blog :::

: (72 articles)

La Zona : d?rives urbaines

Un film d’anticipation peut-il ?tre un support d’analyse g?ographique ? Sorti il y a bient?t quinze jours, La Zona de Rodrigo Pla, thriller gla?ant situ? dans la m?galopole Mexicaine et dans un futur tr?s proche, s’av?re une fine analyse sur les ph?nom?nes de s?gr?gation urbaine et la d?rive des gated communities, communaut?s ferm?es.
A la r?flexion, ce film peut illustrer, ?ventuellement en collaboration avec le professeur d’espagnol, plusieurs chapitres des programmes de g?ographie du lyc?e, et notamment de Seconde : le th?me des in?galit?s, celui des fronti?res dans le chapitre introductif, mais ?galement le th?me Dynamiques urbaines et environnement urbain. On trouvera un d?but d’analyse, sous la plume de Gilles Fumey sur le site des Caf?s G?ographiques. Et l’on pourra rapprocher l’all?gorie propos?e par Rodrigo Pla dans La Zona d’un autre film de genre : Land of the Dead de George Romero, dernier volet de sa quadrilogie "zombie", auquel le site Cadrage.net consacrait r?cemment un article fouill? (Land of the Dead, critique urbaine radicale), ax? justement sur la g?ographie urbaine.
"L'organisation de la ville au d?but du film se pr?sente de la mani?re suivante : les zombies occupent les faubourgs de la ville ; tous les humains survivants se sont regroup?s au centre-ville, prot?g?s par les fleuves et par des barbel?s ; l'"?lite" de la ville est elle-m?me regroup?e dans une tour. La division de l'espace urbain est ? la fois horizontale (du grand nombre des plus pauvres au petit noyau des plus riches, suivant, classiquement, le mod?le spatial des cercles concentriques) et verticale, rappelant ainsi le Paris du XIXe si?cle (les zombies vivent dans la ville basse des faubourgs, les humains pauvres dans les petits immeubles du centre-ville, les classes favoris?es dans la plus haute tour, Kaufman lui-m?me habitant dans l'appartement le plus haut). Enfin, la division sociale de l'espace urbain recoupe les conditions de d?labrement : au luxe de la tour centrale r?pond la salet? et la v?tust? des rues et des autres immeubles du centre-ville o? s'entassent le peuple. Cette repr?sentation de la s?gr?gation des villes am?ricaines est accentu?e par les contrastes produits par l'absence de raccord entre les plans sur le luxe de la tour centrale et ceux sur la salet? des rues environnantes. (…) L'imperm?abilit? entre ces deux mondes rappelle les ?crits du sociologue am?ricain Mike Davis sur ce qu'il nomme "la militarisation de la vie urbaine" : "nous vivons dans des “villes forteresses” polaris?es ? l'extr?me, entre, d'un c?t?, les “cellules fortifi?es” de la soci?t? d'abondance, et, de l'autre, les “espaces de la terreur” o? la police m?ne une guerre contre des pauvres criminalis?s."

[La Zona de Rodrigo Pla. 2007. Dur?e : 1 h 38. Distribution : Memento films. Sortie le 26 mars 2008]

> Ce film est disponible dans la boutique DVD.

Posté dans Dans les salles par Zéro de conduite le 15.04.10 à 18:51 - 5 commentaires

Les Toilettes du pape : le site p?dagogique

Quel dr?le de film peut-il se cacher derri?re un titre pareil ? Un film uruguayen (c'est rare) et une excellente surprise (c'est encore plus rare). Sur un mode tragi-comique, Les Toilettes du pape (El ba?o del Papa) raconte la fi?vre qui gagna le petit village uruguayen de Melo lors de la visite officielle du Pape Jean Paul II, il y a vingt ans de cela, chacun des habitants s'effor?ant de tirer un parti commercial de la venue de milliers de p?lerins br?siliens (le village est ? la fronti?re avec le Br?sil) ; le h?ros du film, Beto, investissant lui dans des toilettes publiques (d'o? le titre). Z?rodeconduite.net consacre au film un site p?dagogique, qui comporte un dossier p?dagogique pour les enseignants d'espagnol : "Ce film, plaisant ? regarder et d’une grande richesse, se pr?te ais?ment ? une exploitation p?dagogique tant avec des ?l?ves de Lyc?e que de Coll?ge. Son ?tude s’inscrit pleinement dans les nouveaux programmes linguistiques et culturels du Cadre europ?en commun de r?f?rence pour les langues (CECRL), notamment les programmes culturels des secondes et premi?res de lyc?e : “vivre ensemble en soci?t?” et “les relations de pouvoir dans les soci?t?s de l’aire hispanique”.
Les enseignants d'Espagnol des villes de Montpellier, Toulouse et Paris sont par ailleurs invit?s ? des avant-premi?res du film.

> Les Toilettes du pape, au cin?ma ? partir du 19 mars
> Le site p?dagogique : www.zerodeconduite.net/lestoilettesdupape

> Ce film est disponible dans la boutique DVD.

Posté dans L'agenda par Zéro de conduite le 11.03.10 à 23:43 - Réagir

Fausta : horreur et merveilles

FaustaFausta ou la teta asustada… A l’image de son titre double, on peut lire le film de Claudia Llosa, Ours d’or du dernier Festival de Berlin de deux mani?res diff?rentes : sa mise en sc?ne fluide et sensuelle, ses personnages myst?rieux, ses atmosph?res ?tranges invitent ? une r?verie fascin?e ; la violence des rapports sociaux et humains qu’il met en sc?ne, le caract?re scabreux de la situation de d?part (une jeune femme s’introduit une patate dans le vagin pour se pr?munir du viol) renvoient au contraire ? un r?el traumatisant.
La force du film est de ne jamais obliger le spectateur ? choisir entre merveilleux et r?alisme, entre l’univers du conte et le poids de l’histoire ; il emporte au contraire l’adh?sion par la coh?rence et la richesse de son univers, et par la tension constante de sa narration. Gr?ce en soit en grande partie rendue au personnage-titre et ? l’interpr?tation de Magaly Solier : Fausta, qui doit enterrer sa m?re et (m?taphoriquement) son pass? traumatique, fait le lien entre le pass? et le pr?sent, la mort et le renouveau, les bidonvilles et le Lima bourgeois, indios et criollos. Elle porte dans son corps toutes les blessures et les contradictions du P?rou contemporain, hant? par une violence (les vingt ans de guerre entre l’?tat et la gu?rilla du Sentier Lumineux) jamais dig?r?e.
Un peu difficile d’acc?s ? premi?re vue pour des ?l?ves avant la classe de Premi?re, Fausta se r?v?le d’une richesse p?dagogique ?tonnante. Notre dossier d’accompagnement en explore quelques facettes, et propose des activit?s pour les enseignants d’espagnol. Un suppl?ment V.O.Scope est ?galement disponible pour les classes.

[Fausta, la teta asustada de Claudia Llosa. 2008. Dur?e : Distribution : Jour2f?te. Sortie le 17 juin]

> Le site p?dagogique
> Le site officiel du film

Posté dans Dans les salles par zama le 18.06.09 à 18:42 - Réagir

Fausta : le site p?dagogique

Fausta

En f?vrier dernier c'est un film p?ruvien au titre ?nigmatique (La Teta asustada, litt?ralement "le sein apeur?") qui remportait, un peu ? la surprise g?n?rale (de nombreux journalistes l'avaient "rat?") l'Ours d'Or du dernier Festival de Berlin. Fausta de Claudia Llosa (il sortira en France sous ce titre), n'avait pourtant pas vol? sa r?compense : c'est une œuvre litt?ralement envo?tante, port?e par une mise en sc?ne inspir?e et l'interpr?tation de la jeune Magaly Solier ; c'est aussi une vision remarquablement riche et subtile du P?rou d'aujourd'hui, et du difficile oublie des "ann?es de plomb" terroristes que v?cut le pays dans les ann?es 80 et 90.
Z?rodeconduite.net propose un site p?dagogique autour de ce film qui sortira le 17 juin dans les salles : il permet le t?l?chargement d'un dossier p?dagogique (qui propose une introduction en Fran?ais et des activit?s en Espagnol) ainsi que celui du suppl?ment V.O.-Scope ?dit? par le magazine Vocable.

Fausta (La Teta asustada) de Claudia Llosa, Sortie le 17 juin

Le site p?dagogique
> Le dossier p?dagogique
> Le V.O.-Scope

Le site officiel du film

Posté dans L'agenda par Zéro de conduite le 04.06.09 à 18:52 - Réagir

T?moin ind?sirable : arr?t sur images

T?moin ind?sirable

T?moin ind?sirable commence par un travelling arri?re : braqu?e sur une t?l?vision qui diffuse Contravia, l’?mission d’investigation du journaliste Hollman Morris, la cam?ra se recule et nous laisse d?couvrir les cuisines puis la salle d’un restaurant de Bogota. Dans le m?me plan-s?quence on passe insensiblement de l’horreur de la guerre civile qui agite les confins de la Colombie ? la douceur des quartiers bourgeois de Bogota, des stigmates d’un conflit d’un autre ?ge ? l’indiff?rence d’une m?tropole du XXi?me si?cle.
En suivant le travail et le combat quotidien d’Hollman Morris (le "t?moin ind?sirable" du titre), un des derniers journalistes ind?pendants ? suivre le conflit colombien, le film documentaire de Juan Jos? Lozano fait coup double : il nous ouvre les yeux sur une v?ritable guerre civile qui malgr? une relative accalmie ces derni?res ann?es continue de faire son lot de victimes et de d?plac?s ; il nous propose une r?flexion ? combien actuelle sur le journalisme et la "fabrique de l’information" dans les soci?t?s modernes.
A l’image de la premi?re s?quence d?j? cit?e, le film ne nous plonge en effet dans la violente r?alit? colombienne que pour mieux nous en extraire et nous inviter ? la r?flexion. A la faveur de ce mouvement de recul, de ce travelling arri?re, rentrent en effet "dans le champ" le journaliste Hollman Morris, ses probl?mes et ses doutes, mais ?galement tout le paysage m?diatique et politique colombien. Quelques images famili?res de la t?l?-spectacle (le pr?sident Uribe interview? sur… la beaut? compar?e des colombiennes et de l’actrice Angelina Jolie) nous renvoient ? notre propre condition de citoyen-spectateur : ? quoi servent l'information et les journalistes quand il n'y a plus personne pour les ?couter ? La censure ? laquelle se heurte le journaliste est ainsi au moins autant ?conomique que politique (les int?r?ts des uns et des autres marchant main dans la main), les cha?nes commerciales rel?guant dans les marges un conflit "qui ne fait pas recette" (le journaliste est m?me oblig?… d’acheter ? la t?l?vision publique les cr?neaux de diffusion de son ?mission !). Mais T?moin ind?sirable montre ?galement les menaces tr?s r?elles qui p?sent sur le journaliste, r?guli?rement d?sign? par les autorit?s ou les partis de droite ? la vindicte populaire. Comme le dossier de presse le rappelle, la Colombie est un des pays les plus dangereux au monde pour l'exercice du journalisme.
Le film fait l’objet d’un site p?dagogique ?dit? par Z?rodeconduite.net, qui propose un dossier pour les profs d’espagnol et V.O. Scope, le suppl?ment ?dit? par le magazine Vocable.

[T?moin ind?sirable de Juan Jos? Lozano. 2008. Dur?e : 1 h 25. Distribution : Eurozoom. Sortie le 15 avril 2009]

Posté dans Dans les salles par zama le 16.04.09 à 16:51 - 2 commentaires

new site