les Quatre cent coups de Fran?ois Truffaut, France, 1959
> Fiche du site Image
Monsieur Klein de Joseph Losey, France,1976
> Dossier T?l?doc

Posté dans Sur le web par le 03.03.11 à 18:16 - Réagir

Cin?lyc?e : les films de f?vrier

Depuis son lancement en octobre dernier, les enseignants ont eu le temps de faire connaissance avec la plateforme Cin?lyc?e (la richesse et la qualit? de sa programmation, mais aussi les contraintes techniques li?es ? son utilisation). Si la plateforme de V?D s'adresse avant tout aux ?l?ves eux-m?mes, avec l'objectif de ressuciter la pratique des cin?-clubs lyc?ens, il n'est pas interdit ? l'enseignant d'en tirer un b?n?fice p?dagogique : en travaillant avant ou apr?s une s?ance, ou simplement en signalant aux ?l?ves les ponts avec des sujets abord?s en classe.
D?j? partenaire ?ditorial de Cin?lyc?e (voir les dossiers th?matiques ainsi que les interviews mensuelles que nous r?alisons), Z?rodeconduite.net proposera donc chaque mois quelques suggestions p?dagogiques autour de la programmation, ainsi qu'une revue des ressources en ligne (hors celles propos?es directement par Cin?lyc?e) sur les films propos?s.

Ainsi ce mois-ci, on attirera particuli?rement l'attention des professeurs d'Histoire sur trois films quasi contemporains, au confluent de l'Histoire et de l'Histoire de l'art : œuvre embl?matique du r?alisme po?tique, Le Jour se l?ve de Marcel Carn? permet d'?voquer ce "genre" et de le replacer dans le contexte de la France post-Front Populaire. Quant au magistral Corbeau d'Henri-Georges Clouzot, produit en 1942 par la firme allemande Continental (ce qui valut quelques ennuis au r?alisateur ? la Lib?ration), il incarne — par son sujet et son traitement, son rapport ? la censure, sa r?ception pendant et apr?s la guerre — la situation de la France occup?e dans toute sa complexit? (voir ce dossier sur le cin?ma fran?ais sous l'Occupation).
On ajoutera ?videmment Alexandre Nevski d'Eisenstein (1938), qui en Seconde illustrera parfaitement une des th?matiques du nouvel enseignement d'exploration, Litt?rature et Soci?t? : le cin?ma de propagande
En Anglais, la pr?sentation de deux œuvres de Douglas Sirk et de Sur la route de Madison de Clint Eastwood peut ?tre l'occasion de travailler sur la forme du m?lodrame hollywoodien, ses permanences et ses ?volutions, m?me si l'on pourra pr?f?rer la com?die douce-am?re de Billy Wilder (La Gar?onni?re) ou le film noir ? la Hawks ou Welles.
Les enseignants d'italien ne manqueront pas eux de signaler La Strada ? leurs ?l?ves, peut-?tre le film le plus directement accessible du maestro Fellini.
Enfin, Cin?lyc?e propose ce mois-ci Providence chef d'œuvre aujourd'hui un peu oubli? d'Alain Resnais (malgr? les sept C?sars rafl?s en 1978). Cette œuvre ? la narration audacieuse et ? l'atmosph?re prenante pourra introduire une r?flexion sur l'inconscient en Philosophie, et illustrer en Fran?ais sur les rapports entre Litt?rature et cin?ma (voir ?galement l'adaptation de Le Journal d'un cur? de campagne de Bernanos par Robert Bresson).

Cin?lyc?e, Les 15 films du mois de f?vrier :

Cycle "Les Grands classiques du cin?ma fran?ais" :
Casque d'or de Jacques Becker, France, 1951
> Un cours de cin?ma sur le film mis en ligne par le Forum des Images
La Chienne de Jean Renoir, France 1931
Le Corbeau de Henri-Georges Clouzot, France, 1942
> Un dossier sur l'affaire ? partir de "Le Corbeau" la chanson des Svinkels
> Un dossier sur le cin?ma fran?ais sous l'occupation
Le Journal d'un cur? de campagne de Robert Bresson, France, 1950
Le Jour se l?ve de Marcel Carn?, France 1939

Autres films :
Alexandre Nevski de Sergue? Eisenstein, URSS, 1938
> Dossier Teledoc
> Plans rapproch?s Teledoc : "Prise de ville, prises de vues"
Ecrit sur le vent
de Douglas Sirk, ?tats-Unis, 1956
La Dame de Shanghai d'Orson Welles, ?tats-Unis, 1947
La Gar?onni?re de Billy Wilder, ?tats-Unis, 1969
La Strada de Federico Fellini, Italie, 1954
> Fiche du Site image
> Fiche p?dagogique en fran?ais
> Fiche d'activit? en italien
Le Grand Sommeil de Howard Hawks, ?tats-Unis, 1946
Mirage de la vie de Douglas Sirk, ?tats-Unis, 1959
> Dossier Teledoc
Nuages flottants de Mikio Naruse, Japon 1955
Providence d'Alain Resnais, France, 1977
Sur la route de Madison de Clint Eastwood, ?tats-Unis, 1955

Posté dans Sur le web par le 02.02.11 à 18:00 - Réagir

G?r?me, le peplum et le pouce lev

Police verso

"Le plus pompier des peintres pompiers."
Cette ?tiquette, le peintre Jean-L?on G?r?me (1824-1904) l’a port? comme une croix tout au long du vingti?me si?cle, qui rejeta en bloc un genre que son pr?decesseur avait port? aux nues, la peinture d’histoire. Il a fallu attendre les vingt derni?res ann?es pour que G?r?me soit red?couvert et r?habilit?, non plus toutefois comme un peintre majeur dans l’histoire de l’art (il a perdu en cela ? titre posthume le combat qui l’opposa ? l'impressionnisme), mais, dans une perspective post-moderne, comme un "cr?ateur d’images" dont les œuvres (diffus?es ? grande ?chelle par la gravure et la photographie) ont irrigu? et fa?onn? la culture populaire.
L’exposition que lui a consacr? le Mus?e d’Orsay ("G?r?me et l'Histoire"), la premi?re depuis sa mort, analyse ainsi autant la "fabrique" du peintre (alliance d’illusionnisme pictural, de recherche documentaire et d’imagination d?brid?e) que la post?rit? d’images devenues ic?nes, dans l’illustration, la photographie ou le cin?ma. Alors que l’exposition s’ach?ve dans quelques jours, le site T?l?rama.fr a eu la bonne id?e de r?aliser une visite guid?e de celle-ci avec l’historien et critique Laurent Aknin, visite centr?e autour des rapports entre la peinture du G?r?me et le peplum (auquel le mus?e d’Orsay consacre ?galement une r?trospective dans son auditorium) :? Jean-L?on G?r?me et le peplum ou "Comment le peplum a pomp? les pompiers". O? l’on apprend notamment que le geste mythique du pouce lev? ou retourn? (pour d?cider du sort des gladiateurs vaincus), auquel le r?cent Gladiator de Ridley Scott a donn? une regain de popularit?, est une pure invention, invention que l’on doit ? … Jean-L?on G?r?me dans sa toile Police verso (litt?ralement "le pouce renvers?"), 1873 (illus.). Ludique et attrayante comme tout ce qui touche au peplum, la d?marche (? la fois l'exposition et la r?trospective) pourra inspirer le cours d'histoire de l'art pour le passage XIX?me-XX?me…

"Jean-L?on G?r?me et le peplum", une vid?o de Telerama.fr
Exposition "G?r?me et l'Histoire" et Festival Cin?ma peplum, jusqu'au 23 janvier 2011 au mus?e d'Orsay ? Paris (7e).

Posté dans Sur le web par le 20.01.11 à 21:49 - Réagir

L'?migration europ?enne en quatre films sur Cinehig

Golden Door

Fort actif en cette rentr?e (le site propose ?galement une ?tude de Slumdog Millionaire, et une de L’Italien avec Kad Merad en Education Civique), Cin?hig, le site cin?ma des Clionautes, est ?galement tr?s r?actif. Il propose en effet pas moins de quatre fiches p?dagogiques pour traiter le premier chapitre du nouveau programme d’Histoire de Seconde?: ??L’?migration d’Europ?ens vers d’autres continents, au cours du XIX?me si?cle??. Ces quatre extraits de fictions permettent de saisir un moment-cl? dans l’imaginaire am?ricain : l’arriv?e des immigrants sur le sol am?ricain, ? Ellis Island (America America d’Elia Kazan, 1963, Le Parrain II de Francis Ford Coppola, 1975, Golden door d’Emanuele Crialese, 2006) ou directement sur les quais de Manhattan (dans Gangs of New York de Martin Scorsese, 2002, qui se situe chronologiquement avant l’installation des services d’immigration ? Ellis Island en 1892).
Comme toujours sur Cinehig, les fiches sont synth?tiques, se basent sur l’?tude de courts extraits, et, parfois, de documents compl?mentaires (une capture Google Earth du site de Ellis Island, un texte contemporain d?crivant l’arriv?e des immigrants…). Chaque activit? est rapidement utilisable, et appara?t tr?s utile pour lancer ou illustrer une s?quence de cours de mani?re vivante, en traitant d’une vague d’immmigration ou d’une autre selon l'?tude de cas choisie par le professeur : italienne chez Coppola et Crialese, greco-turque chez Elia Kazan, irlandaise chez Scorsese…

Mais ce tir group? donne ?videmment envie d’aller plus loin, en comparant la fa?on dont les films mettent en sc?ne Ellis Island (de mani?re plus ou moins lyrique, symbolique ou au contraire documentaire), ou en reliant les films ? la biographie de leur auteurs?: immigr?s comme Elia Kazan, n? Kazanoglou (cf la phrase qui ouvre America, America?: "My name is Elia Kazan, i'm a Turk by birth, a Greek by blood and American because my uncle made a journey."), enfants d’immigr?s (en France on parlerait de "seconde g?n?ration") comme Coppola ou Scorsese, ou ? cheval entre deux cultures comme Crialese (qui a fait ses ?tudes et r?alis? son premier film ? New York avant de retourner en Italie tourner Respiro, 2003).
En compl?ment, on citera ?galement les nombreuses ressources mises en ligne en 2007 par la Cit? Nationale de l’Immigration autour de l’exposition photographique Portraits d’Ellis Island, 1905-1920. Augustus Frederick Sherman. Parmi celles-ci, des analyses des photographies d'A.F. Sherman, mais aussi des enregistrements audio (avec leur transcription ?crite) de t?moignages de fran?ais ?migr?s aux Etats-Unis, pr?t?s par le Mus?e d’Ellis Island.

Liens :

Sur Cin?hig :
America, America
Le Parrain II
Gangs of New York
Golden door (voir ?galement le site S?ance + sur ce film)

Et ailleurs :
Le site du mus?e d'Ellis Island
Portraits d’Ellis Island, 1905-1920. Augustus Frederick Sherman

Posté dans Sur le web par le 16.09.10 à 12:15 - Réagir

Tous les matins du monde : la fiche p?dagogique

Tous les matins du monde

Les ?l?ves de Terminale L auront peut-?tre fait le rapprochement en entendant son nom ? la t?l?vision. Le r?alisateur Alain Corneau (1943-2010), dont le dernier film, Crime d'amour, est encore sur les ?crans, est d?c?d? le 30 ao?t, alors m?me que les bacheliers litt?raires s'appr?tent ? plancher sur son film Tous les matins du monde (et le roman du m?me nom de Pascal Quignard).
Sorti en , le film constitue paradoxalement (au vu du sujet et de l'aust?rit? du traitement) le plus grand succ?s (7 C?sars, 2 millions d'entr?es) d'une carri?re marqu?e par le polar (des classiques Police Python 357 et Le Choix des armes jusqu'au remake Le Deuxi?me souffle, en passant par le v?n?neux S?rie noire) mais riche en "?carts" singuliers (Fort Saganne, fresque coloniale, Nocturne indien, belle adaptation d'Antonio Tabucchi)… C'est sans surprise celui que la cha?ne Arte a choisi pour rendre hommage au r?alisateur (le film est programm? le lundi 6 septembre en premi?re partie de soir?e).
Les enseignants pourront ?galement consulter la fiche p?dagogique r?cemment mis en ligne par le Cercle de l'Enseignement Gallimard. En huit fiches tr?s synth?tiques (1 page maximum), Marie Basuyaux propose quelques angles d'attaques de l'œuvre (le syst?me des personnages ; la relation ma?tre-?l?ve ; la repr?sentation de la musique en litt?rature et au cin?ma ; les choix d'?nonciation et de focalisation ; le recours ? des r?f?rences picturales…) syst?matiquement assortis de questions et de propositions de travaux d'?criture. Le dossier est con?u pour ?tre utilis? dans le cadre du bac TL, mais ?galement de la Seconde (analyse du r?cit) et en Premi?re ("Vision du monde et des personnages").

> La fiche p?dagogique Gallimard

Voir ?galement :
Tous les matins du monde au programme des TL
La fiche Teledoc sur le film

Le DVD Tous les matins du monde (Studio Canal) est en vente avec ses droits institutionnels (au prix de 44,50 €) dans la boutique DVD Z?rodeconduite.net

Posté dans Sur le web par le 02.09.10 à 22:23 - 18 commentaires

new site