blog :::

Enfance clandestine : grandir au temps des g?n?raux

Enfance clandestine

L’histoire r?cente de son pays, l’argentin Benjamin Avila l’a v?cue au plus profond de sa chair : ? peine entr? dans l’adolescence il perdrait sa m?re, militante clandestine d’un parti r?volutionnaire, tu?e par les nervis de la junte militaire… Le voir pleurer ? chaudes larmes devant l’ovation re?ue par son film lors de sa pr?sentation officielle de la Quinzaine des R?alisateurs ?tait sans doute l’un des moments les plus ?mouvants de ce Festival.
Apr?s un documentaire intitul? Nietos, sur les enfants des ? disparus ? dont les identit?s ont ?t? r?tablies par les grands-m?res de la Plaza de Mayo, Avila livre avec Enfance clandestine son premier film de fiction. Produit par Luis Puenzo (l’auteur du culte L’Histoire officielle, film-r?f?rence sur la p?riode), le film noue un joli r?cit d’apprentissage autour de ce pass? traumatique. Enfance clandestine raconte l’?ducation sentimentale du petit Juan alias Ernesto, scolaris? ? Buenos Aires sous la fausse identit? qui sert de couverture ? sa famille, rentr?e clandestinement au pays apr?s un exil br?silien pour relancer la r?sistance int?rieure.
Comment vivre une enfance ordinaire dans des circonstances extraordinaires ? Comment comprendre des choix et des probl?mes d’adultes quand on a suffisamment ? faire avec les questionnements de son ?ge ?? La mise en sc?ne de Benjamin Avila privil?gie les plans serr?s qui ? la fois retranscrivent le sentiment de claustration de cette famille r?duite ? la clandestinit?, la vision parcellaire que l’enfant peut avoir de la r?alit?, et la sensualit? de son ?veil au sentiment amoureux. Par l’?ge de son h?ros, par son approche pudique et d?licate (aussi bien des premiers ?mois amoureux que des traumatismes biographiques de l’auteur —les sc?nes les plus dures ?tant ?voqu?s par des s?quences anim?es—), Enfance clandestine est un film ? conseiller vivement aux classes d’Espagnol, ? l’instar de Mon ami Machuca et Kamtchatka.

Enfance clandestine (Infancia clandestina) de Benjamin Avila, Argentine, Espagne, Br?sil, 112 mn
Quinzaine des r?alisateurs

Posté dans Festival de Cannes par zama le 26.05.12 à 23:39

Commentaires

De LYKOSTRATOS, posté le 20.02.13 à 17:53

je d?sire m'inscrire ? votre newsletter.

Merci

new site