blog :::

: (1189 articles)

Points de vue d'enfants, images du monde indien

camerakids.jpgOscar 2005 du meilleur film documentaire, Camera Kids est ? la fronti?re de l?humanitaire et de l?art. Il raconte l?exp?rience de la photographe Zana Briski dans les quartiers pauvres de Calcutta. Ne voulant pas se contenter d?un ?ni?me reportage choc sur l?extr?me mis?re des rebuts de la soci?t? indienne, elle s?est impliqu? aupr?s des enfants des rues (pour la plupart fils et filles de prostitu?es) en leur transmettant son art.
Au-del? de l?id?e de l?enseignement et de l?art comme moyen d??chapper ? la mis?re et ? l?ali?nation, ? laquelle tout le monde souscrira, le film est int?ressant en ce qu?il confronte deux points de vue : celui d?une artiste occidentale et d?un documentariste sur la mis?re indienne (et l?incurie de l?administration), et celui des enfants eux-m?mes sur leur condition, leur avenir et la violence du monde adulte.
Si le film ne rentre pas vraiment dans le cadre des programmes, on peut le montrer ? des coll?giens et imaginer des prolongements en arts plastiques voire en fran?ais (introduction ? la photographie et ? la notion de point de vue) et en anglais.
Le film peut aussi inspirer et impulser d?autres projets photographiques : pourquoi (certains l'ont sans doute d?j? fait) ne pas demander aux ?l?ves ? leur tour de photographier leur r?alit? et de donner leur point de vue sur le monde qui les entoure ?
A voir sur le site Kids with camera (en anglais) quelques unes des photos prises par les enfants du film, qu?on peut acheter pour soutenir le projet humanitaire.

[Camera Kids, documentaire de Zana Briski et Ross Kaufman. 2005. Dur?e : 1 h 23. Distribution : Novocin?. Sortie le 16 novembre 2005]

Posté dans Dans les salles par Zéro de conduite le 16.11.05 à 20:46 - 4 commentaires

The Movies : deviens un cin?aste virtuel

themovies_1.jpgAh, les rapports entre cin?ma et jeux vid?o, tarte ? la cr?me th?orique des ann?es 2000 ! Tandis que la presse ?conomique s??tend ? longueur de page sur la synergie croissante entre les deux industries (voir ce r?cent article du Figaro et le transfuge annonc? de Steven Spielberg), les critiques et universitaires phosphorent sur l?hybridation esth?tique que celle-ci est suppos?e entra?ner.
On renverra ici ? deux dossiers compl?mentaires : si la revue Cadrage envisage l?influence du jeu vid?o sur la cr?ation cin?matographique (l?auteur distingue quatre modes "d?hybridation", le commentaire, la citation, l?adaptation, et le concept plus original de rem?diation (sic) : le film emprunte aux jeux vid?o de nouveaux modes de repr?sentation et/ou de r?cit), le site Polygonweb montre ? l?inverse comment la cr?ation vid?oludique s'inspire souvent du grand fr?re qu'est le septi?me art.
Le jeu The Movies de la star Peter Molyneux apporte une nouvelle pierre ? l??difice. Ce serait un jeu de gestion plut?t classique, appliqu? au monde du cin?ma (le joueur a pour mission de g?rer son propre studio, hollywoodien bien s?r), s?il ne proposait pas une virtualit? ?tonnante : cr?er son propre film, en choisissant d?cors, costumes et com?diens, mais aussi bande-son, angle de cam?ra et valeurs des plans? On en saura plus sur le blog Chamboultout (ici, la et la) ?qui parle de "s?isme ludique", rien de moins? sur ce jeu qui, sans encore parler de r?volution, participe d?un nouveau rapport ? la cr?ation cin?matographique. A quand (petite provocation pour faire hurler les puristes) des cours de cin?ma dispens?s ? partir d?un jeu vid?o comme The Movies ?

Posté dans Débats par Zéro de conduite le 04.11.05 à 20:45 - 5 commentaires

Novembre, le mois du film documentaire

mfd_affiche2005.jpg Cr?? en 2000 ? l?initiative de l?association Images en Biblioth?que pour valoriser et diffuser les collections cin?matographiques et audiovisuelles des vid?oth?ques, le Mois du Film Documentaire entame cette ann?e sa sixi?me ?dition. Il s?agit moins d?un festival au sens classique que de la f?d?ration d?initiatives prot?iformes, qui se d?rouleront dans pas moins de 450 lieux, mais avec le m?me souci : offrir au documentaire de cr?ation d?autres occasions de rencontrer le public que l?aventure toujours incertaine de la sortie en salles ou le ghetto des festivals, et ce en privil?giant son accompagnement (d?bats, rencontres avec les r?alisateurs?). Le programme, foisonnant, sera mis en ligne ? partir du 1er novembre, mais on peut d?j? en consulter un aper?u (avant-premi?res, th?matiques?) dans le dossier de presse tout aussi foisonnant (une vingtaine de pages).
Parmi l??ventail de ces manifestations, signalons la programmation de la Biblioth?que de Documentation Internationale Contemporaine, ? Nanterre et ? l?Institut du monde arabe, autour du th?me : "Venus d?ailleurs, l?immigration et l?exil en France".

Posté dans Evènements par Zéro de conduite le 28.10.05 à 14:20 - Réagir

Le cin?ma en cours de maths ?

tp1.jpgL?id?e semble a priori totalement incongrue : la sp?cificit? et l?aridit? du langage math?matique semblent l?exclure du champ de la fiction cin?matographique. Certes, la figure du math?maticien a souvent inspir? le cin?ma grand public, mais ce dernier a rarement d?pass? le clich? du g?nie "n?cessairement g?nial et calculateur prodige, [?] lunatique, perdu dans ses chiffres, solitaire, quand il n?est pas carr?ment fou."
C?est ce que souligne cet article, Math?maticiens sous les projecteurs, (inspir? par des conf?rences de Jean-Pierre Bourguignon, directeur de l?Institut des hautes ?tudes scientifiques), qui analyse la repr?sentation hollywoodienne du math?maticien ? partir de films tels que Will Hunting, Pi ou Un homme d?exception et m?ne finalement ? la conclusion suivante : l? o? il y a math?maticien au cin?ma, il n?y a pas beaucoup de maths.
Mais il arrive que le cin?ma fasse des maths sans le savoir : c?est ce que d?montre de mani?re ludique Anne Ruhlmann sur son site Le Matou matheux, en proposant (niveau coll?ge) de nombreux exercices et jeux inspir?s par des s?quences de films c?l?bres : entre autres Harry Potter, Une journ?e en enfer ou? L?ann?e derni?re ? Marienbad !

Posté dans Sur le web par Zéro de conduite le 24.10.05 à 18:29 - 2 commentaires

Cin?ma et histoire : Le cin?ma dit-il la v?rit? ?

grandeillusion.jpgReprise pour la cinqui?me saison du programme Histoire et Cin?ma de l?Institut Lumi?re ? Lyon : dix jeudis (jusqu?au 18 mai 2006) pour illustrer cin?matographiquement les programmes d?Histoire des coll?ges et lyc?es. Le programme est disponible dans l?espace p?dagogique du site de l?Institut Lumi?re et repris par les Clionautes, qui mettent ?galement en ligne un texte de Lionel Lacour (l?historien responsable de ces s?ances), v?ritable d?fense et illustration d?une ?tude historique de la production cin?matographique :
"La n?cessit? de d?finir en quoi la fiction cin?matographique participait au corpus des documents d?Histoire m?apparut lorsqu?un enseignant me demanda si pour moi, Rambo ?tait une source historique. Il apparaissait alors ?vident que deux cin?mas se faisaient face, celui qui rassemblait les films estampill?s comme chefs-d??uvre, donc dignes d??tre accept?s en tant que source historique ? part enti?re, et un autre cin?ma, dont le nombre de productions est infiniment plus important mais subissant pendant longtemps l?indiff?rence des historiens, leur m?diocrit? artistique ne les qualifiant pas pour une analyse historique. L?autre n?cessit? de produire cet article ?tait celle de r?pondre ? une question pos?e par tant de monde, enseignants, ?l?ves, journalistes et autres spectateurs. Le cin?ma dit-il la v?rit? ?."
Renvoyons ? cette utile bibliographie et rappelons ? ce propos la tenue du 23 au 28 novembre prochains du 16?me Festival international du film d'histoire de Pessac, consacr? cette ann?e au th?me de l?Europe ("Histoire d?une passion").

Posté dans Evènements par zama le 18.10.05 à 15:22 - 4 commentaires

new site