blog :::

La Graine et le mulet : petites gens, grand film

Apr?s les festivaliers v?nitiens (le film a re?u un Prix Sp?cial du Jury ? la Mostra, et la com?dienne Hafsia Herzi un Prix d’interpr?tation), les critiques fran?ais l’ont salu? avec une rare unanimit?, et le public semble ? son tour r?pondre ? l’appel.
Ce n’est pas une raison pour ne pas dire ? notre tour l’immense bien que nous pensons de La Graine et le mulet, brillante ?toile de d?cembre dans le ciel qu’on dit morne du cin?ma fran?ais. On conna?t l’argument du film, sur lequel pas un producteur n’aurait sans doute mis? un kopeck n’?tait le pedigree de Kechiche : licenci? des chantiers navals parce que trop vieux et pas assez productif, Slimane investit ses maigres indemnit?s dans l'achat et la r?novation d'un bateau, pour y monter, avec l'appui de sa (ou plut?t de ses) famille(s) un restaurant sp?cialis? dans le couscous de poisson.
Mais de m?me que L’Esquive, par son travail sur la langue de Marivaux et les codes th??traux, ?chappait aux orni?res du film de banlieue (voir notre dossier p?dagogique en Fran?ais), La Graine et le mulet parvient ? s’affranchir de toute pesanteur sociale ou sociologique, ? d?passer ce que son mat?riau pouvait avoir de mis?rabiliste ou de convenu. C'est pourquoi, si une seconde vision du film r?v?le la finesse avec laquelle Kechiche retranscrit la violence du monde du travail, ou celle plus symbolique des institutions (la condescendance avec laquelle sont trait?s Slimane et son projet), on est tout d'abord happ? par l'?nergie des personnages et l'?vidence de l'histoire.
Rarement dans le cin?ma fran?ais (on ne voit que Maurice Pialat ou chez nos cousins belges, que les fr?res Dardenne) les outils d’un cin?ma naturaliste (cam?ra port?e, style documentaire, m?lange d’acteurs professionnels et amateurs) n’auront ?t? mis au service d’une telle ma?trise narrative (difficile de trouver une sc?ne de transition ou d’explication, dans ces deux heures trente de film). Non content de saisir le r?el ? pleins bras (en tout cas de nous donner cette impression fascinante), Abdelatif Kechiche le hisse ? dimension sup?rieure, celle de l’?pique puis du tragique.
Le film aligne ainsi les morceaux de bravoure : ce repas de famille tellement pantagru?lique qu’il en devient inqui?tant, le chœur des comm?res (les vieux voisins de Slimane), les tirades respectives de Rym (Hafsia Herzi), surjouant la fureur pour convaincre sa m?re, et de Julia (Alice Houri), hoquetant de d?sespoir devant son beau-p?re qui n’en peut mais ; et surtout cette s?quence finale qui alterne la course absurde de Slimane ? la poursuite de son scooter (on ne peut s’emp?cher de penser ? celle du Voleur de bicyclette de De Sica) et la danse du ventre de Rym ensorcelant, comme dans un conte des Mille et une nuits, une assembl?e de notables hostiles.
On renverra aux beaux articles de Philippe Leclercq pour les Actualit?s pour la classe du CNDP, tr?s p?dagogique (il analyse de mani?re tr?s fine la "circulation du langage", notamment chez les personnages f?minins), et ? celui de St?phane Delorme dans les Cahiers du Cin?ma, qui replace Kechiche dans l'histoire du cin?ma fran?ais.

[La Graine et le mulet d'Abdellatif Kechiche. 2007. Dur?e : 2 h 31. Distribution : Path?. Sortie le 12 d?cembre 2007]

Posté dans Dans les salles par zama le 17.12.08 à 19:39

Commentaires

De TATORT, posté le 18.12.07 à 15:25

grandiose. la salle o? j'ai vu le film a applaudi ? la fin, c'est quand m?me rare. A ce niveau je ne vois effectivement que Pialat (notamment l'intensit? de la sc?ne avec la jeune ?pouse bafou?e, et puis ce repas en famille, entre chaleur et tension). A mon avis Kechiche a encore pass? un cap par rapport ? l'Esquive?
De Derrick, posté le 18.12.07 à 19:20

Oui, c'est tr?s bien, mais moi dans ma salle, y'a un type (un seul)qui a pouss? un pauvre ouh... bon il y a des longueurs, mais ?a fait du bien de voir le temps s'?tirer et gagner en r?alit?, j'avoue que j'?tais essouffl?e en voyant ce pauvre vieux courir... et puis au moins on voit des l?vres grasses et des doigts qui brillent dans la bonne humeur...
De kikkoman, posté le 19.12.07 à 10:08

il y avait une grande sc?ne de repas chez Christian Mungiu aussi cette ann?e (4 mois?)
De Bernie, posté le 28.12.07 à 12:51

C'est le film de l'ann?e. A voir... en famille
De Garbit, posté le 02.01.08 à 19:41

film attachant et "app?tissant" (quelle envie de manger du couscous en sortant) avec ses morceaux de bravoure, mais aussi ses longueurs et ses vides, qui tiennent un peu pour moi de la complaisance : ?tati il indispensable de faire un film de 2 h 30 ? pourquoi ne pas resserrer sur les moments forts ?
De Sylvie, posté le 03.01.08 à 14:13

Chaque spectateur est ? son tour un nouvel auteur du film par le regard qu'il ui porte. Pour r?pondre ? Garbit, sommes nous d'accord sur le choix des s?quences les plus fortes ?
De alima, posté le 11.01.08 à 15:58

je n'ai helas plus le temps d'aller beaucoup au cinema, mais je tenais absoluement ? voir ce film pendant les vacances, parce que j'avais ador? l'Esquive. je n'ai pas ?t? d??ue : malgr? quelques longueurs au d?but et ? la fin, il se passe et il "passe" quelque chose, une humanit?, une vision du r?el et des rapports humains et sociaux. M. Kechiche est un grand cin?aste, et j'esp?re qu'il sera reconnu aux C?sars comme pascale Ferran l'ann?e derni?re. Merci pour vos articles et longue vie au site.
De Camisole, posté le 10.02.08 à 16:56

effectivement kithy; c'est un article tr?s int?ressant, je ne suis pas d'accord avec tout (lu un peu en mode rapide) mais le point de vue qu'il adopte sur le film est franchement stimulant... Moi aussi j'ai aim? le film et je dois dire que j'avais ?t? un peu g?n? par l'ultime demi-heure sans savoir pourquoi, cet article a le m?rite de me donner une r?ponse.
De Lulu Berlu, posté le 11.02.08 à 12:31

point de vue int?ressant certes mais on sombre dans le politiquement correct : est-il interdit de montrer un maghr?bin volage, sous peine d'?tre accus? de st?r?otype raciste ? Ce serait un catho bon teint que ?a ne d?rangerait personne !
De hih, posté le 13.05.12 à 14:47

ouaaaaaaais

SUPER FILM

new site