blog :::

: (1189 articles)

La Ville dans trois films muets : la s?ance du mois (janvier)

s?ancejanvier_1.jpgLa premi?re "S?ance du mois" de 2006, en Fran?ais, s'adresse, une fois n'est pas coutume, aux classes de BTS. Il appara?t en effet que le cin?ma comme le texte (qu?il soit litt?raire ou non), sont en g?n?ral mal ma?tris?s par les ?tudiants qui per?oivent le premier comme un pur divertissement et l?autre comme un objet peu attractif, forc?ment complexe.
Cette s?quence en deux temps (synth?se ? partir d'un corpus de textes, puis r?flexion nourrie par des extraits cin?matographiques) est consacr?e au th?me de la Ville et s'appuie sur trois chefs d'?uvre : L'Aurore de Murnau (1927), Metropolis de Fritz Lang (1927) et Les Temps modernes de Chaplin (1936).
Cela permettra ? la fois de fournir ainsi aux ?tudiants des exemples pour l?exercice de r?flexion personnelle et de d?velopper un d?but de culture g?n?rale fond?e sur le regard.
Les analyses des trois films peuvent ?videmment ?tre transpos?s ? d'autres classes et d'autres exercices.

[T?l?charger le fichier au format pdf]

Rappel de nos pr?c?dentes "S?ances du mois" ? t?l?charger :
D?cembre : Philosophie - Le temps qui reste de Fran?ois Ozon
Novembre : Fran?ais Terminales - Le Proc?s d'Orson Welles (commentaire compos?)
Octobre : Histoire - Nuit noire 17 Octobre 1961 d'Alain Tasma
Septembre : Fran?ais Terminales - Le Proc?s d'Orson Welles ("Les femmes" - "R?ve et r?alit?")
Juillet-Ao?t : Espagnol - Mon ami Machuca d'Andres Wood
Juin : Histoire, Fran?ais - Kingdom of Heaven
Mai : Fran?ais - L'Esquive d'Abdellatif Kechiche

A suivre?

Posté dans Fiches et dossiers pédagogiques par Zéro de conduite le 26.01.06 à 21:44 - Réagir

Petit(s) Chaperon(s) rouge(s)

chaperon_1.jpg"Il n?y a que des variantes" au conte du Petit Chaperon rouge disait Claude Levi-Strauss. La v?ritable histoire du petit chaperon rouge l'aurait-il fait rire ? Nous beaucoup en tout cas.
On ne conseillera pas toutefois un travail sur le conte ou le th?me des r??critures, comme nous avions pr?vu de le faire avant de voir le film, tant le r?cit immortalis? par Perrault et les Grimm n'est ici qu'un pr?texte vite exp?di?.
On en profitera tout de m?me pour conseiller le superbe site consacr? par la BNF aux contes : Il ?tait une fois? les contes de f??s riche en analyses, extraits et documents iconographiques, et propose "feuilletoirs", cl?s de lectures et pistes p?dagogiques. Il s'appuie justement sur le double exemple de Cendrillon et du Chaperon rouge. O? l'on apprend que dans la version de Claverie, "la m?re est marchande de pizza et le loup g?rant d?une casse automobile"?

[La v?ritable histoire du petit chaperon rouge de Cory Edwards, Tony Leech et Todd Edwards. 2005. Distribution : Bac Films. Sortie le 25 Janvier]

Posté dans Dans les salles par zama le 25.01.06 à 17:30 - 3 commentaires

Berlinale cherche oursons

intrologo_56_IFB.gifAvis aux jeunes germanistes : pour la deuxi?me ann?e, l?OFAJ et TV5 proposent ? des cin?philes de 18 ? 29 ans de faire partie du jury (compos? de quatre Fran?ais et trois allemands), non pas de l?ours en chocolat, mais du prix "Dialogue en perspective" (attribu? ? un des films de la section "Perspective Deutsches Kino") lors de la Berlinale 2006. Modalit?s et inscription (il faut notamment r?diger une critique du film La chute de Olivier Hirschbiegel) sur le site de l?OFAJ, jusqu?au 15 janvier 2006.
La 55?me "Berlinale" (ou Festival International du Film de Berlin, site officiel) se d?roulera du 9 au 19 f?vrier 2006, et pr?sentera entre autres le film de Terence Malick, Le Nouveau Monde et, curiosit?, une adaptation allemande des Particules ?l?mentaires de Michel Houellebecq. Il tentera de faire oublier le "fiasco" (en tout cas aux yeux de la critique internationale) de l??dition 2005 (voir le dossier que lui a consacr? le site Artetv).
Rappelons que le Festival de Berlin fait partie des quatre grands festivals de cin?ma europ?ens (avec le Festival de Cannes, la Mostra de Venise et dans une moindre mesure le Festival de Locarno). Comme les trois autres, sa cr?ation et son existence ont ?t? marqu?es par l?histoire et la g?opolitique : si le festival de Cannes annonce le conflit mondial (il est lanc? en 1939 contre une Mostra de Venise devenue le jouet du r?gime de Mussolini, voir ? ce propos le tr?s bel article des Caf?s G?ographiques, ainsi que celui consacr? ? Locarno), la Berlinale est l?enfant de la Guerre Froide. Quand les Alli?s la cr?ent en 1951 et l?installent ? Berlin-Ouest, c?est comme une "vitrine du monde libre". D?ailleurs et jusqu'en 1975, la programmation a ignor? les films produits dans les pays communistes.

Posté dans Evènements par Zéro de conduite le 03.01.06 à 20:40 - Réagir

Brevet? de cin?ma

BlackHawkDown6.jpg S?appuyer sur le cin?ma pour illustrer toutes les le?ons du programme d?histoire-g?ographie de troisi?me ? Yvan Hochet, enseignant au lyc?e exp?rimental d?Herouville, l?a fait, et partage son exp?rience sur le site des Clionautes. On fr?mit en imaginant la rigueur et l?organisation sans faille qu?a n?cessit?s le projet, mais on mesure les b?n?fices pour les ?l?ves en terme de culture cin?matographique, de lecture de l'image et d?esprit critique.
Pour choisir ses films Yvan Hochet a cherch? les s?quences ? m?me "d?aider les ?l?ves ? visualiser une situation historique ou g?ographique" sans privil?gier ce qu?il appelle les ?uvres "patrimoniales". Des classiques du cours d?histoire (Le Dictateur, Mon oncle, Allemagne ann?e z?ro?) c?toient ainsi des choix plus r?cents et plus originaux : ainsi la s?quence o? Les Bronz?s visitent un village africain sert ? illustrer la question : "Le monde actuel est-il de plus en plus petit ?", tandis que Le tombeau des lucioles de Takahata permet d?introduire le cours sur le bilan de la seconde guerre mondiale. Quant ? la Chute du Faucon noir de Ridley Scott (photo), pour lequel un questionnaire de lecture est fourni, il illustre la premi?re le?on ("Le monde actuel est il en paix ?"). Seules quelques le?ons ont ?chapp? ? l?illustration cin?matographique : si Yvan Hochet a choisi de ne pas montrer de film sur la Shoah (pour marquer le caract?re exceptionnel de l??v?nement), il avoue avoir un peu s?ch? sur les le?ons les plus abstraites (Quelle est la place de la France dans le monde d?aujourd?hui ?, Quels sont les symboles et les valeurs de la R?publique ? Comment peut agir le citoyen en France ?). Avis aux cin?philes !

Posté dans Sur le web par zama le 28.11.05 à 20:17 - 3 commentaires

Cin?ma, histoire et Europe ? Pessac

affiche_1.jpg"Europe, histoire d?une passion" : telle est l?ambitieuse th?matique ? laquelle se consacre l??dition 2005 du Festival du film d?histoire de Pessac (du 23 au 28 novembre 2005), qui depuis 16 ans a pour ambition de "croiser les regards du cin?aste et de l'historien, pour une meilleure compr?hension de notre soci?t? contemporaine."
Parmi les nombreux "films europ?ens" programm?s (des grands classiques de Renoir, Rossellini, Ken Loach mais aussi des raret?s comme le magnifique D?j? s?envole la fleur maigre du belge Paul Meyer), combien s?int?ressent ? l?id?e europ?enne en tant que telle ? Les deux exemples les plus ?vidents ne sont pas ? chercher bien loin (voir l?affiche du festival ci-contre) : entre la Grande Ilusion de Jean Renoir (qui a inspir? le r?cent Joyeux No?l, voir un compte-rendu de d?bat de Cinehig ? ce sujet) et l?Auberge Espagnole de C?dric Klapisch (cf une analyse du g?ographe Jacques L?vy, une exploitation p?dagogique par Cinehig et notre post-scriptum sur Les Poup?es russes), l?Europe n?a pas plus passionn? les cin?astes qu?elle n?a enthousiasm? les peuples.
Certains disent m?me qu?elle a fait plus de mal que de bien au septi?me art, via ces coproductions sans ?me auxquelles les professionnels ont donn? le surnom d?europudding (la recette donn?e par Courrier International.com : "un sc?nario au sujet large ou europ?en, la vie de Napol?on par exemple ; deux stars, Catherine Deneuve pour la France, John Malkovitch pour le Royaume-Uni ; un r?alisateur italien, Roberto Benigni ; des techniciens espagnols (leurs salaires sont comp?titifs...). M?langez le tout dans un tournage en Pologne (les studios y sont performants). Il ne reste plus qu'? d?guster en anglais, pour que tout le monde comprenne.").
Aussi on suivra avec int?r?t les nombreux d?bats, rencontres (invit?s d?honneur : Jorge Semprun et Bronislaw Geremek), et expositions propos?s en marge des projections. Le programme est t?l?chargeable sur le site officiel du festival qui d?taille les propositions d?actions scolaires (?galement sur le site du CDDP de Gironde). Parmi celles-ci, on soulignera l?initiative du Festizine, magazine en ligne r?alis? par les lyc?ens de la r?gion, dont on pourra consulter en ligne (en attendant l?ouverture) les archives 2004.

Posté dans Evènements par zama le 18.11.05 à 18:30 - 2 commentaires

new site