blog :::

La mise ? mort du travail sur France 3

La mise ? mort du travail

Ne serait l’actualit? sociale particuli?rement dramatique des derniers mois (suicides et tentatives de suicide de salari?s, ? France Telecom et ailleurs), le documentaire t?l?visuel La mise ? mort du travail de Jean-Robert Viallet, (dont les deux premiers ?pisodes ont ?t? diffus?s lundi, et dont le troisi?me passera mercredi sur France 3) aurait-il b?n?fici? d’une diffusion ? une heure de grande ?coute, et cons?quemment d’une telle exposition dans la presse??
Le paradoxe est que la volont? de cet ambitieux documentaire est de ne pas se focaliser sur des cas dramatiques qui d?frayent la chronique faits divers, mais bien de mettre au jour une ?volution g?n?rale et de longue dur?e du rapport au travail?: en un mot de montrer que la d?gradation de la condition des salari?s, que la mont?e de la souffrance au travail, sont non l’exception mais bien la r?gle.
Auscultant dans sa premi?re partie la souffrance des salari?s, ? partir d’affaires port?es aux prud’hommmes ou de consultations de la cellule "Souffrance au travail" de l’h?pital de Nanterre (? l’instar du film Ils ne mouraient pas tous mais tous ?taient frapp?s, voir plus loin), le film prend toute son ampleur dans sa deuxi?me partie : par une immersion de longue dur?e dans une grande entreprise mondialis?e (Carglass), pas plus "dure" qu'une autre, pr?nant au contraire des m?thodes de management ?clair?es, et se disant attentives au bien-?tre de ses salari?s (il est ?vident que le PDG de Carglass France, longuement interview?, en fait un argument de communication), le documentaire d?monte patiemment les rouages d’une machine ? pressurer les salari?s, aussi efficace que discr?te et sophistiqu?e. La derni?re partie (que nous n’avons pas vue), La D?possession, d?crit elle la prise de pouvoir de la finance sur le travail et les travailleurs, ? travers l’exemple embl?matique de Fenwick, petite entreprise fran?aise rachet?e en 2006 par un fonds d’investissement am?ricain.
Inutile d'insister sur l’int?r?t que pr?sente ce film pour le cours de SES, de Philosophie (sur la notion de travail), et plus g?n?ralement pour tous les ?l?ves qui vont alimenter dans les prochaines ann?es le march? de l'emploi (et se faire engager chez Carglass, Fenwick ou autres…). La diffusion de La mise ? mort du travail donne ?galement l’occasion de red?couvrir d’autres excellents films consacr?s au sujet?: J’ai tr?s mal au travail de Jean-Michel Carr? (disponible en DVD aux Editions Montparnasse) et surtout le splendide Ils ne mouraient pas tous mais tous ?taient frapp?s, visionnable gratuitement pendant encore 24 h sur Telerama.fr (qui consacre une programmation sp?ciale au th?me de la souffrance au travail, autour du documentaire de Jean-Robert Viallet), et sur la question de la prise de pouvoir de la finance sur le travail, Ma mondialisation de Gilles Perret.

La Mise ? mort du travail de Jean-Robert Viallet

Diffusion troisi?me partie sur France 3 le 28/10 ? 23 h. Disponible en V?D et DVD (? partir du 5 novembre) sur France3.fr
Le tr?s fourni site officiel du film propose sitographie et bibliographie, ainsi que de nombreux bonus vid?o (extraits finalement coup?s du montage final).

D’autres films sur le m?me th?me :
J’ai tr?s mal au travail de Jean-Michel Carr?
Ils ne mouraient pas tous mais tous ?taient frapp?s de Marc-Antoine Roudil et Sophie Bruneau

Ma mondialisation de Gilles Perret

Posté dans Evènements par zama le 28.10.13 à 10:51

Commentaires

De Antoine, posté le 28.10.09 à 19:14

merci pour vos excellents articles qui remettent toujours en perspective avec d'autres films
De philippe, posté le 29.10.09 à 21:33

je suis tr?s comptent de voir de telle ?mission cela refl?te la r?alit?e dans les entreprises.

je suis d?l?gu? syndical FO ? l'usine saint-michel COMMERCY 55200 et cela je le vie actuellement,je suis dans des n?gociation suite a un rachat et tout les moyens sont bon pour y parvenir ( c'est la premi?re foi que je vois la direction allez voir les politiques pour avoir ma t?te)

cela est l'amantable,il faut avoir des convictions pour allez au bout des n?gociations

malheureusement les salari?s ont tellemment peur face au menace de la direction,peur de perdre leur travail.

je pense que dans les semaines ? venire on parlera de l'usine st michel ? COMMERCY
De jamal, posté le 30.10.09 à 17:24

assez enthousiasm? par le documentaire, je me disais l'autre soir que c'?tait un mod?le de t?l?vision de service public? avant de zapper sur France 2 et de tomber sur un d?bat totalement inepte dans la nouvelle ?mission de Guillaume Durand ("L'objet du scandale" je crois). Un d?bat sur le 11 septembre opposant 2 journalistes et 2 adeptes de la "th?orie du complot", ? savoir? Mathieu Kassovitz et Jean-Marie Bigard. Consternant de bout en bout : on se demande quelle v?rit? ou quelle information pertinente peut sortir d'une telle opposition frontale (qui donne le m?me poids aux "complotistes" et aux adeptes de la "version officielle").

Bref un t?l?scopage de ce que la t?l?vision peut faire de meilleur et de pire. J'ai h?las peur qu'il y ait eu plus de spectateurs ? regarder la connerie de France 2 que le docu de France 3.
De LEVIEUX, posté le 01.11.09 à 09:22

Toujours aussi navrants ces constats d'analphab?tisme aigu ! !

Utilisez les comp?tences d'un "n?gre" vous aurez l'air moins C--s ! !
De Aulive, posté le 01.11.09 à 12:55

@ LEVIEUX



Ce dernier commentaire est plus que d?plac?, facile de d?molir la forme pour ?viter de parler du fond.

Enfin, c'est dans l'air du temps...et puis ?a va plus vite...



Courage Philippe.
De xavier, posté le 03.11.09 à 13:44

vraiment remarquable. Le plus agr?able dans ce film c'est la fermet? et la qualit? de l'?criture : un raisonnement argument? et inform? (on sent que l'auteur a r?fl?chi et s'est document?) qui se d?veloppe sur plus de trois heures, l'impression d'avoir suivi une v?ritable r?flexion. ALors certains diront que le doc n'est pas objectif, que c'est de la manipulation, mais je pr?f?re ce parti pris assum? ? l'illusion de l'objectivit? des d?bats t?l?vis?s (cf le message de jamal : 2 tenants de la "th?orie du complot" contre 2 tenants de la "version officielle". Pourquoi M. Durand ne proposerait-il pas un d?bat sur la Shoah sur le m?me principe : 2 r?visionnistes contre 2 historiens "officiels" ?), ou alors ? la manipulation plus "rapide" et efficace des journaux t?l?vis?s ou ?missions style Capital.

new site