blog :::

Qu'elle ?tait verte leur vall?e : Ma mondialisation

Le film anti-mondialisation (ou sur la mondialisation) est devenu un genre ? part enti?re et on ne compte plus les documentaires ou les fictions qui, comme Bamako d’Abderrahmane Sissako, ?pinglent l’OMC, le FMI ou la Banque Mondiale.
Tout l’int?r?t et la force de Ma mondialisation viennent de la modestie (au moins apparente) de ce qui est ? la fois son sujet et son d?cor : la vall?e de l’Arve en Haute-Savoie o? 500 entreprises et 12 000 salari?s travaillent pour fournir en pi?ces de m?canique de pr?cision (industrie que l'on appelle le "d?colletage") les g?ants de l’automobile, de l’a?rospatiale ou du secteur m?dical.
C’est en suivant le chef d’entreprise Yves Bontaz dans ses usines savoyardes, tch?ques ou chinoises (l’horloge du si?ge — cf photo — affiche les heures de Londres, Sao Paulo, Shanghai, D?troit… et Marnaz), en rencontrant ses employ?s (directeur, ouvrier, responsable syndical) et ses pairs entrepreneurs que le r?alisateur Gilles Perret va d?voiler m?thodiquement les m?canismes implacables de la mondialisation ?conomique et financi?re. Du local au global, la d?monstration, appuy?e sur les commentaires de l’?conomiste Fr?d?ric Lordon (auteur de Et la vertu sauvera le monde et Fonds de pension, pi?ges ? con ?) est d’une grande efficacit? p?dagogique.
Surtout elle a le m?rite de sortir des clich?s sur les "r?gions sinistr?es" ou les "industries en crise" (sid?rurgie, textile…), et de remettre en cause les slogans rebattus sur la comp?titivit? et la n?cessaire innovation technologique. Le paradoxe est que la vall?e de l’Arve est un fleuron de l’industrie fran?aise, et l'incarnation m?me du mod?le ?conomique (innovation permanente, ouverture vers l’international) tant vant? par les gazettes. Or c’est bien le dynamisme et la rentabilit? de ces entreprises qui ont attir? l’app?tit pr?dateur des fonds de pension (dont le souci de rentabilit? rapide et maximale menace la logique industrielle de la vall?e), c’est leur comp?titivit? et leur ouverture internationale qui les obligent ? prendre le train fou des d?localisations, parfois contre toute logique : on comprend ainsi avec effarement que le choix de la Chine tient parfois plus de l’effet de mode ou de l’id?ologie que de la rationalit? ?conomique, puisque les donneurs d’ordre (clients, actionnaires) l’exigent m?me ? co?t ?gal voire sup?rieur !
On ne saurait ainsi trop conseiller le film pour l’?tude fine et pertinente de la mondialisation au lyc?e, en SES et en G?ographie, voire en ECJS : en s’attachant aux hommes et ? leurs dilemmes le film pose aussi la question de la responsabilit? individuelle et citoyenne face ? cette mondialisation. Ainsi quand le "h?ros" Yves Bontaz d?clare dans un ?lan humaniste que pour lui "fran?ais, tch?ques, chinois, c’est la m?me chose, ce sont des hommes", il omet de pr?ciser que ces "hommes" sont tr?s tr?s loin de lui co?ter la m?me chose.
Il y a une derni?re raison pour recommander ce film : c’est qu’en plongeant dans le pr?sent d’une r?gion et d’une industrie fran?aises il ?claire une r?alit? que l’on semble red?couvrir ? chaque ?lection. A la lumi?re du film on pourra ainsi analyser les votes lors de la derni?re ?lection pr?sidentielle ou du r?f?rendum sur la constitution europ?enne (voir ce dossier du Caf? p?dagogique)

NB : Le film est diffus? ? la fois en salles en en DVD. Chaque support a ses avantages : la sortie salles est accompagn?e de nombreux d?bats avec des intervenants. Le DVD offre lui en bonus un longue et p?dagogique interview de Fr?d?ric Lordon, utile vademecum sur les th?matiques du film.

[Ma mondialisation de Gilles Perret. 2005. Dur?e : 1 h 26. Distribution : Les Films du Paradoxe. Sortie le 15 novembre 2006]

Posté dans Dans les salles par Zéro de conduite le 23.11.08 à 18:40

Commentaires

De Bernard, posté le 24.11.06 à 12:10

d?tes les choses telles qu'elles sont : la r?gion (j'y habite depuis dix ans), tr?s ? droite de toute fa?on, vote largement pour JM Le Pen. Alors que l'?conomie ?tait prosp?re, le taux de ch?mage plus bas que la moyenne nationale, et que la r?gion est ?conomiquement "ouverte sur le monde". Comme quoi l'?quation crise ?conomique + ch?mage = Le Pen n'est pas toujours pertinente.
En revanche le d?partement est un des rares en France ? avoir approuv? le projet de constitution, contrairement ? ce que vous laissez entendre (il faudrait voir canton par canton bien s?r).
La r?alit? est toujours plus complexe?
Bien cordialement.
De Z?ro de conduite, posté le 24.11.06 à 12:43

En r?ponse ? Bernard :
merci pour vos utiles et pertinentes pr?cisions, qui corrigent notre raccourci un peu abusif.
De palace, posté le 28.11.06 à 15:05

j'ajouterai m?me : "Merci Bernard !"
ah ah ah ah aha
De alain, posté le 28.11.06 à 18:32

bon ce n'est pas du grand cin?ma, au niveau formel ?a n'a rien d'excitant (on se croirait un peu sur France 3 R?gions des fois) mais j'ai trouv? ce film tr?s int?ressant, notamment pour d?montrer la folie du lib?ralisme quand il n'est plus contr?l? : pure et simple pr?dation, captation des richesses au profit des actionnaires au d?triment de tous les salari?s. rien ? voir avec la fameuse "valeur travail" dont on nous rebat les oreilles comme si les ouvriers fran?ais ?taient des faignants. D'ailleurs dans le film l'?conomiste le dit tr?s bien : ce n'est pas une question de nationalit? (le fameux plombier "polonais", les fonds de pension "am?ricains") c'est une question de syst?me. Le syst?me des fonds de pension ne peut que d?clencher cette logique de pur rendmeent financier?
De comtessa, posté le 29.11.06 à 20:28

Dans l?-bas si j'y suis sur France inter, cette semaine est consacr?e au film et ? la vall?e de l'Arve, pertinent ou plut?t impertinent comme d'habitude...
De kaminoe, posté le 30.11.06 à 17:12

Alain, je te conseille le super "Manuel d'anti-?conomie" de Bernard Maris (divis? en deux volumes, les fourmis et les cigales, je n'ai lu que le premier), qui a un peu la m?me approche "d?mystifiante"?
De bernar falzar, posté le 05.12.06 à 00:11

je dirais juste une chose : voici le film qui m'a fait douter de mon vote au dernier r?f?rendum sur la constitution europ?enne? j'ai vot? oui, pensant que la constitution allait nous renforcer, que mieux valait un petit qqch que rien du tout, qu'il ne fallait pas oublier que c'?tait un compromis avec nos amis polonais et anglais, etc? j'ai fulmin? en me disant que les Fran?ais ?taient des cons, manipul?s par des leaders d?magos et arrivistes, etc, etc? mais en voyant le degr? de folie qu'a atteint le syst?me, je me suis demand? si les Fran?ais n'avaient pas eu raison, tout compte fait, de donner un bon coup de pied dans la fourmili?re?
De laurent, posté le 07.12.06 à 17:39

eh ben bernar, mieux vaut tard que jamais ! ce film m'a l'air d eplus en plus itnteressant?
De Robert, posté le 13.12.06 à 19:16

Excellent documentaire.
J'habite ?galement le d?partement de Haute-Savoie et l'analyse pr?cise par canton a ?t? modestement faite sur le site du Forum Social 74.

Ce d?partement tr?s pro-europ?en a op?r? un d?placement d'opinion significatif vers le non, notamment dans la Vall?e de l'Arve concern?e par le d?colletage.

De Calvi, posté le 13.12.06 à 23:57

?a ne me surprend pas, moi, qu'une r?gion soit ? la fois pro-europ?enne et pro-LePen (en sch?matisant ? tr?s tr?s gros traits, ?videmment, tous les savoyards ne sont pas d'extr?me droite). La contradiction n'est qu'apparente. ?a prouve bien que contrairement au dogme lib?ral, l'ouverture ?conomique ne va pas forc?ment de pair avec une ouverture intellectuelle et culturelle. Dans le contexte de guerre ?conomique, c'est plut?t le contraire : l'?tranger devient le concurrent, l'ennemi ? abattre?
De baptiste, posté le 04.02.08 à 16:11

j'ai trouv? le livre tr?s ennuyeux et beaucoup trop long. Veuillez le racourcir, merci :)
De unionsbuerger, posté le 07.06.10 à 11:58

excellent film. Bravo

new site