L'Armée du crime

de Robert Guédiguian 139 minutes 2009

Dans Paris occupé par les allemands, l'ouvrier poète Missak Manouchian prend la tête d'un groupe de très jeunes juifs, Hongrois, Polonais, Roumains, Espagnols, Italiens, Arméniens, déterminés à combattre pour libérer la France qu'ils aiment, celle des droits de l'Homme. Dans la clandestinité, au péril de leur vie, ils deviennent des héros. 
Les attentats de ces partisans étrangers vont harceler les nazis et les collaborateurs. Alors, la police française va se déchaîner, multiplier ses effectifs, utiliser filatures, dénonciations, chantages, tortures... 
Vingt-deux hommes et une femme seront condamnés à mort en février 1944.
Dans une ultime opération de propagande, ils seront présentés comme une "armée du crime", leurs visages en médaillon sur un fond rouge placardés sur les murs de toutes les villes du pays. Ces immigrés, morts pour la France, entrent dans la légende. 
 

Ressources pédagogiques

Jeunes, étrangers, résistants : l'armée du crime

L’ambition du nouveau film de Robert Guédiguian est de concilier le souffle romanesque et l’honnêteté intellectuelle, l’émotion inhérente à l’hommage (le groupe Manouchian comme symbole de ces étrangers qui se sont battus pour la France) et la rigueur de la reconstitution.

Bande annonce et extraits

Il n'y a pas de bande annonce ni extrait pour ce film.

Voir le film (VOD, DVD, séances)

Organiser une séance dans un cinéma

Avis sur le film

Note moyenne

Pas encore de notes

Ce film vous paraît-il adapté à une utilisation en classe ? Le conseillez-vous à vos élèves, ou à vos collègues ? Avez-vous déjà travaillé dessus ?