blog :::

Les Gar?ons et Guillaume, ? table : tout sur ma m?re (ou ma vie sexuelle)

Les Gar?ons et Guillaume, ? table

La projection du premier film de Guillaume Gallienne ? la Quinzaine des r?alisateurs s’est achev?e sous une ovation m?rit?e. Reprenant le spectacle autobiographique qu’il avait ?crit et interpr?t?, il y a quelques ann?es, l’acteur de la Com?die Fran?aise, propuls? star du petit ?cran par Canal Plus, fait des ?tincelles, dans ce festival de com?die, aux dialogues qui fusent, aux situations irr?sistibles, mais aussi et surtout ? l’?me g?n?reuse.

Guillaume est un petit gar?on qui adore sa m?re, M?litta, une grande bourgeoise de caract?re, ? la r?partie assassine et crue, ? l’?l?gance imposante et d?sinvolte, autant dire une actrice, … ou plut?t une diva.? La grande affaire du film est que le gar?on et sa m?re sont tous deux interpr?t?s par le metteur en sc?ne, qui r?gale le spectateur de ses travestissements ? la Fr?goli. Le film raconte l’initiation sentimentale de ce gar?on h?t?rosexuel, que l’ensemble de sa famille (notamment les femmes) a toujours consid?r? comme homosexuel. Gallienne, ? la fa?on d’un Caub?re (dans l'œuvre duquel la m?re occupe ?galement une place tr?s importante) qui se travestirait, assume le double-jeu qui consiste ? interpr?ter son propre r?le et celui de sa m?re, tra?ant ainsi une belle filiation m?re-fils/diva-acteur.

Mais l'acteur-r?alisateur va au-l? de cette filiation "d’interpr?tes". Son film s’approprie ainsi avec bonheur non seulement le ton d’Almodovar, notamment dans une s?quence "espagnole", mais aussi celui de Woody Allen (lui aussi acteur et r?alisateur), ? travers les interventions inopin?es de la m?re qui appara?t ? tout bout de champ pour commenter l'action. A travers la jouissance d’imiter la femme puis les femmes, Gallienne rend juste hommage ? tout le cin?ma qui les c?l?bre, en passant par le plus kitsch (? ce titre la sc?ne entre Sissi et l’archi-duchesse Sophie d?clenche un des nombreux fous rires du film). Guillaume et les gar?ons, ? table a le pouvoir de d?cha?ner un rire fou et lib?rateur, mais jamais destructeur, gr?ce ? l’?tonnement toujours candide de ce Guillaume ? la recherche d?sesp?r?e de son moi. L’?motion pointe son nez et des r?miniscences proustiennes surgissent au d?tour de ces affrontements entre le fils et sa m?re (autrement dit entre Guillaume Galienne et lui-m?me), affrontements qui se m?tamorphosent en chants d’amour dans les champs/contre-champs. La solitude, le rejet, l’incompr?hension que subit le personnage, forc?ment path?tiques, sont ex?cut?es litt?ralement par une mise en sc?ne cathartique qui c?l?bre la jouissance du jeu. Voici un film magnifique pour ouvrir les ?l?ves ? la tol?rance sur l’identit? sexuelle !

Les Gar?ons et Guillaume, ? table de Guillaume Galienne, France 2012, 85 mn
Quinzaine des R?alisateurs?

Posté dans Festival de Cannes par comtessa le 25.05.13 à 21:10

new site