Articles

"L'histoire romanesque de ce publicitaire est belle mais les ressorts de la victoire du non lors du référendum de 1988 furent évidemment plus complexes"

Magali Bourrel,

Non contente d'avoir beaucoup travaillé sur l'histoire de la dictature chilienne, l'historienne Renée Fregosi a vécu de près l'histoire racontée par No : elle faisait partie de l'équipe internationale de contrôle parallèle lors des élections générales du Chili en 1989. Elle a visionné le film de Pablo Larraín, pour Zérodeconduite.net et accepté de recontextualiser le film. 

No : la démocratie fille de pub

Vital Philippot,

Oui / Non, Si / No, Yes / No… Bien plus que le jeu incertain et complexe d'élections pluripartites, la logique binaire du référend

Pablo Larraín : "Appliquer les logiques de la publicité et de la communication au message politique est devenu une méthode contemporaine et universelle"

Né en 1976 à Santiago du Chili, Pablo Larraín est déjà l'auteur de trois longs-métrages : Fuga, Tony Manero, Santiago 73, Post Mortem. L'action de No, son quatrième long métrage, se déroule en 1988 au Chili alors que, sous la pression internationale, le dictateur Augusto Pinochet a accepté d'organiser un référendum sur sa présidence. Les dirigeants de l'opposition convainquent un jeune et talentueux publicitaire, René Saveedra (campé par le comédien mexicain et coproducteur du film, Gael Garcia Bernal), de diriger la campagne en faveur du non.

Suivez-nous