Image du film Phantom boy
Est-il besoin d’être un super-héros pour se comporter en héros ? Le jeune protagoniste du second long-métrage d’Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli (après Une vie de chat) est un personnage original, à la fois enfant hospitalisé qui se bat contre la maladie, et « phantom boy » doté de pouvoirs extraordinaires. Cette figure riche permettra de confronter les élèves à une vision de l’héroïsme moins stéréotypée que celle propagée par le cinéma dominant (ses Superman, Batman ou autres Avengers)…  Cette activité s’intégrera dans le cadre d’une projection intégrale du film en classe, afin de relever les topoï du héros tout en en relevant les éléments d’originalité. Elle permettra aussi de revenir sur le vocabulaire de l’analyse filmique dans le but de lier procédés et significations.

 
Par
Aurélia Caton
  

Suivez-nous