Enfance clandestine

de Benjamin Avila 110 minutes 2013

Argentine 1979. Juan, 12 ans, et sa famille reviennent à Buenos Aires sous une fausse identité après des années d’exil. Les parents de Juan et son oncle Beto sont membres de l’organisation Montoneros, en lutte contre la junte militaire au pouvoir qui les traque sans relâche. Pour tous ses amis à l’école et pour Maria dont il est amoureux, Juan se prénomme Ernesto. Il ne doit pas l’oublier, le moindre écart peut être fatal à toute sa famille.  C’est une histoire de militantisme, de clandestinité et d’amour. L’histoire d’une enfance clandestine.

Ressources pédagogiques

Vivre la lutte contre la dictature argentine du point de vue d'un enfant

Dossier pédagogique et fiches d'activité

Notre dossier permettra d’aborder, à travers le film, la question de la dictature argentine (et plus largement des régimes autoritaires d’Amérique latine), celle des mouvements de guerilla qui luttent pour une transformation révolutionnaire du monde, mais aussi d’amorcer une réflexion sur l’engagement et ses limites.

Grandir au temps des généraux

L’histoire récente de son pays, l’argentin Benjamin Avila l’a vécue au plus profond de sa chair : à peine entré dans l’adolescence il perdrait sa mère, militante clandestine d’un parti révolutionna

Bande annonce et extraits

Il n'y a pas de bande annonce ni extrait pour ce film.

Voir le film (VOD, DVD, séances)

Voir le film en DVD

DVD vendu avec ses droits de diffusion et de prêt

54,90 €

Acheter le DVD

Organiser une séance dans un cinéma

Avis sur le film

Note moyenne

Pas encore de notes

Ce film vous paraît-il adapté à une utilisation en classe ? Le conseillez-vous à vos élèves, ou à vos collègues ? Avez-vous déjà travaillé dessus ?